Rénovation énergétique et maison secondaire


Vous êtres propriétaire d’une résidence secondaire et vous souhaitez effectuer des travaux ? Sachez qu’en effectuant des travaux de rénovation énergétique tels que l’installation d’un système de chauffage à énergies renouvelables, des travaux d’isolation…vous pouvez bénéficier d’aides financières comme pour votre résidence principale. Découvrez les aides et primes éligibles avec vos travaux de rénovation.

 

Quels travaux de rénovation énergétique dans ma résidence secondaire ?

De nombreuses aides sont disponibles pour la mise en place de travaux de rénovation énergétique. Les travaux éligibles aux primes sont les travaux d’isolation, les changements de chaudière et d’installation d’équipements de chauffage en général (pompe à chaleur, poêle à granulés…) ou l’installation de moyens de production d’énergie renouvelable (panneaux solaires). Dans tous les cas vous devrez faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Quelles aides sont disponibles pour des travaux de rénovation énergétique dans une résidence secondaire ?

Pour votre logement principal, vous pouvez bénéficier d’un grand nombre d’aides. Bonne nouvelle, les travaux de rénovation énergétique dans votre maison secondaire sont également éligibles à certaines de ces primes. Bien que certaines aides financières soient réservées aux résidences principales, en installant un nouveau système de chauffage ou en effectuant des travaux d’isolation vous pourrez bénéficier de :

 

  • Prime énergie – Certificat d’économie d’énergie
  • La TVA à taux réduit
  • L’Exonération de la taxe foncière
  • Aides locales

 

Vous n’aurez donc pas le droit à MaPrimeRénov, MaPrimeRénov’ Sénérité ou encore à l’Eco-prêt à taux zéro.

 

Récapitulatif des aides éligibles pour des travaux de rénovation énergétique dans votre logement de vacances :

 

MaPrimeRénov’ MaPrimeRénov’ Sérénité Prime énergie TVA à taux réduit Eco-prêt à taux zéro Exonération taxes foncières
Résidence principale Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Résidence secondaire Non Non Oui Oui Non Oui

 

 

MaPrimeRénov’, aide versée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), est seulement disponible pour les propriétaires d’une résidence principale. Depuis le 1er janvier 2022, pour en bénéficier, il faut que l’habitation principale soit construite depuis plus de 15 ans.

La prime énergie

Votre résidence de vacances peut bénéficier de la prime énergie, aussi appelé « Coup de Pouce Chauffage », appartenant au dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). Cette aide, pour votre maison de vacances par exemple, est allouée dans le cas d’isolation des combles, d’un changement de votre ancien système de chaudière ou d’une mauvaise isolation thermique en général. Elle est versée par virement, chèque, ou déduction directe de la facture. Chez Garanka, nous déduisons directement cette prime de votre facture. La prime énergie se calcul en fonction de vos impôts et donc en fonction du revenu des ménages et également de la localisation de cette habitation. Les montants seront calculés avec les même critères que pour votre résidence principale.

La TVA à taux réduit

Le taux de la TVA standard représente habituellement 20% de votre facture. Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, la même règle s’applique sur une maison de vacances que sur une principale. La TVA est réduite à 5.5%.

 

Pour pouvoir en bénéficier, votre maison de vacances doit être construite depuis plus de 2 ans. Comme pour la prime énergie, tous les travaux d’isolation thermique et d’installation d’un équipement de chauffage bon pour l’environnement sont éligibles :

 

  • Pompe à chaleur air / eau
  • Chaudière à très haute performance énergétique
  • Chaudière biomasse
  • Isolation des combles…

 

Bon à savoir : si vous effectuez vos travaux par vos propres moyens, le taux de 20% s’appliquera.

Exonération de la taxe foncière

Les propriétaires détenant une résidence secondaire peuvent être exempté de la taxe foncière l’année suivant la fin des travaux et sur 3 ans. La période d’exonération reste limitée mais vous permettra de faire de réelles économies d’énergie, en plus des primes mentionnées précédemment, et donc de ne pas avoir d’impôts fonciers.

 

Bon à savoir : l’exonération de la taxe foncière n’est pas permise dans toutes les villes de France. Vous pouvez vous rendre dans la mairie de votre habitation secondaire pour savoir si cet avantage fiscal est accordé. Selon votre commune, l’exemption pourra être complète ou partielle.

 

Pour l’obtention de cette exemption, votre maison de vacances doit :

  • Être construite avant le 1er janvier 1989
  • Le montant des travaux ne doit pas dépasser les 10 000€ sur l’année précédant l’exonération ou 15 000€ sur les 3 années précédant l’exonération

 

Vous devrez ensuite envoyer une déclaration aux finances publiques avant le 1er janvier de l’année où vous pourrez en bénéficier.

Aides des collectivités locales

En plus de la TVA à taux réduit, les certificats d’économies d’énergie (CEE) et l’exonération de la taxe foncière, vous pourrez bénéficier d’aides locales pour vos travaux de rénovation énergétique. Vous pourrez prendre connaissance de la liste des primes versées par votre région, votre département ou votre commune sur le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement).