Les différents types de radiateurs

25/05/2020 - Nos actualités, Nos conseils

Lorsque l’on construit ou rénove un logement, le mode de chauffage est un point important à aborder et le choix des radiateurs y est intimement lié. Confort thermique, économies d’énergie et disposition de votre maison sont des critères à ne pas négliger. Parmi tous les types de radiateurs disponibles sur le marché, il peut être difficile de s’y retrouver…. On vous aide à y voir plus clair !

 

Comment fonctionne un radiateur ?

Pour chauffer une pièce, les radiateurs utilisent différents principes physiques. Ils ont également plus ou moins d’inertie, c’est-à-dire la capacité à accumuler de la chaleur et à la restituer en douceur pendant plusieurs heures. Vois les 3 principes que peuvent utiliser les radiateurs pour diffuser de la chaleur :

  • La convection est la transmission de chaleur par les mouvements de l’air. Les molécules d’air sont chauffées au contact du radiateur. L’air étant constamment en mouvement, les molécules d’air chauffées vont se diffuser et chauffer la pièce. Les molécules d’air sont en mouvement permanent ce qui permet d’obtenir une chaleur homogène dans la pièce.
  • Le rayonnement utilise les ondes électromagnétiques pour chauffer : on parle de « panneaux rayonnants ». Autour de nous, quel que soit le lieu, se trouvent des ondes électromagnétiques comme les ondes de la radio ou encore la lumière. Les ondes infrarouges sont particulières car les seules à pouvoir diffuser de la chaleur dans toutes les directions et instantanément.
  • La conduction repose sur le transfert de chaleur par le contact entre deux milieux de températures différentes. Par exemple, lorsque vous marchez sur un plancher chauffant, la chaleur du sol sera transmise à vos pieds. C’est également le principe des radiateurs sèche-serviettes.

Le système de chauffage : un élément déterminant pour choisir vos radiateurs

Pour vous chauffer, les radiateurs sont raccordés à un système de chauffage qui déterminera les types de radiateurs de votre logement :

  • La chaudière qui peut être alimentée au gaz, au gaz propane (GPL) ou au fioul (ou mazout) ;
  • La pompe à chaleur qui utilise des énergies renouvelables telles que l’air, l’eau ou la géothermie ;
  • Les panneaux solaires sont utilisés en complément de la chaudière ou de la pompe à chaleur ;

Si vous ne disposez pas de tels systèmes de chauffage, vous pouvez opter pour un radiateur électrique.

Les différents types de radiateurs

De nos jours, les radiateurs les plus installés sont ceux fonctionnant à l’électricité et/ou à l’eau.

 

Concernant les radiateurs sur boucle d’eau chaude, ils chauffent les pièces de votre maison grâce à l’eau qui y circule aussi appelée fluide caloporteur. Ce dernier est chauffé à une certaine température par votre système de chauffage. Le radiateur récupère les calories de l’eau chaude et les retransmet aux molécules d’air de la pièce.

Il existe deux types de radiateurs à eau :

–        Le radiateur haute température est considéré comme un radiateur « classique ». L’eau est chauffée à une température entre 70 et 90°C. Ils sont donc gourmands en énergie. Ces radiateurs sont peu volumineux et s’adaptent à de petits espaces.

 

 

–        Le radiateur basse température est un radiateur dit à chaleur « douce » car l’eau n’est chauffée qu’entre 40 et 50°C. Ils sont donc plus économiques à l’utilisation mais ont un coût d’achat plus élevé que le radiateur haute température. De plus, ils sont plus volumineux.

Pour information, si vous disposez d’une chaudière gaz à condensation ou d’une pompe à chaleur (PAC), il est conseillé d’installer des radiateurs basse température afin de conserver les performances énergétiques de votre système de chauffage.

 

Les radiateurs électriques restent également très présents dans les foyers du fait de leur prix et leur facilité d’installation. Il existe différents types de radiateurs électriques :

–        Le convecteur est équipé d’une résistance à l’intérieur du caisson métallique. Au contact de cette résistance, l’air se réchauffe et s’échappe par le haut de l’appareil. Ce radiateur électrique provoque des irrégularités de température dans une pièce ;

–        Le panneau rayonnant (ou radiant) est aussi doté d’une résistance électrique qui chauffe une grande plaque qui capte la chaleur et la diffuse dans la pièce ;

–        Le radiateur électrique à chaleur « douce » est fabriqué avec des panneaux rayonnants classiques ne dépassant pas les 70°C ;

–        Le radiateur à fluide caloporteur est composé d’une résistance électrique en bas de l’appareil qui chauffe un fluide placé sur la façade en aluminium de l’appareil. Lorsque l’appareil est en veille, la chaleur continue de se diffuser par inertie et de façon homogène ;

–        Les radiateurs à double corps de chauffe sont dotés d’un film chauffant parcouru par une fine résistance sur leur façade avant et d’un corps de chauffe en fonte à l’arrière. C’et donc un système 2 en 1 qui peuvent être réguler séparément ;

Quels matériaux privilégier pour vos radiateurs ?

La diffusion de la chaleur et son efficacité varient aussi en fonction des matériaux de vos radiateurs :

La diffusion de chaleur peut être « dure » c’est-à-dire que le temps de chauffe de l’appareil sera rapide mais que la pièce sera chauffée lentement ou de manière discontinue. Dans ce cas, le prix d’achat de l’appareil sera l’un des plus bas du marché mais votre consommation d’énergie sera élevée et le montant de votre facture risque d’atteindre des sommets. Les radiateurs diffusant de la chaleur « dure » sont constitués d’acier : il est peu coûteux et léger. C’est une matière qui chauffe rapidement. Mais son inertie est très faible et ne conserve pas la chaleur.

A l’inverse, quand on parle de chaleur « douce », le temps de chauffe de l’appareil sera lent mais la diffusion de la chaleur sera continue et homogène dans la pièce. Le prix d’achat de ce radiateur est certes, plus élevé mais votre consommation d’énergie sera mieux maitrisée. Les radiateurs diffusant de la chaleur « douce » sont fabriqués en :

–        Aluminium dont l’inertie reste moyenne mais il reste un bon compromis entre l’acier et la fonte par son prix et son poids ;

–        Fonte qui garde très bien la chaleur et la restitue longtemps. Les radiateurs en fonte ont une durée de vie très longue. Seul bémol, la fonte est un matériau très lourd et la taille des radiateurs est imposante ;

–        Pierre et plus particulièrement en marbre ou en granit. La capacité de stockage de la chaleur et sa restitution sont impressionnantes ;

D’un matériau à un autre, les prix varient. Les radiateurs à chaleur « dure » seront moins chers que les radiateurs à chaleur « douce ». Si vous le pouvez, privilégiez les radiateurs à chaleur « douce » qui auront un bon rapport qualité/prix : vous ne serez pas déçus !

Comment choisir ses radiateurs ?

Pour arrêter votre choix sur un type de radiateur, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

–        La taille des pièces de votre maison ;

–        Votre système de chauffage pour choisir des radiateurs compatibles. Si nous ne disposez pas de système de chauffage : pas de panique ! Vous pouvez bien évidemment opter pour des radiateurs électriques ;

–        Le matériau qui constitue le radiateur. Nous vous conseillons de privilégier les matériaux ayant une forte inertie et qui diffusent une chaleur « douce » ;

On notera que les radiateurs à eau sont les plus efficaces. Ils consomment moins d’énergie d’autant plus s’ils sont raccordés à une chaudière. Les performances de cette dernière permettent de n’utiliser qu’une faible quantité d’énergie pour chauffer toutes les pièces de votre logement. Les nouveaux modèles de chaudière gaz à condensation proposent un rapport qualité/prix incitant les consommateurs à se tourner vers ces appareils pour bénéficier d’un confort thermique de qualité.

Photos iStock