Comment choisir l’énergie de ma chaudière ?

22/10/2018 - Installation / Remplacement

Lors de l’achat d’une chaudière, on se questionne souvent sur l’énergie à choisir. Il existe cinq principales énergies que vous pouvez envisager comme choix pour votre système de chauffage central : le gaz, le fioul, l’électricité, le bois ou le solaire. Chacune de ces énergies possèdent des caractéristiques qui lui sont propres (coûts, avantages et inconvénients). Elles seront par conséquent plus ou moins adaptées en fonction du logement concerné pour un confort thermique et un rendement optimal.

 

Le chauffage au gaz de ville

Les chaudières gaz sont de plus en plus performantes et consomment moins d’énergie que les anciens modèles. Les avantages de cette énergie sont nombreux : absence de stockage de l’énergie, faible coût de l’énergie et faible coût de l’installation (en comparaison d’autres énergies).

 

La plupart des chaudières peuvent également gérer la production d’eau chaude. Enfin, c’est une énergie qui permet de bien réguler la température de la maison grâce à un thermostat et à des vannes thermostatiques.

 

Cependant, toutes les zones ne sont pas raccordées au gaz de ville et tout particulièrement en zones rurales.

Les chaudières au fioul

Le fioul est une énergie plus polluante que le gaz et implique des coûts plus importants. En effet, il faut installer le système de la chaudière mais également la cuve qui contiendra le fioul. Un tel système nécessite un réapprovisionnement annuel en fioul. Les prix de ce combustible sont directement indexés au prix du pétrole : c’est à  dire qu’ils sont très volatiles et susceptibles de varier très rapidement.

 

Elle est cependant une alternative au gaz notamment lorsque le raccordement au réseau n’est pas possible. Le fioul offre un réel confort de chauffe de manière rapide et homogène sur de grandes surfaces.

Les chaudières au propane

Ces chaudières au propane vous feront bénéficier des avantages du gaz que ce soit concernant le coût de l’énergie ou encore le confort thermique. Les contraintes sont similaires au fioul : il vous faudra une cuve pour stocker le propane et bien penser qu’un réapprovisionnement est nécessaire de temps en temps.

Les chaudières électriques

Il s’agit de la solution de chauffage la moins conseillée dans un esprit d’économies d’énergie. Pourquoi ? Parce que ces chaudières consomment plus d’énergies pour vous chauffer, cela coûte donc plus cher pour un même confort. L’avantage reste le coût plus faible de l’installation. Aujourd’hui, la solution électrique à privilégier n’est plus la chaudière électrique mais la pompe à chaleur.

Les chaudières au bois

Le bois constitue actuellement l’énergie la moins chère du marché. L’inconvénient principal réside dans le fait qu’il faut être capable de stocker le bois quelle que soit la forme choisie : plaquettes, granulés, bûches … et d’alimenter régulièrement sa chaudière en bois par soi-même ou d’investir dans un système de stockage pour un rechargement automatique des granulés.

 

Il vous faudra également penser à nettoyer régulièrement votre chaudière de manière régulière pour en évacuer les cendres.

Et l’énergie solaire alors ?

L’énergie solaire est une source de chaleur gratuite et écologique. Aujourd’hui elle ne suffit pas à répondre à l’intégralité des besoins d’un foyer en eau chaude et en chauffage. En règle générale, on installe plutôt un chauffe-eau solaire en complément d’une chaudière se nourrissant d’un combustible.