Comment fonctionne le chauffage au sol ?


Le chauffage au sol est un système de chauffage par le sol qui utilise les murs et les plafonds pour diffuser la chaleur dans la pièce. Il est composé d’un réseau de tuyaux ou de tiges métalliques qui contiennent de l’eau chaude ou de l’air chaud. Le chauffage au sol est un système de chauffage efficace et économique qui peut être utilisé dans les maisons, les appartements et les bureaux. Mais comment cela fonctionne t-il ? Quels sont ses avantages ?

 

Le chauffage au sol : qu'est ce que c'est ?

Le chauffage au sol, comme son nom l’indique, est un système de chauffage par le sol sur le marché depuis les années 60. Le chauffage au sol est aussi connu sous le nom de plancher chauffant. Par un fonctionnement sous nos pieds, il permet de diffuser la chaleur de manière homogène sans assécher l’air ambiant présent dans les pièces du logement. La température dans l’ensemble du logement sera parfaite, et en plus fini les pieds froids ! On dit même que le chauffage au sol est un « émetteur réparti » puisque la chaleur produite se répartit dans l’ensemble des pièces sans stagner au plafond. Aujourd’hui le chauffage au sol ne peut pas dépasser une température de 28 degrés pour un confort thermique optimal !

 

Au contraire les radiateurs traditionnels vont chauffer de manière ciblée, c’est à dire dans les pièces où l’appareil est installé. La diffusion de chaleur est donc plus difficile.

Plancher chauffant : électrique ou eau (hydraulique) ?

 

Le chauffage au sol peut utiliser différentes énergies pour produire de la chaleur (eau, électricité, gaz, solaire…). Les chauffages au sol les plus utilisés sont :

  • Le plancher chauffant électrique : c’est l’appareil le plus simple à installer. Il est composé d’un réseau de câbles électriques déposés sur des treillis au sol. Ces câbles sont des résistances permettant de diffuser la chaleur sous nos pieds. Ils sont recouverts d’une coucher d’isolation pour une isolation thermique maximale.
  • Le plancher chauffant hydraulique : c’est un système plus performant et plus économique. Il est composé d’un réseau de tubes déposé sur des boites s’emboitant entre elles. Ce système peut être relié à votre chaudière ou votre pompe à chaleur sans aucun problème. Comme pour le chauffage au sol électrique, le circuit est recouvert d’une couche de plaques isolantes puis d’une dalle béton avant le revêtement.

La moquette, le PVC et le vinyle ne sont pas conseillés comme revêtement pour ce type de chauffage au sol.

Le chauffage au sol : son fonctionnement

L’installation d’un chauffage au sol est simple et son fonctionnement tout autant. Le plancher chauffant fonctionne grâce à l’utilisation de différents types d’énergie (eau, électricité, gaz, solaire…). Un réseau de tuyau de chauffage (câbles électriques ou tubes hydrauliques) est posé sur une dalle béton. Ce réseau est ensuite recouvert d’un isolant thermique puis d’une chape. La chape va permettre de diffuser la chaleur de manière homogène dans le logement, on dit qu’elle joue le rôle de diffuseur de chaleur. Le revêtement de la chape est à choisir en fonction de votre projet : parquet, carrelage…faites vous plaisir !

Chauffage au sol basse température

 

Le plancher chauffant doit toujours fonctionner en basse température. Pourquoi ? Pour préserver la santé humaine et éviter les erreurs commises dans les années 60, il existe une norme française (NF) de fonctionnement et de régulation lors de l’installation d’un plancher chauffant. Il s’agit de la norme DTU 65.14. La température du fluide circulant dans le plancher chauffant ne doit pas dépasser les 50 degrés. La surface au sol quant à elle ne doit pas dépasser les 28 degrés.

Quels sont les avantages et inconvénients du chauffage au sol ?

Avantages de l’installation d’un plancher chauffant

 

Confort thermique Système de chauffage invisible Econome en énergie Fonctionnement en basse température
Grâce à l’installation à même le sol, la diffusion de la chaleur dans le logement est homogène évitant d’avoir des zones froides dans certaines pièces. Et en plus, le sol sera toujours chaud si vous marcher pieds-nus ! Contrairement aux radiateurs traditionnels qui peuvent prendre de le place dans vos pièces, le plancher chauffant ne se voit pas. Plus besoin de réfléchir à l’ameublement en fonction des radiateurs ! Vous pourrez réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie en comparaison avec des radiateurs. Vous chaufferez à une température moins élevée pour une température dans l’habitation similaire. Alors que des radiateurs classiques pourront chauffer en haute ou basse température, le plancher chauffant chauffe à 50 degrés maximum pour une température au sol de 28 degrés maximum.

 

 

Inconvénients de l’installation d’un plancher chauffant

 

 

Prix élevé Installation compliquée en rénovation Entretien coûteux
La pose d’un chauffage au sol hydraulique est environ 2 fois plus élevée que la pose d’un plancher chauffant électrique. Lors d’une rénovation il faudra prendre en compte le rehaussement du sol du fait de l’épaisseur du plancher chauffant et donc des coûts supplémentaires pour la surélévation des prises électriques, le rabotage des portes. L’entretien du chauffage au sol doit être effectué par un professionnel chauffagiste tous les 2-3 ans alors que celui des radiateurs peut être effectué par les particuliers

 

Est-ce que le chauffage au sol chauffe bien ?

Le chauffage au sol est un type de chauffage permettant d’avoir une température constante dans le logement et dans tous les pièces. C’est donc un système fonctionnant bien et à basse température pour un confort de vie optimal dans une construction neuve.

Est-ce que le chauffage au sol est économique ?

Du fait d’un chauffage à basse température, l’installation d’un chauffage au sol permet de réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie en comparaison avec un chauffage traditionnel.

Quel est le meilleur chauffage par le sol ?

Le chauffage au sol hydraulique est plus performant et économique. Cependant son coût d’achat et de pose est plus élevé qu’un chauffage au sol électrique.