Que contiennent les fumées et eaux usées d’une chaudière gaz à condensation ?

26/11/2020 - Entretien

La composition des fumées d’une chaudière gaz à condensation

fumée chaudière gaz condensationC’est la combustion du gaz qui produit les fumées rejetées par une chaudière. Elle est créée à partir d’une réaction chimique : un combustible (de l’énergie tel que du gaz naturel, du fioul ou du bois) associé à un comburant (de l’air) qui produisent une combustion afin de bénéficier de chaleur.

Suite à la combustion de gaz, les fumées évacuées par une chaudière gaz à condensation sont composées de vapeur d’eau, de gaz carbonique et d’azote.

Bon à savoir : au contact des parois du conduit d’évacuation, les fumées peuvent endommager ces derniers s’ils sont constitués de ciment ou de métal. Pourquoi ? Le gaz carbonique contenu dans les fumées est très soluble en cas de condensation et peut se transformer en acide carbonique, un composé très corrosif.

Comment évacuer les fumées d’une chaudière gaz à condensation ?

évacuation fumée chaudière gaz condensationLes fumées d’une chaudière gaz à condensation sont évacuées grâce à un système ventouse. Ce système permet de faire entrer de l’air dans la chaudière gaz à condensation. Les fumées sont rejetées par ce même conduit.

Bon à savoir : L’air venant de l’extérieur ne se mélange pas aux fumées car c’est un conduit à double voie.

Ce système ventouse est étanche et permet d’évacuer les fumées directement à l’extérieur du logement. Les accidents liés au monoxyde de carbone sont beaucoup plus rares.

Bon à savoir : Lors de l’entretien annuel de votre chaudière, le système ventouse n’est pas soumis à un ramonage obligatoire contrairement à une cheminée.

Les condensats : que contiennent-ils ?

condensats chaudière gaz condensationLes condensats proviennent de la condensation des fumées chaudes au contact de l’échangeur de la chaudière gaz à condensation qui est alimenté par le retour d’eau froide du circuit de chauffage. Ce phénomène créé de la condensation.

Bon à savoir : L’échangeur, un des composants essentiels de la chaudière gaz à condensation, est soumis à la corrosion car les condensats sont acides.

De par la combustion de gaz et les réactions chimiques qu’elle entraîne au sein de la chaudière gaz à condensation, les condensats sont composés d’acide carbonique qui est un élément très corrosif sur les métaux et le ciment. L’acidité des condensats peut atteindre jusqu’à 2,5PH selon le combustible utilisé par votre système de chauffage. Pour information, un PH neutre se situe à 7. Au-delà de 7, les liquides ne sont plus acides.

 

echelle ph

Bon à savoir : Pour évacuer les condensats, on installe des conduits d’évacuation en PVC pour limiter les effets de la corrosion.

Ce sont les chaudières fioul à condensation qui rejettent les condensats les plus acides !

Comment évacuer les condensats produits par une chaudière ?

évacuation chaudière condensationLe chauffagiste se charge de tout ! Lors de l’installation de votre chaudière, l’installateur raccordera votre chaudière gaz à condensation au réseau des eaux usées grâce à un conduit en PVC. Il existe tout de même deux solutions bien distinctes pour évacuer les condensats de votre chaudière.

La première consiste à créer une évacuation d’eau de type gravitaire. Qu’est-ce que c’est ? C’est une canalisation qui évacue l’eau vers l’extérieur de votre logement grâce à l’action de la gravité soit un conduit dont la sortie d’eau est située en contrebas de votre chaudière.  Cette solution permet également de créer un débit pour le bon écoulement des condensats vers l’extérieur de votre logement.

La deuxième solution pour évacuer vos condensats : l’installation d’une pompe qui permettra de réguler l’évacuation des condensats de votre chaudière.

Bon à savoir : si la pompe tombe en panne, attention aux inondations de condensats qui peuvent atteindre les 4 litres par heure pour une chaudière d’une puissance de 26kW.

Doit-on traiter les eaux usées rejetées par une chaudière gaz à condensation ?

traitement eaux uséesActuellement, il n’existe aucune obligation légale de faire traiter les condensats produits par une chaudière gaz à condensation en France. Cependant, vous pouvez installer un réservoir en dessous de votre chaudière pour traiter les condensats. Ces derniers seront alors filtrés à travers diverses couches de matériaux pour faire remonter le PH des condensats. Une fois filtrés, ils peuvent être évacués vers les égouts ou votre fosse septique sans aucun danger pour l’environnement.

Bon à savoir : de nombreuses eaux usées sont absorbées par le sol. Si elles ne sont pas traitées, notre environnement risque d’être contaminé et pollué.

 

 

Rappel : le fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation

fonctionnement chaudière condensationLes chaudières à condensation produisent de la chaleur grâce à un combustible (gaz naturel, fioul, bois, granules). L’énergie produite va permettre de chauffer l’eau de votre système de chauffage et ainsi alimenter vos radiateurs et/ou planchers chauffants. Elle permettra également de chauffer votre eau chaude sanitaire.

La technologie des chaudières à condensation permet de récupérer la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion. Les fumées transmettent leur chaleur à l’eau du circuit de chauffage à son retour vers la chaudière. La vapeur d’eau contenue dans ces fumées décuple ce phénomène permettant ainsi de faire monter la température de l’eau du circuit de chauffage. Cette dernière étant déjà préchauffée, la chaudière utilisera moins de combustible pour obtenir une eau à la température souhaitée.

La chaudière à condensation est un système de chauffage doté d’un rendement énergétique élevé pouvant atteindre les 110% en fonction du type et de la puissance des chaudières à condensation. L’installation d’une chaudière à condensation est vivement recommandée par l’Etat qui a mis en place de nombreuses aides financières pour les ménages français.

Les composants d’une chaudière gaz à condensation

composants chaudière condensationLes chaudières à condensation sont composées de nombreux éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil et d’une température homogène dans votre logement.

  • Le brûleur permet de mélanger le combustible avec de l’air afin de lancer la combustion de l’énergie (gaz naturel, propane ou fioul)
  • Grâce à la chaleur contenue dans les fumées de combustion, le corps de chauffe fait monter la température de l’eau du circuit de chauffage et vos radiateurs.

Bon à savoir : il est conseillé d’installer des radiateurs de type basse température pour optimiser la performance des chaudières à condensation.

  • L’échangeur à plaques réchauffe l’eau du circuit de chauffage et l’eau du circuit d’eau chaude sanitaire. Les deux circuits se réchauffent grâce à un transfert de chaleur.
  • Le vase d’expansion permet de maintenir le niveau de pression d’eau idéal ainsi que la température du circuit.
  • Le circulateur permet de faire circuler l’eau de votre chaudière jusqu’à vos radiateurs basse température. Une fois les radiateurs chauffés, l’eau retourne vers la chaudière et ainsi de suite : c’est un circuit fermé.
  • Le disconnecteur raccorde la chaudière au circuit de chauffage. Ses clapets anti-retours sont séparés par une chambre à air qui élimine les bactéries potentiellement présentes dans l’eau.
  • La soupape de sécurité se met en route si la pression de votre chaudière est anormalement haute. La soupape permet de réduire la pression et d’éviter ainsi tout accident.
  • La vanne 3 voies est présente sur les chaudières avec production de chauffage et de l’eau chaude sanitaire. La vanne permet de choisir le mode de fonctionnement de l’appareil : chauffage seul ou chauffage et eau chaude sanitaire.

Les aides pour financer l’installation de votre chaudière

aides installation chaudière condensationDepuis quelques années, l’Etat incite les ménages français à installer une chaudière à condensation chez à cause de ses nombreux avantages :

  • Une performance élevée grâce à un rendement élevé pouvant atteindre les 110%
  • Un ETAS (Efficacité énergétique Saisonnière) égal ou supérieur à 92%
  • Vous permet de faire votre consommation d’énergie et baisser le montant de votre facture énergétique

L’Etat a donc mis en place des aides pour baisser le prix de l’installation d’une chaudière à condensation :

  • Ma Prime Rénov’ qui a totalement remplacée le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Energétique) depuis octobre 2020
  • Le programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat
  • Les Certificats d’Economies d’Energie (CEE)
  • L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)
  • Le chèque énergie peut être converti en chèque travaux
  • La TVA à taux réduit à 5,5% pour les chaudières ayant un ETAS égal ou supérieur à 92%.
  • Les aides d’Action Logement
  • Les primes de votre collectivité

Bon à savoir : certaines de ces aides et primes sont soumises à des conditions de ressources pour pouvoir en bénéficier.

Discutons de votre projet

Vous souhaitez installer une chaudière à condensation chez vous ? Nos experts vous conseillent sur l’appareil adapté à vos besoins et votre budget. Nous vous enverrons un devis gratuit sur demande.

Prendre RDV

Photos iStock et Garanka