Comment faire l’entretien d’une chaudière ?

18/03/2020 - Entretien

Entretenir sa chaudière est une action nécessaire à réaliser une fois par an. Cette révision est une obligation de par la loi afin, entre autre, de protéger les ménages des risques d’intoxications au monoxyde de carbone.

La mise en sécurité

Avant la mise en sécurité de la chaudière, il est nécessaire de vérifier certains points de fonctionnement :

  • la chaudière produit de l’eau chaude normalement
  • la chaudière produit de la chaleur pour le chauffage normalement
  • le circulateur, aussi appelé la pompe, ne génère pas de bruit ou de vibration anormales
  • on actionne les soupapes de sécurité pour vérifier leur état de fonctionnement

 

A partir de cette étape, il est essentiel de mettre en sécurité l’installation de chauffage et la chaudière. Cela est important pour éviter tout risque d’électrocution pendant les opérations de nettoyage de la chaudière.

Pour se faire, vous pouvez soit débrancher la chaudière au niveau de la prise murale (si l’appareil est équipé d’une prise) ou couper l’alimentation au niveau du tableau électrique. Il faut ensuite sécuriser l’alimentation gaz en fermant le robinet gaz sur la plaque de raccordement de la chaudière.

 

Après avoir sécurisé la partie électrique de l’installation, il est important d’isoler la chaudière au niveau hydraulique. La plupart du temps, des vannes d’isolement se trouvent sous la chaudière et permettent de séparer la chaudière du réseau de chauffage. Cela pourra éviter que l’eau du circuit de chauffage s’écoule abondement par la chaudière lors des opérations de nettoyage et de vérification. Cela est d’autant plus nécessaire si votre logement possède un étage ou si votre chaudière est à la cave ou au sous-sol.

Les étapes de l’entretien de la chaudière

Une fois la chaudière en sécurité, il est nécessaire de démonter la façade de la chaudière pour accéder aux différents composants à vérifier et à nettoyer.

 

Les premiers éléments à nettoyer sont le brûleur et le corps de chauffe. La chambre de combustion se nettoie généralement avec une brosse et peut aussi être rincée à l’eau. Il faut ensuite vérifier les dispositifs de sécurités tels que les capteurs de température.

Vient ensuite l’étape de vérification du raccordement et de l’évacuation des fumées. Cela consiste à contrôler le bon raccordement de la chaudière au tuyau d’évacuation des fumées.

 

On termine ces étapes par le remontage du brûleur, le contrôle de la pompe et du bloc hydraulique.

 

Il peut être nécessaire de réaliser des opérations complémentaires pour une chaudière à condensation ou en fonction des marques et des modèles d’appareils de chauffage. Ces opérations spéciales sont communiquées par les fabricants dans le cadre des opérations de maintenance à réaliser annuellement.

Les spécificités des chaudières fioul

Pour les chaudières au fioul, il existe des vérifications supplémentaires, spécifiques à ce type d’équipement :

  • vérifier la bonne alimentation en fioul
  • nettoyage, vérification et réglage du gicleur
  • vérifier l’état du filtre à fioul et le nettoyer

Il est également nécessaire de réaliser le ramonage des conduits de fumés au moins une fois par an. Cette opération n’est pas obligatoirement à réaliser au moment de la visite d’entretien, ni forcément par le prestataire en charge de l’entretien.

Vérifications et remise en service

La dernière étape après les opérations de nettoyage et de contrôle consiste à remettre l’appareil en service et à vérifier le bon fonctionnement de celui-ci. La séquence de remise en service s’opère de la manière suivante :

  • ouverture des vannes d’isolement en dessous de la chaudière pour remettre l’appareil en pression
  • ajout d’eau dans le circuit de chauffage et les radiateurs si nécessaire pour compenser la perte en eau liée aux opérations de nettoyage et de vidange
  • connexion électrique de la chaudière
  • remise en marche de la chaudière

Une fois le système de de chauffage en marche, les tests de fonctionnement sont réalisés : mise en route du chauffage et tirage d’eau chaude sanitaire.

 

Le professionnel vous mettra à disposition une lattestation d’entretien annuel un fois toutes les opérations terminées ou au plus tard dans les 15 jours suivant la visite d’entretien. Cette attestation pourra être demandée par votre propriétaire, si vous locataire, ou par votre assurance habitation si vous avez un sinistre.

 

 

Vous souhaitez faire appel à un chauffagiste professionnel pour réaliser l’entretien de votre équipement de chauffage ?

 

Tester nos services en profitant d’une remise de -20 € la première année de votre contrat d’entretien avec le code PRELWEB.

Profiter de l'offre