Quels sont les réglages optimaux d’une chaudière gaz à condensation ?

28/07/2020 - Entretien

La chaudière de type condensation est l’une des plus performante du marché. Rendement élevé, économie d’énergie, chaleur douce et confort thermique font partis de ses nombreux avantages. Pour conserver ses performances énergétiques sur le long terme, il est important de bien choisir la chaudière qui répond à vos besoins, d’optimiser ses réglages tout au long de l’année et d’effectuer un entretien régulier. Voici nos conseils.

 

Principe et fonctionnement de la chaudière gaz à condensation

Le système de la chaudière gaz à condensation utilise l’énergie thermique de la combustion du gaz, mais également celle contenue dans les fumées issues de cette combustion.

1.      Lors de la mise en route de la chaudière à condensation, le circuit d’eau est réchauffé par le brûleur au gaz.

2.      La combustion de gaz émet des fumées contenant de la vapeur d’eau à haute température.

3.      L’eau ainsi réchauffée est distribuée par la pompe dans le circuit de chauffage auxquels sont raccordés les radiateurs ou les planchers chauffants.

4.      A son retour, l’eau de chauffage refroidit revient vers la chaudière à condensation et capte au travers d’un échangeur une partie de l’énergie contenue dans les fumées.

5.      Lors de cette étape, la vapeur d’eau contenue dans les fumées se condense en libérant de la chaleur.

6.      L’eau est de nouveau réchauffée par la combustion du gaz et le cycle recommence ainsi.

7.      L’eau résultant de la condensation, appelée condensat, est ensuite évacuée vers le réseau des eaux usées.

Les chaudières à condensation ont un rendement supérieur à 100% qui vous permet de faire des économies d’énergie.

Bon à savoir : Les chaudières à condensation sont considérées comme des système de chauffage très haute performance énergétique (THPE) et vous permettent de bénéficier de primes de l’Etat pour financer son installation.

Quels réglages pour un chauffage optimal ?

L’efficacité d’une chaudière à condensation dépend fortement des réglages de température et du type d’émetteurs de chaleurs présent dans le système de chauffage. Plus la température de l’eau de chauffage sera basse, plus l’effet de condensation sera présent, permettant ainsi à la chaudière d’obtenir ses meilleurs rendements. A l’inverse, si la température de l’eau de chauffage est élevée, la chaudière ne pourra pas beaucoup condenser et sa performance en sera d’autant diminuée.

L’installateur devra également ajuster la puissance de votre chaudière pour permettre un fonctionnement optimal. Ce réglage n’est pas possible par l’utilisateur.

  • Les radiateurs et planchers chauffant

La chaudière à condensation fonctionne à basse température et il donc conseillé de la coupler à des radiateurs basse température. La température moyenne de l’eau de chauffage est de 50°C mais il n’est pas exclu de devoir l’augmenter en cas de grands froids. Dans ce cas, vous pouvez l’augmenter par pallier de 5°C.

Voici la combinaison de températures idéales pour les radiateurs pour favoriser le processus de condensation :

 

Type de radiateursTempérature de départTempérature de retour
Radiateur haute température70 à 75°C60°C
Radiateur moyenne température55 à 60°C50°C
Radiateur basse température45°C35°C
Plancher chauffant35°C25°C

 

Bon à savoir : une température de départ basse permet de réduire les pertes thermiques du circuit de chauffage mais augmente le nombre de radiateurs ou leur taille dans votre maison.

Si vous disposez de radiateurs haute température, la chaudière à condensation risque de ne pas condenser. Vous obtiendrez tout de même du chauffage et de l’eau chaude sanitaire mais vos économies d’énergies seront réduites.

 

  • Le thermostat

Nous vous recommandons de régler votre thermostat d’ambiance à une température de 19°C pour les pièces à vivre et de 17°C pour une pièce telle que la chambre pour un confort thermique optimal. La régulation de la température via un thermostat permet de faire jusqu’à 25% d’économies d’énergies.

Bon à savoir : Augmenter son thermostat de 1°C supplémentaire engendre une hausse de votre consommation énergétique de 7%.

 

Vous pouvez également installer un thermostat connecté pour optimiser à distance les réglages de votre chaudière ou encore coupler votre thermostat à une sonde extérieure et des sondes intérieures qui modifieront automatiquement la température de votre maison.

La pression : réglage indispensable

Un réglage indispensable pour le bon fonctionnement de votre équipement est la pression du circuit de chauffage. L’ajustement de cette pression permet de garantir la bonne distribution de l’énergie au sein du circuit et des radiateurs. La pression doit en général être comprise entre 1 et 1,5 bar.

Votre chaudière vous permet en général de contrôler le niveau de pression via son écran ou par un manomètre. Vous pouvez réaliser vous-même des ajustements pour augmenter la pression si elle trop faible.

Si votre maison comporte des étages, le réglage de la pression se complique un petit peu car la pression au dernier étage doit être compris entre 0,2 et 0,5 bar.

En sachant que le niveau de pression baisse de 1 bar pour 10 mètres de dénivelé, un petit calcul s’impose pour optimiser la pression de votre installation ! Par exemple, si le radiateur le plus élevé est situé à 10 mètres au-dessus de la chaudière alors, le niveau de pression de la chaudière sera compris entre 1,2 et 1,7 bar.

Bon à savoir : des variations de pression peuvent arriver. Elles ne sont pas dommageables pour les chaudières ni dangereuses à condition qu’elles ne dépassent pas 0,3 bar.

 

Certains modèles de chaudières ont besoin d’un réglage différent, dans ce cas, n’hésitez pas à consulter le mode d’emploi de votre appareil ou de demander l’information à votre chauffagiste lors de l’entretien annuel.

Bien choisir sa chaudière à condensation

Pour répondre à vos besoins, il est important de bien choisir sa chaudière à condensation afin de ne pas acheter un modèle dont la puissance est trop faible ou trop élevée pour vos besoins. Cela entraînerait une surconsommation d’énergie. Pour éviter de voir votre argent partir en fumée, optez pour une chaudière en fonction :

  • Du combustible utilisé : gaz, fioul, bois ou encore granules. Renseignez-vous sur les possibilités d’approvisionnement et leur prix pour connaitre votre budget combustible en fonction de votre consommation de chauffage et eau chaude sanitaire. Par exemple : est-ce que votre maison est reliée au réseau de gaz ? L’installation d’une cuve de stockage fioul est-elle possible ?
  • De sa puissance en fonction du volume de l’espace à chauffer, du nombre de personnes habitant le logement, de l’isolation thermique de l’habitation, du climat de votre région et du niveau de chaleur désiré ;
  • De son rendement pour calculer les économies d’énergie que vous ferez par rapport à votre ancien système de chauffage ;
  • De sa capacité à produire de l’eau chaude sanitaire en fonction du type d’équipement de production d’eau chaude (douche et/ou baignoire), leur nombre et de la fréquence de leur utilisation.
    Bon à savoir : l’installation des chaudières au fioul sera interdite avant 2030 en France. Nous vous conseillons de choisir une chaudière au gaz ou des solutions utilisant les énergies renouvelables comme les systèmes solaires ou les pompes à chaleur.

Entretenir sa chaudière, la solution pour des performances optimisées

L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire pour des raisons de sécurité mais également pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil, l’état de ses composants et optimiser ses réglages !

Lors de l’entretien, le professionnel certifié effectuera les étapes suivantes :

1.      Nettoyage du foyer de la chaudière et du brûleur ;

2.      Vérification de l’état des échangeurs ;

3.      Contrôle des organes de sécurité ;

4.      Vérification et réglage de la combustion de la chaudière.

Bon à savoir : un entretien annuel régulier permet de vous faire gagner environ 10% sur votre consommation d’énergie.

Pour plus d’informations

Contactez nos experts certifiés pour l’entretien de votre chaudière gaz à condensation et vous donner des conseils personnalisés pour optimiser ses réglages. Demandez un devis, c’est gratuit !

Nos offres

Photos iStock