Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

19/02/2019 - Systèmes de chauffage

Encore méconnue des particuliers, la pompe à chaleur agit comme un régulateur thermique permettant de chauffer ou de refroidir votre logement selon la saison. Fonctionnant grâce à une alimentation électrique, la pompe à chaleur s’adapte à toutes les habitations. À quel endroit installer une pompe à chaleur ? Quel est l’entretien de la pompe à chaleur ? Garanka vous dit tout.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Vous envisagez d’opter pour la pompe à chaleur (PAC) pour chauffer votre maison et produire de l’eau chaude ? Pour remplacer votre système de chauffage vieillissant, la pompe à chaleur constitue une solution à la fois économique et écologique.

 

Ce mode de chauffage fonctionne sur le principe d’une boucle, en circuit fermé. La pompe capte les calories présentes à l’extérieur et les transforme en énergie pour réinjecter de la chaleur à l’intérieur de votre logement.

 

L’air extérieur est aspiré par la pompe puis passe par le compresseur contenant un fluide frigorifique qui le transforme en vapeur. Ce changement d’état produit de l’énergie. Ces calories sont compressées et chauffées dans le compresseur, qui les envoie au condenseur. Ce dernier expédie la chaleur produite à l’intérieur du logement. Cette énergie thermique peut être diffusée directement aux appareils de chauffage comme les radiateurs, mais aussi à un plancher chauffant ou à un ballon d’eau chaude.

 

Puis le condenseur capte le liquide haute pression pour le renvoyer dans le circuit. Celui-ci transite par le détendeur qui le fait descendre en pression, avant de l’expédier vers l’évaporateur. La boucle est ainsi bouclée !

Pompe à chaleur : une variété de modèles pour tous les logements

Il est possible d’installer une pompe à chaleur sur tous les types d’habitations, constructions neuves ou logements anciens. La grande variété de modèles offre un large panel de solutions techniques. Il existe différents modèles de pompes à chaleur, qui diffèrent selon le lieu de captation de la chaleur et le lieu de restitution : air-air, air-eau, eau-eau, sol-eau. A noter que le rendement d’une pompe à chaleur dépend des écarts de température entre l’extérieur et l’intérieur. En effet, le condenseur nécessite une alimentation électrique. Plus il doit travailler, plus il consomme de l’énergie.

 

Pour garantir la longévité et la performance de votre équipement, veillez à son entretien. Une pompe à chaleur nécessite un contrôle annuel, comme les autres systèmes de chauffage. Vous pouvez souscrire un contrat d’entretien annuel avec un expert chauffagiste ou simplement effectuer la visite annuelle.

Bénéficiez d’aides pour votre l’installation d’une pompe à chaleur

L’État accorde des aides financières pour aider les ménages à changer leur chauffage vieillissant. L’achat d’une pompe à chaleur est éligible à un crédit d’impôt à hauteur de 30%. La somme d’argent octroyée par l’État est soit déduite de l’impôt, soit versée par chèque ou virement si le bénéficiaire n’est pas imposable. Le montant du crédit d’impôt pour la pompe à chaleur est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple, somme majorée de 400 euros pour chaque personne à charge comprise dans le foyer fiscal.

 

De plus, si vous remplacer un ancien équipement (chaudière autre que condensation à gaz, fioul ou charbon), vous pouvez également bénéficier de la prime coup de pouce d’un montant minimum de 2 500 €. Si vous avez des revenus limités, l’aide peut même atteindre 4 000 € (vérifiez votre éligibilité à la prime coup de pouce).

Prendre un RDV avec un expert