Les aides pour l’installation d’une nouvelle chaudière gaz

01/07/2020 - Aides et financements

Vous souhaitez installer une chaudière gaz qui vous apportera confort thermique et économies d’énergie à la fois ? Ça tombe bien ! L’Etat a mis en place des aides financières pour l’installation de chaudières économes en énergie dans sa démarche de transition énergétique. Quelles sont ces aides ? Qui peut y prétendre ? On vous explique tout !

 

  • Notre simulateur d’éligibilité aux aides
  • Quels types de chaudières peuvent bénéficier de ces aides ?
  • Ma Prime Rénov’
  • La prime « Coup de Pouce Chauffage »
  • Les aides de l’Anah
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • La TVA à taux réduit
  • Les aides de votre collectivité locale
  • Le chèque énergie

Notre simulateur d’éligibilité aux aides

Utilisez notre simulateur pour connaitre rapidement votre éligibilité aux aides et leurs montants en fonction de vos revenus !

Chargement...
Votre dernier revenu fiscal de référence ? ?
Nombre de personnes dans votre foyer ? ?
Votre zone d'habitation ?
Année de construction de votre habitation ?
Vous êtes ?
Type de logement ?
Type de résidence ?
Votre équipement actuel ?

Quels types de chaudières peuvent bénéficier de ces aides ?

Les chaudières gaz dites « Très Haute Performance Energétique » (THPE) sont éligibles aux aides. Qu’est-ce qu’une chaudière THPE ? C’est un appareil dont l’Efficacité Energétique Saisonnière (ETAS) est égale ou supérieure à 92% (Si la chaudière a une puissance inférieure à 70 kWh). Autrement dit, c’est une chaudière qui est très économe en gaz, détient un rendement élevé tout en conservant une capacité de chauffage importante. Les types de chaudières THPE sont :

Ma Prime Rénov’

  • Qu’est-ce que c’est ? Depuis 2020, la Prime Rénov’ remplace progressivement le crédit d’impôt. Elle est soumise à des conditions pour l’obtenir. Bon à savoir : pour l’obtenir, les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE.
  • Pour qui ? Les foyers dits « très modestes » et « modestes ». Les ménages aux revenus « intermédiaires » y auront accès à partir de 2021. En attendant, ils peuvent bénéficier du CITE jusqu’à la fin de l’année 2020.
  • Combien ? Le montant peut aller de 800 euros pour les foyers dits « modestes » et jusqu’à 1200 euros pour les ménages « très modestes » propriétaires qui souhaitent faire des travaux de rénovation énergétique dans leur logement principal. La prime est versée une fois les travaux terminés. Il ne reste plus qu’à payer le reste à charge.

La prime « Coup de Pouce Chauffage »

  • Qu’est-ce que c’est ? Aussi appelée la prime énergie, elle a pour objectif d’inciter et aider tous les ménages à remplacer leur chaudière fioul par une chaudière gaz (ou une autre énergie) moins gourmande en énergie. Bon à savoir : Pour l’obtenir, un professionnel certifié RGE doit réaliser les travaux pour l’obtenir.
  • Pour qui ? Elle est destinée à tous les foyers qui réalisent des travaux d’isolation ou de chauffage. Cette aide est sans condition de ressource. Bon à savoir : Les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’une aide adaptée à leurs besoins qui est soumise à des conditions de ressources.
  • Combien ? Elle est de 600 euros ou 1200 euros pour les foyers « très modestes ». Cette aide est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro.

L’éco-prêt à taux zéro

  • Qu’est-ce que c’est ? L’eco-prêt est un emprunt sans intérêt à une banque partenaire du projet afin de financer les travaux d’installation ou de remplacement de votre nouvelle chaudière gaz. Bon à savoir : Vos travaux doivent être réalisés par un chauffagiste agréé RGE pour l’obtenir.
  • Pour qui ? Il est destiné à tous les foyers sans conditions de revenus.
  • Combien ? Il peut s’élever jusqu’à 30 000 euros maximum et doit être remboursé en 15 ans.

Les aides de l’Anah : le programme « Habiter mieux sérénité »

  • Qu’est-ce que c’est ? Le programme de l’Anah a été mis en place par l’Etat qui vous aide à financer vos bouquets de travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Bon à savoir : Les travaux doivent impérativement être effectués par un professionnel certifié RGE.
  • Pour qui ? Les propriétaires occupants leur résidence principale selon certaines conditions de ressources.
  • Combien ? En fonction de vos revenus, c’est 35 à 50% du prix total des travaux qui peut être pris en charge soit un montant pouvant aller jusqu’à 20 000 euros HT. Bon à savoir : Les aides de l’Anah sont cumulables avec le CITE et l’éco-prêt à taux zéro. Elles ne sont pas cumulables avec la prime « Coup de Pouce Chauffage ».

La TVA à taux réduit

  • Qu’est-ce que c’est ? C’est un dispositif qui permet d’acheter les matériaux nécessaires aux travaux de rénovation énergétique à un taux de TVA plus bas. Ce taux est de 5,5% pour les chaudières dont l’ETAS est égale ou supérieure à 92%. Bon à savoir : Pour les chaudières dont l’ETAS est inférieure à 92%, le taux de TVA est de 10%.
  • Pour qui ? Ce dispositif est destiné à tous les foyers. Pour en bénéficier, les travaux doivent être réalisés par une entreprise (qui se charge d’acheter les matériaux à taux réduit) dans un logement achevé depuis plus de 2 ans et destiné à l’habitation uniquement.
  • Combien ? Tout dépend du modèle de chaudière que vous avez choisi. Bon à savoir : le coût de la main d’œuvre ne bénéficie pas de taux réduit !

Les aides de votre collectivité locale

  • Qu’est-ce que c’est ? Votre commune, département ou région propose peut-être des subventions complémentaires pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique. Elles peuvent aussi proposer une exonération temporaire (totale ou partielle) de votre taxe foncière.
  • Pour qui ? Tout dépend la localisation de votre logement. Nous vous conseillons de contacter votre mairie pour obtenir plus d’informations.
  • Combien ? Tout dépend de votre commune et de votre logement.

Le chèque énergie

  • Qu’est-ce que c’est ? Sa fonction première est de payer vos factures d’énergie. Mais le chèque énergie peut également être utilisé pour payer une partie des travaux d’installation ou changement de votre nouvelle chaudière.
  • Pour qui ? Il est attribué sous conditions de ressources. Bon à savoir : il n’y a pas de démarche à faire pour l’obtenir, il est envoyé directement à votre domicile une fois par an.
  • Combien ? En 2020, le chèque énergie varie entre 48 et 277 euros /an.

Vous souhaitez plus d’informations?

Garanka vous accompagne dans votre projet pour connaitre le montant des aides que vous pouvez percevoir et les travaux d’installation ou de remplacement de votre nouvelle chaudière gaz. Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit !

Prendre RDV

Photos iStock