L’entretien des pompes à chaleur : quelles sont les nouvelles réglementations ?

22/06/2020 - Entretien

La pompe à chaleur est un système de chauffage, rafraîchissant et écologique : elle utilise l’énergie contenue dans l’air, l’eau ou le sol pour chauffer votre logement. Sa technologie et les aides proposées par l’Etat pour son installation ont séduit beaucoup de français. Mais, courant 2020, les propriétaires de PAC devront changer leurs habitudes : la réglementation concernant l’entretien des pompes à chaleur va évoluer.

 

 

Une pompe à chaleur : qu’est-ce que c’est ?

C’est un système thermodynamique comme la chaudière gaz,  fioul ou bois. Mais contrairement aux chaudières, la pompe à chaleur est un système de chauffage et rafraîchissant pour une climatisation douce de votre maison. La pompe utilise les calories situées à l’extérieur de votre habitation pour produire de la chaleur. Les PAC dites aérothermiques (Type air/air et air/eau) utilisent les calories de l’air pour chauffer votre logement. Les pompes à chaleur dites géothermiques (Type eau/eau et sol/sol) produisent du chauffage à partir des calories situées dans l’eau ou le sol de votre terrain. Ce sont des énergies non fossiles et gratuites contrairement au système de la chaudière.

Cependant, la pompe à chaleur a besoin d’électricité pour fonctionner. La PAC reste le système de chauffage et réversible le plus respectueux de l’environnement à ce jour.

Plusieurs étapes sont nécessaires avant que la chaleur n’arrive jusqu’à votre logement :

  1. La PAC récupère l’énergie à l’extérieur grâce au fluide frigorigène ;
  2. Le fluide monte en température et passe à l’état gazeux grâce à l’évaporateur;
  3. La pompe à chaleur transporte l’énergie de l’extérieur de votre logement vers l’intérieur grâce au compresseur ;
  4. L’énergie est transférée à l’eau de chauffage et l’eau chaude sanitaire à la température à travers le condenseur ;
  5. Un dernier élément appelé détendeur fait chuter la pression du fluide frigorifique qui redevient liquide et un nouveau cycle peut alors commencer.

Bon à savoir : L’installation de votre PAC peut entraîner des travaux plus ou moins importants en fonction de la technologie choisie. Par exemple, la pompe à chaleur eau / eau, avec l’installation de capteurs souterrains par forage pour pouvoir récupérer les calories de l’eau. N’hésitez pas à demander un accompagnement auprès de professionnels ou les aides de l’Anah pour vous conseiller sur la PAC la plus adaptée à vos besoins.

Les nouvelles réglementations liées à son entretien

Actuellement, seules les pompes à chaleur utilisant du fluide frigorigène étaient soumises à un entretien obligatoire. La fréquence d’entretien dépendait de la quantité de fluide utilisé par l’appareil : de 2 à 30 Kg, l’inspection était annuelle, de 30 à 300 Kg, la maintenance était semestrielle. Au-delà de 300 Kg de fluide, l’entretien est trimestriel.

Courant 2020, toutes les PAC dont la puissance est comprise entre 4kW et 70 kW seront soumises à un entretien obligatoire. La fréquence de l’entretien sera fixée à 2 ans maximum entre les 2 visites du professionnel. Le premier entretien devra également s’effectué dans les 2 ans suivants l’installation de la pompe à chaleur.

Si vous êtes propriétaire occupant, vous êtes responsable de l’entretien de votre pompe à chaleur. Si vous êtes l’occupant d’un logement, d’un local, d’un bâtiment (ou d’une partie seulement du bâtiment), vous êtes également en charge de la réalisation de l’entretien de la PAC. Vous n’êtes pas responsable de son entretien uniquement si l’information est stipulée dans votre contrat de bail.

Bon à savoir : les pompes à chaleur qui produisent uniquement de l’eau chaude ne sont pas soumises à cette nouvelle réglementation, principalement les chauffe-eau thermodynamiques individuels.

Pourquoi entretenir sa pompe à chaleur ?

Comme une chaudière gaz, fioul ou tout autres systèmes de chauffage, la pompe à chaleur doit être entretenue pour vous permettre de profiter d’un chauffage de qualité. Un entretien régulier permettra :

  • D’allonger sa durée de vie par l’inspection de ses éléments principaux;
  • D’éviter la surconsommation énergétique en optimisant ses réglages;
  • De vous faire faire des économies d’énergie;
  • Prévenir les pannes éventuelles;
  • De garantir votre sécurité.

La pompe à chaleur est un système sophistiqué qui nécessite l’expertise d’un chauffagiste/frigoriste professionnel. Si vous ne maîtrisez pas parfaitement le fonctionnement et les mécanismes de la pompe à chaleur, nous vous conseillons de ne pas essayer de l’entretenir vous-même au risque de détériorer l’appareil.

En fonction de la technologie (aérothermie ou géothermie) de votre pompe à chaleur, des points d’attention feront leur apparition au fil du temps que seul l’installateur ou un professionnel certifié pourra connaître et entretenir correctement. Par exemple, la vérification de l’état des capteurs souterrains pour la pompe à chaleur géothermique.

Qui peut effectuer la maintenance de votre PAC ?

La maintenance de votre pompe à chaleur est désormais obligatoire tout comme celui d’une chaudière gaz ou fioul. Vous devez faire appel à un chauffagiste afin de vérifier l’état de la pompe à chaleur et son bon fonctionnement. La visite d’entretien se déroule en plusieurs étapes :

  • Vérification du système global de la PAC ;
  • Inspection de l’étanchéité des éléments liés au fluide frigorigène ;
  • Nettoyage du système à l’intérieur de l’unité extérieure si besoin ;
  • Contrôle de la performance énergétique de l’équipement ;
  • Optimisation des réglages ;
  • Le professionnel est tenu de vous donner des conseils pour améliorer les performances de votre PAC ;

A la suite de l’entretien, le chauffagiste vous enverra l’attestation d’entretien de votre appareil dans les 15 jours suivants sa visite de maintenance. En cas de sinistre, ce document vous sera demandé par votre assurance. Il est donc important de le conserver précieusement.

Quelques gestes simples à effectuer vous-même

Pour les pompes à chaleur aérothermiques, vous pouvez effectuer quelques gestes simples en complément de la maintenance annuelle effectuée par un professionnel :

  • Réaliser régulièrement le nettoyage de l’unité extérieure pour que l’air y circule bien ;
  • Vérifier qu’aucun objet n’entrave l’entrée d’air dans l’unité extérieure : jouets, feuilles, etc.
  • Dépoussiérer et laver avec de l’eau savonneuse les bouches d’insufflation situées dans de votre habitation.
  • Si vous vous absentez sur le long terme, n’hésitez pas à l’éteindre et à couvrir l’unité extérieure pour la protéger.

Pour une pompe à chaleur géothermique, vous pouvez :

  • Surveiller la pression du module hydraulique
  • Faire un remplissage complémentaire pour maintenir le niveau du fluide caloporteur ;
  • Changer le fluide caloporteur tous les 5 ans.

Nos contrats de maintenance

Vous souhaitez plus d’informations sur les contrats d’entretien pour votre pompe à chaleur ? Nous proposons des contrats d’entretien au prix de 19.08 euros TTC /mois. Nos experts répondent à vos questions et vous proposent un devis personnalisé.

Vous souhaitez souscrire dès à présent souscrire un contrat d’entretien ? Rien de plus simple :

Souscrire un contrat d'entretien

Vous avez le projet d’installer une PAC ?

Garanka vous accompagne dans votre projet en vous proposant un devis gratuit et les travaux d’installation de votre pompe à chaleur par nos experts. Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, l’installation d’une pompe à chaleur bénéficie de nombreuses aides sont à votre disposition pour vous aidez à sauter le pas : Ma Prime Rénov’, crédit d’impôt, aides de l’Anah, la prime « Coup de Pouce Chauffage », le chèque énergie, la TVA à taux réduit, les Certificats d’économies d’Energie (CEE), l’eco prêt à taux zéro ou encore les aides de votre collectivité locale.

Découvrez le montant des aides que vous pouvez percevoir grâce à notre simulateur :

Chargement...
Votre dernier revenu fiscal de référence ? ?
Nombre de personnes dans votre foyer ? ?
Votre zone d'habitation ?
Année de construction de votre habitation ?
Vous êtes ?
Type de logement ?
Type de résidence ?
Votre équipement actuel ?

Photos iStock