Quelle puissance choisir pour sa pompe à chaleur ?

27/10/2020 - Installation / Remplacement

La pompe à chaleur air eau est un nouveau moyen de se chauffer de manière plus écologique. Si vous songez à choisir cette solution de chauffage, il faut savoir que le dimensionnement de l’appareil est une étape très importante pour votre confort futur et pour la durée de vie de votre appareil.

 

Le fonctionnement général d’une pompe à chaleur (PAC)

Une pompe à chaleur air eau est un système de chauffage qui fonctionne en majeure partie grâce à une énergie renouvelable. Cela peut être grâce aux calories contenues dans l’air extérieur de votre maison : votre jardin par exemple (il s’agit d’un modèle air eau). Il existe également des pompes à chaleur puisant des calories dans le sol de votre jardin (il s’agit d’un modèle géothermique).

 

Les calories du sol ou de l’air extérieur vont être captées par votre unité extérieure et vont réchauffer le fluide frigorifique et le faire changer d’état à basse température : il va devenir gazeux.

Ensuite, le fluide frigorifique va se diriger vers l’unité intérieure et plus particulièrement vers deux organes très importants du système de chauffage : le compresseur et le condenseur. Le compresseur va chauffer et compresser le fluide gazeux et l’envoyer vers le condenseur. C’est dans ce condenseur que la chaleur du fluide frigorigène va être transmise à l’eau de votre système de chauffage. Cette eau va ensuite être propulsée dans les tuyaux pour réchauffer vos radiateurs ou votre plancher chauffant.

 

Vous l’aurez compris, les pompes à chaleur vous feront réaliser de belles économies d’énergie car elles fonctionnent en majorité grâce à une énergie renouvelable et en minorité grâce à une énergie électrique. Le coefficient de performance (COP) est notamment un élément qui permet de mesurer à quel point votre pompe à chaleur vous fera réaliser des économies d’énergie. Le COP est un élément de comparaison important entre différents modèles de PAC. Découvrez les fiches produits de pompes à chaleur de différentes marques en cliquant ici.

L’importance du bon dimensionnement de la puissance

Maintenant que nous avons rappelé le fonctionnement d’une pompe à chaleur, nous pouvons nous concentrer sur le sujet principal de cette page : pourquoi bien choisir la puissance d’une PAC est particulièrement important ? Deux cas de figures sont possibles :

 

  • Pour une pompe à chaleur pas assez puissante. Dans ce cas-là, la PAC n’arrivera pas à chauffer correctement votre logement pendant les périodes les plus froides de l’année, entraînant un inconfort manifeste.
  • Pour une pompe à chaleur trop puissance. A première vue, on peut se dire qu’il n’y aura pas de problème.

Et bien si, une PAC surdimensionnée par rapport à votre besoin de chauffe consommera beaucoup plus d’énergie qu’il n’en faudrait réellement pour chauffer votre maison, entraînant une augmentation de votre consommation énergétique et donc de vos factures d’énergie. Il y aura également une usure plus importante des pièces. Autre point : choisir une pompe à chaleur trop puissante entraîne un prix d’achat sensiblement plus élevé. Pour payer le prix juste, il faut choisir un bon dimensionnement.

 

Si l’on résume en quelques mots : choisir la bonne puissance pour son système de chauffage, c’est garantir son confort thermique futur et veiller à ne pas avoir une consommation électrique qui explose.

Un calcul à adapter pour chaque foyer

Un bilan de vos habitudes quotidiennes et de l’aspect thermique de votre maison est nécessaire avant de pouvoir effectuer le calcul.

 

Tout d’abord, il est important de déterminer le niveau d’isolation thermique pour connaître les déperditions thermiques du logement.

 

Il faut ensuite étudier ses factures d’énergie afin d’évaluer sa consommation actuelle en prenant en compte différents paramètres. Mais quels sont donc tous les paramètres qui sont importants ? Les voici :

La taille de votre logement

En effet, la puissance nécessaire à votre PAC pour chauffer l’intégralité de votre logement dépendra de sa taille et plus particulièrement de son volume, c’est-à-dire de sa superficie et la hauteur de vos pièces.

Votre type d’émetteur actuel (radiateur ou plancher chauffant)

Selon le type de radiateur que vous possédez, l’eau ne circule pas à la même température dans vos tuyaux. En effet, il existe des radiateurs haute, moyenne et basse température. Comme vous l’aurez deviné, la température d’eau nécessaire n’est donc pas la même selon vos types radiateurs. La température demandée à votre organe central de chauffage (chaudière ou pompe à chaleur) ne sera pas la même : elle peut aller de 30°C à 55°C. Cela entraîne une différence importante en termes de de puissance nécessaire. Découvrez tout sur la compatibilité entre une pompe à chaleur et ses émetteurs dans notre article dédié.

La température intérieure souhaitée

Nous n’avons pas tous les mêmes habitudes de vie et le même rapport au froid. Par conséquent, la température moyenne que vous souhaitez avoir dans votre logement pendant l’hiver est importante pour choisir le dimensionnement de votre appareil.

Le niveau d’isolation de votre bâtiment

Selon le niveau de déperditions de chaleur dans votre bâtiment liées à son niveau d’isolation, la puissance que vous allez demandée à votre pompe à chaleur pour chauffer ne sera pas la même.

La température la plus froide de votre zone géographique

Nous le savons bien, la température l’hiver n’est pas la même à Rouen qu’à Annecy. Par conséquent il faut prendre une température propre à votre zone géographique pour effectuer le calcul. Il s’agit de la température de base extérieure qui correspond à la température moyenne la plus froide.

La carte des températures de base extérieure

Pour vous aider à effectuer le calcul, voici une carte des températures extérieures minimales moyennes enregistrées par département selon votre altitude :

 

 

Carte température

 

 

Altitude /ZoneABCDEFGHI
0 à 200m-2-4-5-7-8-9-10-12-15
201 à 400m-4-5-6-8-9-10-11-13-15
401 à 600m-6-6-7-9-11-11-13-15-19
601 à 800m-8-7-8-11-13-12-14-17-21
801 à 1000m-10-8-9-13-15-13-17-19-23
1001 à 1200m-12-9-10-14-17-19-21-24
1201 à 1400m-14-10-11-15-19-21-23-25
1401 à 1600m-16-12-21-23-24
1601 à 1800m-18-13-23-24
1801 à 2000m-20-14-25-25
2001 à 2200m-15-27-29

A quel besoin la pompe à chaleur doit-elle répondre ?

Il s’agit d’un point important à déterminer au tout début de votre projet, et avant de chercher à calculer la puissance dont vous aurez besoin. Mais qu’est ce que cela veut dire ?

 

  • Le premier cas : l’appareil doit pouvoir répondre à l’intégralité de vos besoins de chauffage et ce pendant toute l’année. L’inconvénient de ce choix est qu’en cas d’hiver clément, votre pompe à chaleur sera surdimensionnée et risquera de consommer trop d’électricité pour rien. Vous aurez payer un prix d’achat plus élevé pour votre chaudière alors qu’elle ne fonctionnera pas souvent à plein régime tout en consommant plus d’électricité. On appelle parfois cela un mode de fonctionnement monovalent.
  • Le deuxième cas : la puissance de l’appareil est basée sur la température moyenne la plus froide de votre zone géographique et sera capable de répondre à 80% de vos besoins au minimum. Cela signifie que dès que la température extérieure passe sous ce seuil, il vous faudra un chauffage d’appoint pour prendre le relais. Ce peut être, par exemple, une chaudière au gaz ou un complément électrique pour votre pompe à chaleur. L’inconvénient de ce système est le prix du second système et éventuellement la consommation énergétique de votre chauffage d’appoint. On appelle parfois cela un mode de fonctionnement bivalent.

Sur le principe de second cas, certains clients en rénovation font le choix de prendre une pompe à chaleur hybride gaz pour leur logement. Si vous possédez déjà une chaudière gaz, la pompe à chaleur peut être installée en complément. La chaudière prendra alors le relais en cas de température extérieure trop froide et les consommations d’électricité restent ainsi modérées. Les économies d’énergie sont facilitées.

 

Avant de calculer la puissance qui vous serait nécessaire grâce au calcul ci-dessous, il faut donc déterminer si vous souhaitez couvrir 100% de vos besoins de chauffage ou non.

Quel calcul effectuer pour savoir quelle puissance est nécessaire ?

Voici la formule : P = V x C x T

 

Mais que signifient ces lettres ?

 

  • V correspond au volume de votre habitation en m3. Pour calculer la surface de votre maison, il faut multiplier la surface par la hauteur.
  • C correspond au coefficient de construction.

Celui-ci sera de :
– 0,4 : excellente isolation
– 0,75 : logements réalisés entre 2007 et 2012
– 0,8 : logements réalisés entre 2001 et 2006
– 0,95 : entre 1990 et 2000
– 1,15 : entre 1983 et 1989
– 1,4 : entre 1974 et 1982

– 1,8 si votre logement est particulièrement mal isolé au niveau des menuiseries et possède du simple vitrage.

 

  • Enfin T correspond à la différence entre la température intérieure que vous souhaitez avoir à l’intérieur de votre habitation et la température extérieure minimale de votre département, indiquée sur la carte ci-dessus.

Attention ce calcul n’inclut la production d’eau chaude sanitaire.

Les travaux d’installation d’une pompe à chaleur air eau par un professionnel

Vous l’aurez compris une étude de dimensionnement est particulièrement importante pour votre confort futur. Il est particulièrement de la faire réaliser par un professionnel qui saura réaliser l’étude dans les règles de l’art et vous apporter tous les conseils nécessaires pour votre confort futur.

 

Si vous choisissez de faire réaliser les travaux d’installation de votre pompe à chaleur par un expert professionnel comme Garanka, l’étude et le dimensionnement seront compris et gratuits. Nous saurons également vous présenter les différentes aides de l’état actuellement en cours. Les aides peuvent par exemple être : le crédit d’impôt, ma prime rénov’ ou encore la prime coup de pouce.

N’hésitez pas à en profiter et faites une demande pour un rendez-vous gratuit et personnalisé en France en cliquant sur le bouton ci-dessous.