Nos chaudières gaz à basse température murales

Filtres

Effacer tous les filtres

Marques

Surfaces du logement

Nombre de personnes

Nombre de salles de bain

Prix maximum

2000 € 10000 €

Puissance minimum (kW)

0 kW 40 kW

Production d'eau chaude

Évacuation de la fumée

Et aussi

Afficher les résultats

Besoin d’aide pour trouver votre système de chauffage ?

Parcourez notre simulateur !

En 3 étapes seulement, nous pourrons vous présenter une sélection de 3 appareils répondant à vos besoins.

Chargement...
19 produit(s) disponible(s)
Trier par :
défaut
pertinence
prix croissant
prix décroissant
défaut

* Prix TTC comprenant l'installation et la mise en service du produit sans travaux de plomberie ou de fumisterie additionnels. Prix mensuel valable sur 60 mensualités à taux zéro, sous réserve d’acceptation du dossier par l’organisme de crédit. Prix établi sur la base d’un taux de TVA réduit (5,5 % pour les chaudières condensation, 10% pour les basses température). Incluant une eco-participation de 5 € (sauf chaudières Frisquet : 6 €). Le prix de l'option désembouage est valable pour un maximum de 8 radiateurs.** Offre extension de garantie offerte : sous condition de signature d’un devis avant le 31 Aout 2019 pour l’installation ou le remplacement de chaudière gaz couplé à la signature d’un contrat d’entretien Benefi’s.

Basse température - exception pour les logements collectifs

Les chaudières gaz murales basses températures ont été largement installées dans les logements collectifs dans les années 1950 à 1990. afin de répondre aux exigences d’amélioration des performances énergétiques, la France a réglemente l’usage des chaudières basse température depuis Septembre 2015. Progressivement, les exigences de performances sur ces produits ont augmenté, ce qui a amené à réduire le nombre de variantes disponibles. De plus, leur usage a été limite à un usage en logements collectifs, avec conduit d’évacuation collectif des fumées.

Afin de répondre aux contraintes techniques, les chaudières murale gaz basse températures sont généralement déclinées en 2 versions :

  • Un modèle cheminée : pour une installation dans les logements collectifs avec conduit collectif de type shunt ou alsace.
  • Un modèle VMC : Dans le cas ou le conduit d’évacuation des fumées est commun avec le conduit de la VMC de l’appartement, il est nécessaire d’installer un modèle spécifique dit « VMC ».