Installer une pompe à chaleur

Les étapes de l'installation et les prix de votre pompe à chaleur

Nos solutions pour remplacer votre pompe à chaleur

Vous souhaitez investir dans une solution performante et écologique ? Nos chauffagistes Garanka sont qualifiés pour vous accompagner dans le choix de votre pompe à chaleur. Plusieurs types de pompes à chaleurs sont disponibles, aérothermie ou géothermie, monobloc ou bi-bloc / Split. Le choix du modèle et de sa puissance est primordial pour vous assurer d’un confort optimal. Réalisez dès maintenant une demande de RDV en ligne auprès de notre expert .

1

Je complète le formulaire avec ma demande et je choisis une date de RDV

2

Un expert analyse mes besoins lors d'un RDV gratuit et me propose un devis

3

Garanka réalise l'installation dans les règles de l'art et assure la mise en service de mon système de chauffage

Prendre
un rendez-vous

Je demande un rendez-vous gratuit
avec un expert Garanka

Votre spécialiste
depuis plus de 50 ans
Rendez-vous
et devis gratuit
Certifié RGE

Nos marques de pompes à chaleur

Les grandes étapes de l’installation d’une pompe à chaleur

Lorsque vous envisagez d’installer une pompe à chaleur, il est important de suivre plusieurs étapes clés pour garantir un fonctionnement efficace et durable de votre système de chauffage.

L’étude thermique

La première étape cruciale est une étude thermique approfondie de votre logement. Cette évaluation, réalisée par un professionnel certifié par le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), permettra de déterminer les besoins en énergie de votre maison. Elle prend en compte des éléments tels que le degré d’isolation, le volume du logement et les températures souhaitées. Cette étude détermine également si une pompe à chaleur basse température ou haute température convient le mieux à vos besoins.

Comment choisir la pompe à chaleur idéale ?

La compatibilité de la pompe à chaleur avec votre système de chauffage existant est également un élément clé. Parmi les différentes familles de pompe à chaleur évoquées, il est important de choisir le type de pompe à chaleur qui convient le mieux à votre réseau de chauffage. Par exemple, dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau, cela peut être adapté à un système de distribution d’eau chaude, tandis qu’une pompe à chaleur air-air convient mieux à un logement non équipé.

La puissance

La puissance de votre pompe à chaleur est un élément clé. Cette étape dépend directement des résultats de l’étude thermique. Une mauvaise sélection de la puissance, un sous-dimensionnement par exemple, peut avoir des conséquences importantes : par exemple, une pompe à chaleur surdimensionnée entraîne une consommation excessive d’électricité et une durée de vie plus courte. En revanche, une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne sera pas suffisamment efficace pour chauffer votre logement, entraînant des factures élevées. Contrairement aux chaudières, les pompes à chaleurs sont particulièrement sensible à un mauvais dimensionnement.

En résumé : les critères importants

En résumé, voici les différents éléments à étudier afin de faire le choix final de votre pompe à chaleur :

  • La surface totale de l’habitation et le nombre de pièces à chauffer ;
  • Le type de PAC adapté ;
  • La marque (Daikin, Mitsubishi, De Dietrich, Viessmann, Saunier Duval ou Auer pour du haut de gamme, Panasonic, Hitachi, Toshiba, LG,
  • Bosch ou Atlantic pour des PAC plus abordables) ;
  • Le prix (équipement + installation) ;
  • Le COP (Coefficient de performance) ;
  • Le climat de votre région ;
  • La compatibilité avec votre chauffage actuel ;
  • Les potentielles options supplémentaires (production d’eau chaude sanitaire, réversible ou non, chauffage de la piscine, etc.).

Installation

Les formalités d’installation

Après l’étude thermique, vous devez vous conformer aux formalités d’installation. Cela implique de choisir soigneusement l’emplacement de votre pompe à chaleur.

 

En général, la pompe à chaleur présente une puissance acoustique située entre 45 dB et 65 dB. Le seuil de tolérance du bruit de voisinage est fixé à 30 dB en extérieur. C’est pourquoi il est essentiel de prendre en compte les nuisances sonores potentielles et de placer la pompe à chaleur à une distance adéquate de votre habitation et de celles de vos voisins. Des réglementations de l’AFPAC (Association Française pour la Pompe à Chaleur) encadrent ces installations pour assurer la conformité.

Si vous optez pour une unité extérieure, recherchez un endroit dégagé, bien ventilé et éloigné des sources de bruit. Pour une unité intérieure, choisissez un espace bien isolé et facilement accessible pour l’entretien.

Préparation de l’installation

Avant d’installer la pompe à chaleur, quelques mesures préliminaires doivent être prises. Assurez-vous que les conduits de chauffage existants sont compatibles avec la pompe à chaleur ou prévoyez les modifications nécessaires. Vérifiez également le raccordement électrique et assurez-vous que l’alimentation est adaptée aux besoins de la pompe à chaleur. Il peut en effet être nécessaire de modifier votre abonnement électrique pour permettre le fonctionne de votre nouvelle pompe à chaleur (mettre le lien vers l’article sur les abonnements et la puissance du compteur)

Identifier le bon installateur pour vos travaux

La pose de la pompe à chaleur doit être effectuée par un professionnel qualifié, ayant une expérience avérée dans ce domaine, car les pompes à chaleur nécessitent un savoir-faire particulier. Le choix de l’installateur de pompe à chaleur est donc primordiale. La certification QualiPAC peut vous servir de référence, car elle garantit une spécialisation dans la pose de ces équipements.

Si vous optez pour une pompe à chaleur géothermique ou hydrothermique, il est d’autant plus crucial de faire preuve de prudence dans votre recherche d’installateur. En effet, dans ces cas spécifiques, il existe des réglementations légales concernant l’installation, et la mise en place de conduites dans votre jardin ou votre sous-sol requiert des compétences spécifiques.

 

De plus, si vous souhaitez bénéficier des primes énergie, il est impératif que le professionnel choisi soit certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cette certification vous permet de sélectionner parmi les installateurs de pompes à chaleur agréés et d’accéder à de nombreuses aides financières, ce qui réduit considérablement les coûts d’achat et d’installation de votre système de chauffage !

 

Le professionnel sélectionné se chargera de connecter correctement les conduits, de fixer l’unité intérieure et extérieure, et d’effectuer tous les raccordements nécessaires. Veillez à ce que l’installation soit réalisée conformément aux normes et réglementations en vigueur.

 

Une fois l’installation terminée, la pompe à chaleur doit être mise en service. Cela comprend la vérification de tous les raccordements, la purge de l’air du système et la mise en route de la pompe à chaleur pour s’assurer de son bon fonctionnement. Des tests de performance peuvent également être réalisés pour vérifier l’efficacité énergétique de la pompe à chaleur.

Le réglage et l’entretien de votre pompe à chaleur

La pompe à chaleur dispose de réglages pouvant être ajustés pour optimiser son fonctionnement : programmation des plages de température, réglage de la vitesse des ventilateurs, et activation des modes spécifiques tels que le chauffage ou le refroidissement. Consultez le manuel d’utilisation de votre pompe à chaleur pour comprendre comment effectuer ces réglages. Si nécessaire, faites appel à un professionnel pour vous assister dans cette étape.

 

L’entretien de votre pompe à chaleur est une étape essentielle à ne pas négliger pour garantir sa durée de vie. Il est recommandé de planifier un entretien annuel afin de vérifier le bon fonctionnement de votre équipement. Prévoyez un budget annuel d’environ 150 €, selon les professionnels du secteur. Ainsi, vous évitez les surprises désagréables. Grâce à un entretien régulier de votre pompe à chaleur, vous vous assurez de bénéficier d’un rendement optimal à long terme.

 

Une pompe à chaleur, c’est quoi ?

Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage écologique et économe en énergie qui utilise les ressources naturelles, présentes dans la nature, pour produire de la chaleur. Son objectif principal est de transférer la chaleur d’une source froide vers une source chaude, en utilisant un processus de compression et de détente de fluide frigorigène.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est simple : elle récupère la chaleur présente dans l’air, l’eau ou le sol, et l’élève à haute température afin de chauffer l’intérieur d’une maison. Contrairement aux systèmes de chauffage traditionnels qui génèrent de la chaleur en brûlant des combustibles fossiles, les pompe à chaleur exploitent les calories disponibles dans l’atmosphère. C’est pourquoi elles sont plus respectueuses de l’environnement et économiques à long terme !

Les différents types de pompe à chaleur : réversible, aérothermique, hydrothermique, géothermique…

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur, adaptés à différents besoins et conditions d’installation. En premier lieu, il s’agit de trouver la pompe à chaleur la plus adaptée à votre situation :

La pompe à chaleur aérothermique dite « air-eau » ou « air-air »

C’est le modèle le plus répandu à ce jour.

 

Elle extraie la chaleur de l’air extérieur et la transfère vers un fluide frigorifique. Cela permet à la pompe à chaleur de récupérer le gaz créé et de le comprimer à l’aide d’un compresseur. Le gaz chaud et sous pression passe ensuite par un condenseur où il cède son énergie thermique à l’intérieur de votre maison.

 

A noter : la pompe à chaleur air-air est réversible, elle peut fournir du chauffage en hiver et de la climatisation en été. Elles sont en effet capables d’inverser le cycle de fonctionnement pour extraire la chaleur de l’intérieur et la rejeter à l’extérieur, contribuant ainsi au confort toute l’année.

 

La pompe à chaleur air-air est facile à installer et convient à la plupart des régions.

La pompe à chaleur hydrothermique dite « eau-eau »

La pompe à chaleur eau-eau puise de l’eau grâce à une pompe installée dans un puit et immergée dans l’eau, ou grâce à des capteurs installés dans la nappe phréatique

 

Elle est généralement associée à un ballon tampon pour un confort accru et une durée de vie prolongée.

 

Ensuite, cette eau est transportée jusqu’au système de chauffage central via un fluide caloporteur. La chaleur est ensuite diffusée à l’intérieur du logement via un circuit de chauffage par le sol ou par des radiateurs.

Afin de capter et de restituer l’eau, la PAC comporte deux puits : l’un d’aspiration, et l’autre de rejet. Dans le premier forage, la PAC pompe l’eau pour absorber les calories. Dans le second, elle rejette l’eau dans la nappe, dans le respect de l’environnement.

La pompe à chaleur géothermique dite « sol-sol » ou « sol-eau »

A l’aide d’une sonde géothermique enfouie dans le sol ou placée dans votre jardin, elle va puiser l’énergie et la chaleur du sol ou dans les nappes d’eau souterraines. Cette énergie peut provenir d’une rivière à proximité ou d’une nappe phréatique.

 

Elle est efficace et stable en termes de performance, mais nécessite une installation plus complexe et des travaux de terrassement.

Quel est le coût d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un appareil coûteux à l’achat, elle est cependant rentabilisée à partir de sa 6ème année en moyenne. Il y a aussi une grande disparité de prix d’installation pour les PAC, entre les pompes à chaleur « air-air » d’entrée de gamme et le haut de gamme des pompes à chaleur « sol ».

 

Ce sont donc des appareils onéreux, mais efficaces énergétiquement, si bien qu’ils permettent de réaliser des économies en quelques années seulement. En termes d’investissement, c’est à l’exact opposé d’un appareil peu cher à l’achat, mais coûteux en énergie chaque année, comme une chaudière électrique au gaz ou une chaudière fioul par exemple.

une pompe à chaleur

air-air

pompe à chaleur

air-eau

pompe à chaleur

sol-sol, sol-eau ou eau-eau

A titre indicatif, une pompe à chaleur air-air , coûte entre 600 € et 6000€, avec un prix d’installation qui va de 700 € à 2000€. Concernant une pompe à chaleur air-eau, l’investissement est déjà un peu plus conséquent : matériel entre 7000 et 15000€, avec un prix d’installation qui va de 4000€ à 8000€. Le coût d’installation d’une pompe à chaleur sol-sol, sol-eau ou eau-eau, est lui situé entre 10000€ et 25000 €, avec un prix d’installation qui va de 6000 € à 15000€.

 

Les aides financières à l’installation d’une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur font partie du projet de travaux de rénovation énergétique des logements du gouvernement, qui souhaite en équiper la majorité des foyers en France. Dans cette optique, vous pouvez réduire la facture de l’installation d’une pompe à chaleur et de son achat grâce à des aides de l’État.

 

Deux principales primes peuvent couvrir jusqu’à 90 % de votre devis en fonction de vos ressources :

  • MaPrimeRénov’
  • les Certificats d’Économie d’Énergie (ou CEE)

Ces deux primes sont cumulables,  le montant varie selon plusieurs critères (localisation, type de pompe à chaleur installée, revenus…).

 

Estimez vos aides pour le remplacement de votre système de chauffage actuel

Notre simulateur d’aides financières vous permet de connaitre les subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour l’installation d’une pompe à chaleur en 2024.

Chargement...
Nombre de personnes dans votre foyer ? ?
Où se situe votre logement ? ?
Votre dernier revenu fiscal de référence ? ?
Année de construction de votre habitation ?
Vous êtes ?
Type de logement ?
Surface habitable de votre logement ?
Type de résidence ?
Votre équipement actuel ?

Voici les aides auxquelles vous pouvez prétendre :

Les pompes à chaleur hydrothermiques, géothermiques ou solarothermiques sont éligibles aux aides telles que : MaPrimeRénov’, CEE, éco-prêt à taux zéro, TVA réduite, aides locales. Les pompes à chaleur aérothermiques sont éligibles aux mêmes aides à l’exception de MaPrimeRénov’.

 

Toutes ces aides financières, ainsi que la rentabilité énergétique de l’unité de chauffage, font que malgré le prix de départ élevé, il est plus qu’avantageux financièrement de faire installer une pompe à chaleur chez soi !

 

Le + Garanka : avec nos installateurs certifiés, vous pouvez même déduire le montant de ces aides de votre devis : vous n’avez rien à avancer !

Vous voulez tous savoir sur la pompe à chaleur ?

 

Lisez notre guide spécial pompe à chaleur 2023 et trouvez toutes les réponses à vos questions pour faire le bon choix  !

(types et fonctionnement d’une pompe à chaleur, coût d’une installation, inconvénients et avantages pompes à chaleur.)

Cas d'une pompe à chaleur dans un projet de construction :

Si vous êtes en train de construire votre maison, inclure l’installation d’une pompe à chaleur dès la phase de conception présente de nombreux avantages. En voici les spécificités :

Conception préliminaire

Lors de la conception de votre maison, il est important de prévoir l’emplacement et les spécifications de la pompe à chaleur. Travaillez en collaboration avec votre architecte ou votre constructeur pour intégrer efficacement la pompe à chaleur dans le plan de votre maison. Cela inclut la préparation des espaces pour l’unité intérieure et extérieure, ainsi que la planification des conduits et des raccordements nécessaires.

Coopération avec les constructeurs

Une coordination étroite avec les constructeurs et les installateurs est essentielle pour assurer une installation harmonieuse de la pompe à chaleur. Communiquez vos besoins et vos spécifications à l’avance, afin que tous les éléments nécessaires à l’installation de la pompe à chaleur soient pris en compte dès le début de la construction. Une collaboration étroite garantira une installation efficace et sans problèmes.

Installation coordonnée

Pendant la phase de construction, l’installation de la pompe à chaleur doit être coordonnée avec les autres travaux pour votre logement neuf. Veillez à ce que les conduits, les câbles électriques et les raccordements nécessaires soient installés en même temps que les autres éléments de la maison. Une communication efficace entre les différents corps de métier est essentielle pour une installation réussie.

 

Dans le cas d’une pompe à chaleur intégrée dès la phase de construction, vous bénéficierez pour cette nouvelle installation d’une intégration optimale et adaptée à votre maison ! N’oubliez pas de faire appel à des professionnels compétents pour garantir la réussite de l’installation.

Résumé des informations importantes pour l’installation d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur nécessite plusieurs étapes cruciales pour un fonctionnement efficace et durable du système de chauffage.

  1. Une pompe à chaleur efficace nécessite une étude thermique détaillée pour évaluer les besoins énergétiques et déterminer le type approprié.
  2. Il est crucial de choisir une pompe à chaleur compatible avec votre système de chauffage existant pour assurer une efficacité maximale.
  3. La puissance de la pompe à chaleur doit être sélectionnée en fonction des résultats de l’étude thermique pour éviter toute surconsommation ou inefficacité.
  4. L’emplacement de l’installation est essentiel pour minimiser les nuisances sonores et garantir la conformité aux réglementations.
  5. L’installation doit être effectuée par un professionnel qualifié, certifié RGE, et respectant les normes en vigueur pour bénéficier des aides financières.
  6. Un entretien régulier, accompagné de réglages appropriés, est nécessaire pour optimiser la durée de vie et le rendement de la pompe à chaleur, évitant ainsi les coûts imprévus.
Besoin de conseils ? Prenez RDV

Quelle fourchette de prix pour une pompe à chaleur ?

Pompe à chaleur air-air : Pompe à chaleur air-eau : Pompe à chaleur sol-sol, sol-eau ou eau-eau :
1 300 € – 8 000 € (produit et installation, hors aides et cas particuliers) 11 000 € – 23 000 € (produit et installation, hors aides et cas particuliers) 16 000 € – 40 000 € (produit et installation, hors aides et cas particuliers)

Combien de temps pour installer une pompe a chaleur ?

L’installation d’une PAC prend en général 2 à 3 jours, mais peut aller jusqu’à environ une semaine en fonction de l’installation.

Installation PAC : quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur offre un système de chauffage efficace, plus respectueux de l’environnement et plus économique. Elle offre notamment une pose facile et rapide. A l’utilisation, sa consommation est économe en énergie, son utilisation simple et confortable et proposant de multiples fonctions (dans le cas d’une pompe à chaleur réversible par exemple).

Primes de l’Etat : comment bénéficier des aides financières ?

Via notre simulateur en ligne, découvrez votre éligibilité aux aides financières et les montants personnalisés. Garanka vous permet même de déduire le montant de ces aides de votre devis : vous n’avez rien à avancer !

Pose de pompe à chaleur : puis-je réaliser le montage de ma pompe à chaleur ? Est-il possible de l’ installer soi-même ?

Il est déconseillé d’installer votre pompe à chaleur vous-même ! En effet, cela nécessite des compétences et qualifications spécialisées : faites appel à un artisan qualifié chez Garanka ! Si la création du socle en béton et la pose de l’appareil peuvent être effectués par vous-même pour les pompes à chaleur aérothermiques les plus simples, vous devrez toutefois obligatoirement faire appel à un professionnel certifié pour le remplissage du fluide frigorifique, ou pour les différents travaux lourds à effectuer.

Combien consomme une pompe à chaleur ?

Pour 1 kWh d’électricité consommée, une pompe à chaleur produit entre 3 à 4 Kwh d’électricité. La consommation d’une pompe à chaleur est donc très économique et elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Avec votre pompe à chaleur, réalisez d’importantes économies sur vos factures d’électricité !

 Le COP c’est quoi ?

Le Coefficient de Performance (COP) indique le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée par une pompe à chaleur. Par exemple, un COP de 3 (COP minimum conseillé par l’Ademe) implique une consommation d’1 Kwh d’électricité pour une production de 3 Kwh d’électricité.

Combien coûte l’entretien de ma pompe à chaleur ?

Le coût d’entretien annuel s’élève en moyenne à environ 200 – 250 € selon les professionnels.

Peut-on installer une pompe à chaleur en appartement ?

Il est généralement possible d’installer une pompe à chaleur dans un appartement, mais cela dépend de certains facteurs tels que l’espace disponible, les règlements de copropriété et les caractéristiques de l’appartement. Consultez l’un de nos experts qualifiés pour évaluer la faisabilité de l’installation dans votre cas spécifique.

Pourquoi choisir Garanka pour l'installation de votre pompe à chaleur Air-Eau ?

  • Visite technique à votre domicile et étude de dimensionnement gratuite
  • Le montant des aides auxquelles vous être éligibles est directement déduit de votre devis gratuit
  • Installation par des techniciens qualifié RGE QualiPAC
  • Offert : Mise en service, visite technique et 1er année de contrat dépannage.

Nos marques

Depuis plus de 50 ans, nos équipes travaillent avec les plus grandes marques pour installer, maintenir et dépanner les différents systèmes de chauffages. Au fil des ans, les technologies évoluent, nos compétences également. Si vous cherchez de dépanneurs-chauffagistes ayant des références vous êtes au bon endroit. Nos 400 techniciens réalisent régulièrement des formations sur les nouvelles pompes à chaleurs des plus grandes marques françaises et européennes. Lors des interventions de dépannage, nous installons des pièces de rechange d’origine, en provenance des fabricants, pour garantir une compatibilité totale, une fiabilité durable et de meilleures performances.

« Équipe de montage super sympa et travaille propre
Mise en service sympa … je recommande »

 

David L. – 06 février 2023

Toutes les informations sont données à titre indicatif sur la base des informations connues au 01/01/2024 et des informations communiquées par le client.

(1) Découvrir le détail de la prime coup de pouce chauffage / CEE : voir notre article. (Sous conditions d’éligibilité).

(2) Découvrir le détail de l’aide Ma Prime Rénov’ : voir notre article (Sous conditions d’éligibilité)

(3) (4)  Pour découvrir le détail du bonus « sortie de passoire » et le détail de la prime « Rénovation globale » : voir notre article (Sous conditions d’éligibilité)