L’entretien annuel d’une chaudière, c’est quoi ?

30/05/2018 - Entretien

L’entretien annuel de votre système de chauffage est une prestation qui doit être réalisée tous les ans par un professionnel. Il s’agit d’une obligation légale (1). Afin de mieux en comprendre les raisons, de mieux appréhender le travail de votre technicien et d’être en conformité avec la réglementation, voici quelques éclaircissements.

 

Les chaudières concernées

Toutes les chaudières gaz, fioul, bois, charbon ou multi combustible dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW doivent faire l’objet d’un entretien annuel. Cette obligation est valable que la chaudière soit basse température ou à condensation.

 

A noter : L’entretien est-il à la charge du locataire ou propriétaire ? En réalité, cette maintenance concerne aussi bien les propriétaires que les locataires dans la mesure ou cela concernant un système de chauffage individuel et non collectif.

Comment réaliser l'entretien ?

Le technicien va vérifier l’état général de votre chaudière ainsi que tous les systèmes de régulation et de sécurité de votre installation. Il pourra ainsi, si besoin, nettoyer, vidanger et effectuer les réglages nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil. Il va ensuite évaluer les émissions de polluants atmosphériques et notamment mesurer le taux de monoxyde de carbone pour éviter tout risque d’intoxication.

Nettoyage du corps de chauffe encrassé, vérification de la pression et de la combustion, taux de monoxyde de carbone… Voici les points d’attentions d’une chaudière gaz que votre technicien va vérifier dans les règles de l’art :

Points de contrôle de la visite annuelle pour une chaudière gaz. Contrôle du taux de monoxyde de carbone Vidange de l’appareil si nécessaire Contrôle des sécurités chaudière et de la ventilation du logement Contrôle de l’étanchéité et du débit des circuits gaz et eau Nettoyage du corps de chauffe, du bruleur et de la veilleuse Vérification des connexions électriques, de la pompe et du vase d’expansion Contrôle du thermostat et du réseau à eau chaude Réglage de la température de l’eau

Points de contrôle de la visite annuelle pour une chaudière gaz

Les principaux points de contrôle de ma chaudière gaz

  • Contrôle du taux de monoxyde de carbone
  • Vidange de l’appareil si nécessaire
  • Contrôle des sécurités chaudière et de la ventilation du logement
  • Contrôle de l’étanchéité et du débit des circuits gaz et eau
  • Nettoyage du corps de chauffe, du brûleur et de la veilleuse
  • Vérification des connexions électriques, de la pompe et du vase d’expansion
  • Contrôle du thermostat et du réseau à eau chaude
  • Réglage de la température de l’eau

Les bonnes raisons d’entretenir sa chaudière

La sécurité

La sécurité de votre foyer est la raison principale expliquant cette obligation. En effet, le danger principal réside dans une fuite de monoxyde de carbone. Ce gaz nocif peut se dégager en quantité dangereuse lorsqu’une chaudière est mal entretenue ou que la ventilation de la pièce se fait mal.

 

De plus, d’autres accidents peuvent survenir comme par exemple une mauvaise évacuation des fumées qui peut entraîner une obstruction des tuyaux, voir un incendie. En cas d’accident causé par votre chaudière : votre assureur refusera votre dossier si l’entretien n’a pas été réalisé.

 

Quelques chiffres :

L’entretien annuel maintient les performances de votre système de chauffage. Quelques chiffres démontrent tout simplement ces avantages :

– Une durée de vie de votre chaudière 2 à 3 fois plus longue (2)
– 5 fois moins de risque de pannes (2)
– Des économies d’énergie de 8 à 12% (2)

Guide pratique de l'entretien

Comment faire réaliser l’entretien ?

Il faut que cet entretien soit réalisé tous les ans (années civiles) par un professionnel du chauffage.

  • En règle générale, votre chauffagiste peut vous proposer plusieurs options:
    une révision de chaudière seule
  • un contrat d’entretien

Le contrat se différencie en vous couvrant toute l’année en complément de la visite annuel d’entretien. En effet, la plupart des contrats incluent dans leurs prix l’intervention en cas de panne. Dans ce cas, le déplacement et / ou la main d’œuvre sont gratuit.  Dans certains contrats, les pièces de rechanges peuvent également être incluses dans la prestation réalisée par le professionnel.

Attention toutefois, les contrats ne couvent généralement pas les travaux à réaliser sur le circuit de chauffage, les radiateurs ou tout autre équipement comme une pompe de relevage de condensat par exemple. Dans ce cas, le prestataire vous fera part de ses recommandations et vous remettra un devis mentionnant le prix des travaux pour la remise en état de vos équipements.

 

Les tarifs des contrats sont variables en fonction du type de chaudière (énergie gaz, fioul, bois, charbon), du type de contrat et votre ville.

 

Sachez également que le taux de TVA applicable sera différent en fonction de:

  • la technologie de la chaudière : 5,5% pour une chaudière gaz THPE, 10% pour une chaudière basse température
  • le type de local : 20 % pour un local professionnel ou autre que d’habitation ou pour un logement de moins de 2 ans.
  • le type de client : pour un professionnel, TVA à 20%.

La bonne période pour réaliser l’entretien annuel de chaudière

Pour votre confort, la meilleure période pour réaliser l’entretien annuel de votre chaudière est d’avril à juin. Votre chaudière a été sollicitée tout l’hiver. Nous pouvons donc ainsi vérifier que votre chaudière n’est pas encrassée ou usée pour que tout fonctionne correctement avant la prochaine saison de chauffe.

Il est important de noter qu’en période de froid, les pannes étant prioritaires, nous pouvons être amenés à reporter certaines visites d’entretien afin de garantir un dépannage rapide à nos clients.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les différentes formules ? Ou souscrire directement à un contrat en ligne ?

Découvrir les entretiens GARANKA

(1) D’après le décret n°2009-649 du 9 juin 2009
(2) Source ADEME