Réglage du chauffage : quand l’allumer et l’éteindre ?

17/10/2019 - Systèmes de chauffage

En matière de chauffage, quels sont les éco-gestes pour consommer moins d’énergie ? Entre les adeptes du « on éteint tout » et les partisans de la baisse du thermostat, difficile de s’y retrouver… Quand allumer le chauffage ? A quel moment le couper complètement ? Expert chauffagiste, Garanka démêle le vrai du faux pour un réglage de votre chauffage optimum.

 

Gestion du chauffage : mode d’emploi

Bien gérer son chauffage au quotidien permet de faire baisser ses factures d’énergie et contribue à préserver les ressources de la planète. L’intérêt est donc double. Reste à savoir comment faire. Sur ce point, les avis et conseils divergent. Si certains préconisent d’éteindre complètement le chauffage au coucher ou lors d’une absence même courte, d’autres sont d’avis de simplement baisser la température.

L’isolation thermique : un point capital

En réalité, tout dépend de l’inertie thermique de votre logement, c’est-à-dire de la capacité du bâtiment à stocker la chaleur et à la diffuser petit à petit. Limitant les effets de variation, cette capacité dépend du matériau de construction de votre maison ou de votre appartement. Ainsi, dans une maison très bien isolée, comme dans une construction bâtie avec de grosses pierres, il est préférable de couper totalement le chauffage en cas d’absence. La chaleur sera conservée à l’intérieur du bâtiment.

 

En revanche, dans un logement mal isolé, l’arrêt total du chauffage provoquera une surconsommation d’énergie au moment de le rallumer. Un effet contre-productif.

Dans ce cas, baisser la température du chauffage est l’option à privilégier. Une isolation thermique efficace limite les déperditions d’énergie et donc les dépenses de chauffage.

 

Quel que soit le type de votre logement, il est important d’adopter certaines habitudes éco-responsables :

 

  • Éteindre son chauffage en cas d’absence prolongée (week-ends ou vacances)
  • Ne pas baisser la température en dessous de 14 degrés
  • Baisser au minimum de 2 degrés la température durant sa journée de travail ou la nuit
  • Réaliser l’entretien annuel de son chauffage : un chauffage bien entretenu est plus performant et donc moins énergivore

 

Les avantages du thermostat

Quelle est la température idéale à la fois pour votre confort et votre porte-monnaie ? L’Ademe, Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie, recommande une température de 19 degrés dans les pièces de vie et de 17 degrés environ dans les chambres durant la nuit. Une chaleur excessive perturbe le sommeil. La salle de bain est la seule pièce nécessitant une température supérieure à 20 degrés. Diminuer la température habituelle d’un seul degré permet de diminuer de 7% votre consommation annuelle.

 

Dans la gestion du chauffage, les avantages du thermostat sont nombreux. Il vous permettra de contrôler précisément la température, afin de réaliser entre 10% et 25% d’économies en moyenne. Vous pourrez aussi programmer à l’avance la baisse ou la hausse de la température, afin qu’elle corresponde à vos plages d’absence.

Vous êtes intéressés par un thermostat ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour prendre rendez-vous !

Crédits photos Istock