Les différents types de pompe à chaleur

25/05/2021 - Installation / Remplacement

Les pompes à chaleur constituent un moyen écologique de chauffer votre maison ainsi que votre eau chaude sanitaire. Ce système de chauffage pourrait vous intéresser mais vous êtes perdus entre les différents types de pompe à chaleur existantes ? C’est normal ! Il existe une multitude d’éléments à prendre en compte pour choisir le système qui répondra à vos attentes et vos besoins.

 

La technologie aérothermique (PAC)

La source d’énergie d’une pompe à chaleur aérothermique

Lorsque l’on parle d’une pompe aérothermique, cela explique où la pompe à chaleur va récupérer de l’énergie. Vous le savez probablement, une PAC utilise de l’énergie renouvelable pour fonctionner. Dans le cas de la pompe à chaleur aérothermique, l’unité installée à l’extérieur de votre logement utilise et valorise les calories récupérées dans l’air extérieur.

La restitution de la chaleur dans votre maison

Une pompe à chaleur aérothermique peut être de deux types différents : une pompe à chaleur air eau ou air air. Cela précise de quelle manière la pompe à chaleur va restituer la chaleur dans votre logement. L’unité intérieure de votre PAC air eau va chauffer l’eau qui circule dans vos radiateurs ou votre plancher chauffant.

 

Une pompe à chaleur air air fonctionne uniquement grâce à des unités appelés de type « cassettes », « splits » ou « ventilo-convecteurs » installées dans les pièces que vous souhaitez chauffer. Ces unités intérieures vont alors souffler de l’air chaud dans votre logement. Ce type de système est particulièrement présent dans les locaux commerciaux et les magasins. C’est également le principe de fonctionnement des climatisations.

 

Plus d’infos sur l’aérothermie.

La technologie géothermique (PAC)

La source d’énergie d’une pompe à chaleur géothermique

Ce type de PAC utilise et valorise les calories présentes dans le sol de votre jardin ou de l’espace extérieur de votre maison. Pour pouvoir installer ce type de pompe à chaleur, il faut prévoir la mise en place de capteurs thermiques dans le sol de votre jardin. Il existe 2 principaux types de capteurs géothermiques :

  • Les capteurs verticaux qui peuvent être installés dans un petit jardin, mais qui nécessitent un forage.
  • Les capteurs horizontaux qui sont généralement enterrés à 1m de la surface et nécessitent une superficie extérieure plus importante.

La restitution de la chaleur dans votre logement

Elle va restituer de la chaleur à basse température via des radiateurs ou un plancher chauffant. En cas de rénovation, il faudra bien faire attention aux types de radiateurs que vous possédez déjà. Si ce ne sont pas des modèles basse température, un remplacement de ces équipements sera à prévoir.

 

Plus d’infos sur la géothermie.

 

Les avantages et inconvénients des deux technologies

  • Au niveau du prix. Une pompe à chaleur aérothermique est moins coûteuse qu’un modèle géothermique. Attention, sachez que la pompe à chaleur air / air n’est pas éligible aux principales aides de l’état.
  • Au niveau de l’installation. Une pompe à chaleur géothermique est plus difficile à installer et le forage nécessaire pour enterrer les capteurs engendre un coût supplémentaire et une gêne lors des travaux dans votre jardin.
  • Au niveau du confort. Les deux technologies pourront vous apporter un haut niveau de confort. Cependant, dans certains cas, une pompe à chaleur aérothermique peut ne pas être la solution qui vous convienne. En effet, si vous habitez dans une région trop froide pendant l’hiver ou que votre maison est trop mal isolée, une pompe à chaleur aérothermique peut avoir du mal à répondre à vos besoins. En effet, plus la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur est forte plus la PAC aura du mal à fonctionner.
  • Au niveau de la performance et de la consommation d’électricité. Le rendement (COP) d’une pompe à chaleur aérothermique est en général moins bon que celui d’une PAC géothermique.

En résumé :

 

Avantages Inconvénients
Pompe à chaleur aérothermique – Le prix

La facilité d’installation

– Ne convient pas dans toutes les situations, notamment si vos hivers sont très rigoureux ou le logement mal isolé.
Pompe à chaleur géothermique – Le rendement et la consommation d’électricité faible

– Un confort en toute condition

–        Un prix plus coûteux

–        Des travaux de forage à réaliser en amont de l’installation

Technologie compatible avec des émetteurs basse température uniquement.

Le fonctionnement des pompes à chaleur (PAC)

Comme nous venons de le voir, une pompe à chaleur est un système de chauffage qui fonctionne grâce à une source d’énergie renouvelable.

 

L’unité extérieure de la PAC récupère donc des calories dans l’air ou dans le sol de votre jardin. Ces calories vont permettre au fluide frigorigène de votre pompe à chaleur de changer d’état à basse température. Le fluide frigorigène passera donc d’un état liquide à gazeux et stockera ainsi de l’énergie.

 

Le gaz arrivera alors au compresseur puis au condenseur. Cet élément va permettre au fluide de repasser à l’état liquide et ainsi de libérer son énergie, qui se transforme donc en chaleur.

Les deux changements d’état du fluide frigorigène permettent de décupler la chaleur récupérée à l’extérieur de votre maison. C’est une réelle valorisation. Enfin, cette chaleur sera restituée dans votre maison soit en chauffant l’eau qui circule entre vos radiateurs ou dans votre plancher chauffant soit directement dans l’air de votre maison via les unités intérieurs splits (dans le cas d’une PAC air / air).

Les différentes fonctions de pompe à chaleur

La pompe à chaleur hybride

Vous pouvez choisir des modèles hybrides. Cela signifie que votre pompe à chaleur sera couplée à une chaudière à condensation (gaz ou fioul par exemple). Ainsi, on allie l’aspect écologique de la pompe à chaleur à l’efficacité de la chaudière pour un confort optimal.

C’est une solution souvent utilisée en rénovation, lorsqu’une pompe à chaleur air eau n’arrive pas à fournir assez de chaleur car l’isolation est trop mauvaise ou que les hivers sont trop rudes. C’est une réponse à une puissance trop faible. Consultez notre article dédié sur la pompe à chaleur hybride : cliquez ici.

 

La pompe à chaleur réversible

Ce type de modèle est très apprécié. Le prix d’achat est légèrement plus élevé mais le confort est optimal pendant toute l’année. En effet, un modèle réversible permet de bénéficier de fraîcheur pendant l’été.

 

Attention, il existe cependant une contrainte : il faut posséder un plancher chauffant / rafraîchissant ou des radiateurs ventilo convecteurs.

Pour rappel, la différence entre une pompe à chaleur réversible et un climatiseur est la suivante : une pompe à chaleur est d’abord un système de chauffage qui peut refroidir un peu pendant l’été. A contrario, un climatiseur est un système de refroidissement qui peut réchauffer un peu le logement pendant l’hiver. Consultez notre article dédié sur la pompe à chaleur réversible : cliquez ici.

La production d’eau chaude sanitaire d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur peut posséder un système intégré permettant de chauffer l’eau chaude sanitaire ou vous pouvez choisir de coupler une pompe à chaleur chauffage seul à d’autre systèmes de production d’eau chaude. Mais quelle solution de chauffage d’eau chaude sanitaire pour une pompe à chaleur est-elle possible ?

 

  • La pompe à chaleur avec chauffage de l’eau intégré. C’est tout à fait possible. La technologie Inverter apporte un confort optimal. Cette solution est déconseillée dans certains cas : si vous avez besoin d’une grande quantité d’eau chaude ou que vous la souhaitez à une température très élevée.
  • La pompe à chaleur avec chauffage de l’eau intégré et un ballon. 

L’avantage est que le ballon permet de stocker de l’eau par avance et évite donc de demander une montée en puissance en une seule fois pour une production d’eau chaude instantanée.

 

  • La pompe à chaleur avec un chauffe-eau thermodynamique, un chauffe-bain ou un chauffe-eau solaire. Il s’agit de coupler le système à un appareil capable de gérer la production d’eau chaude de manière autonome comme un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire fonctionnant grâce à de l’énergie renouvelable ou un chauffe-bain fonctionnant avec du gaz.

Les pompes à chaleur haute, moyenne et basse température

Les pompes à chaleur peuvent chauffer l’eau de votre circuit de chauffage à différentes températures. En savoir plus sur les différentes températures de pompe à chaleur. C’est une information importante en cas de rénovation puisque vos radiateurs déjà en place ont besoin d’une certaine température pour fonctionner de manière optimale.

 

Par conséquent, vous devez déterminer de quel type sont vos radiateurs (haute, moyenne ou basse température) avant de faire votre choix de pompe à chaleur. Cette information est essentielle car elle orientera le choix de la pompe à chaleur en termes de marque et de modèles. En effet, toutes les pompes à chaleurs ne sont pas capables de réchauffer l’eau à des températures élevées telles que 65 °C,  par exemple. De plus, il est important de noter qu’une PAC géothermique fonctionne uniquement à basse température.

 

Vous êtes intéressés par les pompes à chaleur ? Prenez rendez-vous avec notre conseiller Garanka qui saura vous guider dans votre projet, vous informer sur les aides de l’état et vous fournir un devis et une étude de dimensionnement lors d’une rendez-vous conseil gratuit et sans engagement.

Crédits photos Istock / Canva