Chaudière gaz : faut il couper l’eau de sa chaudière ?

07/02/2024 - Economies d'énergie

Avez-vous pensé à consulter notre page dédiée à l’entretien d’une chaudière ? C’est par ici !

Vous vous demandez si vous devez couper l’eau de votre chaudière à gaz ? La réponse est oui, mais avec certaines précautions. En effet, votre chaudière peut continuer à fonctionner sans eau, car elle est déjà en pression dans son circuit de chauffage. Cependant, vous ne disposerez pas d’eau chaude tant que le compteur d’eau sera coupé. De plus, en cas de coupure d’eau prolongée, il est conseillé d’éteindre la chaudière pour éviter tout risque de surchauffe.

 

Comprendre le fonctionnement d'une chaudière à gaz

Une chaudière à gaz fonctionne en brûlant du gaz, soit naturel, soit propane, dans une chambre de combustion pour produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite transférée à l’eau du circuit de chauffage central grâce à un échangeur de chaleur. La chaleur de l’eau est alors distribuée dans les radiateurs de votre logement.
Certains modèles de chaudières à gaz, comme la chaudière mixte gaz ou la chaudière à condensation, utilisent des technologies plus complexes pour augmenter leur rendement. Par exemple, la chaudière mixte gaz peut fonctionner avec un combustible principal (gaz) et une énergie secondaire (pompe à chaleur air-eau), tandis que la chaudière à condensation récupère l’énergie contenue dans les fumées de combustion.
Il est aussi à noter que la chaudière à gaz peut également produire de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. Pour ce faire, elle chauffe l’eau à une température élevée (60-80 degrés) qui est ensuite envoyée dans le circuit de chauffage.

Est-il nécessaire d'éteindre sa chaudière en été ?

L’éteindre ou non sa chaudière en été dépend de plusieurs facteurs. Si vous disposez d’une chaudière récente, la mettre en mode veille ou « mode été » peut être une option judicieuse. En effet, dans ce mode, la chaudière consomme peu de combustible puisqu’elle ne fournit pas de chauffage. Cependant, elle continue de produire de l’eau chaude sanitaire, nécessaire en toute saison. Cette option est donc plus économique et écologique que l’arrêt total de la chaudière.

Pour les propriétaires d’une chaudière ancienne, munie d’une veilleuse constamment allumée qui consomme du gaz, l’éteindre peut être recommandé pour éviter une consommation inutile de combustible, dans la mesure ou la chaudière n’est pas utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire.

Peut-on arrêter le chauffe-eau quand on part en vacances ?

Arrêter son chauffe-eau lors d’un départ en vacances permet en effet de réaliser des économies d’énergie. En l’absence de besoin en eau chaude, la résistance du chauffe-eau continuera de chauffer l’eau, entraînant une consommation superflue. Toutefois, il convient de prendre en compte certains éléments avant de procéder à l’arrêt de votre appareil.

D’une part, une coupure trop fréquente ou de longue durée peut entraîner des dommages sur le système de chauffe et la tuyauterie. D’autre part, à votre retour, une surconsommation d’énergie peut survenir au redémarrage du chauffe-eau.

Pour les chaudières au gaz, il est recommandé d’activer le mode « hors gel » en hiver, qui maintient une température minimale dans les canalisations pour éviter leur gel. En été, vous pouvez couper l’eau et éteindre la chaudière, surtout si elle est équipée d’une veilleuse qui consomme constamment du gaz.

En résumé :

  • Arrêt du chauffe-eau : possible, économie d’énergie
  • Chaudière au gaz : mode « hors gel » en hiver, coupure en été si présence de veilleuse

Gestion des robinets : faut-il les laisser ouverts ?

La gestion des robinets est essentielle pour le bon fonctionnement de votre chaudière à gaz. En cas de coupure d’eau, il est recommandé de fermer tous les robinets pour éviter une surpression dans le système.

Si vous avez une chaudière à gaz, il est préférable de laisser les robinets ouverts en hiver pour éviter le gel des canalisations. Cependant, si vous vous absentez pendant une longue période, il peut être judicieux de fermer les robinets pour éviter tout risque de dégâts des eaux.

Les robinets de commande d’appareils pour gaz sont un élément clé de votre installation. Ils permettent d’interrompre le flux gazeux en cas de nécessité, conformément à la réglementation fixée par l’arrêté du 2 août 1977 modifié.

N’oubliez pas de contrôler la pression de votre chaudière et d’ouvrir les robinets d’eau nécessaires pour remettre de l’eau dans la chaudière si besoin.

Les risques de la coupure de l'eau sur une chaudière allumée

Couper l’eau sur une chaudière allumée n’est pas sans risque. En effet, si les circuits d’eau chaude et de chauffage sont indépendants, certaines situations peuvent présenter des dangers. Premièrement, en cas de fuite, le niveau d’eau peut baisser drastiquement, provoquant une surchauffe de l’appareil. Deuxièmement, il faut également prendre en compte le risque de gel des canalisations en hiver, pouvant entraîner des dommages importants sur votre installation. Enfin, la coupure de l’eau peut également engendrer des problèmes de pression, pouvant impacter le bon fonctionnement de la chaudière.

Il est donc recommandé de consulter un professionnel avant de procéder à une coupure d’eau, surtout si la chaudière est allumée.

Faut-il fermer les radiateurs en été ?

Fermer ou pas les radiateurs durant l’été est une question récurrente. En effet, la tentation de fermer totalement les radiateurs pour éviter une consommation inutile d’énergie est grande. Cependant, il est recommandé de laisser une très petite circulation, pour éviter que les clapets des robinets thermostatiques ne restent collés lors de la remise en route du chauffage. Ainsi, n’hésitez pas à ouvrir tous vos robinets, qu’ils soient thermostatiques ou pas, pendant l’été.
Il est aussi à noter que fermer tous les radiateurs peut entraîner une surchauffe de la chaudière. Par conséquent, il est recommandé de laisser au moins un radiateur allumé, surtout si vous utilisez une chaudière à fuel.
En somme, même si l’été semble être la saison idéale pour faire des économies d’énergie, il est impératif de prendre en compte ces éléments pour une bonne gestion de vos radiateurs et de votre chaudière.

Comment gérer l'arrivée d'eau de sa chaudière ?

La gestion de l’arrivée d’eau de votre chaudière est essentielle pour son bon fonctionnement et sa longévité. La vanne d’arrêt joue un rôle crucial dans cette gestion. Elle permet de contrôler l’entrée d’eau dans la chaudière. En cas de besoin, vous pouvez l’utiliser pour couper l’arrivée d’eau et éviter ainsi tout risque de surchauffe ou de dégâts des eaux.

Cependant, assurez-vous toujours que votre chaudière est éteinte avant de fermer la vanne d’arrêt. Une coupure d’eau alors que la chaudière est en fonctionnement peut causer des dommages. De plus, lors de la remise en marche de votre chaudière, vérifiez que la pression est correcte pour éviter tout désagrément.

N’oubliez pas non plus de prendre en compte les conditions climatiques. Par exemple, en hiver, il est préférable de laisser une petite circulation d’eau pour éviter le gel de vos canalisations.

En résumé, la gestion de l’arrivée d’eau de votre chaudière doit être effectuée avec soin et attention pour assurer son bon fonctionnement et garantir sa durée de vie.

La vanne d'arrêt : un élément clé de votre installation

La vanne d’arrêt est un dispositif essentiel de votre chaudière à gaz. Elle permet d’interrompre l’arrivée d’eau dans votre système de chauffage, ce qui peut être nécessaire pour des opérations de maintenance ou en cas de fuite. De plus, elle est particulièrement utile pour contrôler la pression de votre chaudière. En effet, une pression trop élevée peut être source de problèmes importants.

Il existe différents types de vannes d’arrêt, dont la vanne de remplissage, souvent de couleur bleue ou noire. Située entre l’arrivée d’eau froide et le système de chauffage, elle permet de gérer la pression de la chaudière en libérant l’excès d’eau.

Chaque installation dans votre logement (chaudière, radiateurs, robinets) peut disposer de sa propre vanne d’arrêt, vous permettant de couper l’eau uniquement sur l’installation concernée sans affecter le reste du logement.

Pour une utilisation optimale de votre chaudière à gaz, il est essentiel de bien connaître le fonctionnement de la vanne d’arrêt et de savoir comment l’utiliser en toute sécurité. Pour cela, n’hésitez pas à consulter un professionnel.

Besoin d'un devis ?

Des questions ? Profitez d’un RDV personnalisé et d’un devis gratuit !