Le fonctionnement de la chaudière à micro-cogénération

18/08/2020 - Installation / Remplacement

La chaudière à micro-cogénération est arrivée sur le marché du chauffage résidentiel en 2009. Elle est capable de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. Son principal atout ? En utilisant les pertes de chaleur, l’appareil produit de l’électricité qui peut être revendu. En installant une chaudière à micro-cogénération, fini les pertes d’énergies !

 

La chaudière à micro-cogénération: comment ça marche ?

Il existe 3 types de chaudières à micro-cogénération : moteur stirling (ou à combustion externe), moteur à explosion, pile à combustible.

Le principe des chaudières à micro-cogénération est de produire de la chaleur pour l’eau de chauffage et l’eau chaude sanitaire ET de produire de l’électricité. Cette électricité peut être utilisée au sein de la maison ou revendue à EDF.

La chaudière à micro-cogénération fonctionne grâce à l’électricité et l’énergie de votre choix : gaz, fioul, bois ou granules.

Bon à savoir : le gaz est l’énergie la plus utilisée par les chaudières à micro-cogénération.

Que faire de l’électricité produite ?

La production d’électricité est l’atout majeur de la chaudière à micro-cogénération. Il existe 2 possibilités :

Vous pouvez auto-consommer l’électricité produite par votre chaudière pour vos besoins personnels. Lors de son installation, le chauffagiste professionnel devra raccorder la chaudière au tableau de répartition électrique de votre logement pour la consommation directe de l’électricité et au compteur électrique afin que votre fournisseur connaissent votre part d’énergie réellement utilisée depuis le réseau. Les avantages ? Le montant de votre facture d’électricité diminuera grâce à la baisse de votre consommation en énergie. De plus, vous ne serez pas affecté par les hausses du prix de l’électricité.

Autre possibilité, vous pouvez revendre l’électricité produite par votre chaudière à micro-cogénération en la reliant au compteur électrique du réseau public lors de son installation.

Bon à savoir : dans les deux cas, bien choisir son fournisseur d’énergie est essentiel pour trouver l’abonnement adapté à vos besoins et au meilleur prix !

Les avantages et inconvénients de cette technologie

La chaudière à micro-cogénération a de nombreux avantages grâce à sa technologie :

  • Elle est écologique car ses pertes d’énergies sont transformées pour produire de l’énergie électrique. De plus, les fumées qu’elle rejette contiennent 15 à 30% moins de CO2 qu’une chaudière standard ;
  • La chaudière à micro-cogénération est économique : la production d’électricité par l’appareil permet de faire baisser votre consommation en électricité auprès de votre fournisseur. Vous pouvez espérer jusqu’à 40% d’économies sur le montant de votre facture d’électricité ;
  • Elle est performante avec un rendement pouvant atteindre les 115% comme les chaudières à condensation ;
  • Elle est dotée d’un thermostat pour optimiser ses performances et vous procurer une température constante dans votre logement ;
  • Elle est pratique car, malgré sa technologie, elle n’a pas besoin d’un entretien particulier.

Bon à savoir : la chaudière à micro-cogénération est soumise à l’entretien annuel obligatoire comme tous les autres modèles de chaudières.

 

Cependant, l’appareil a tout de même quelques inconvénients :

  • Son prix élevé : comptez entre 10 000 et 25 000 euros pour l’achat et l’installation d’une chaudière à micro-cogénération ;
  • La production d’électricité de l’appareil est liée à votre consommation en chauffage et eau chaude sanitaire. Par exemple, si vos besoins en chauffage et eau chaude sanitaire sont faibles, votre chaudière ne produira pas beaucoup d’électricité ;
  • Son installation est plus complexe qu’une chaudière classique ou condensation à cause des raccordements spécifiques au réseau d’électricité à prévoir ;
  • En cas de panne, les prix de la main d’œuvre et des pièces de rechanges seront plus élevés.

Les modèles de chaudières à micro-cogénération

Il existe 3 grands types de chaudières à micro-cogénération :

  • La chaudière à moteur Stirling, également appelée à combustion externe, produit de la chaleur grâce à la combustion d’une énergie (gaz, fioul, bois ou granules). La chaleur de la combustion est également utilisée pour actionner le moteur Stirling. Le mouvement du moteur permet d’actionner l’alternateur qui va produire de l’électricité.

Bon à savoir : Les chaudières dotées d’un moteur Stirling sont très silencieuses car elles ne vibrent pas.

  • La chaudière à moteur à combustion interne : C’est le principe du moteur de voiture qui est utilisé. L’essence est remplacée par le gaz. Le mouvement des pistons permet d’actionner l’alternateur et de produire de l’électricité. La chaleur produite lors de l’explosion du gaz est récupérée en chaleur pour chauffer l’eau chaude chauffage et sanitaire.

Bon à savoir : Ce système n’est pas très répandu pour les logements individuels, il peut générer du bruit et des vibrations.

 

  • La chaudière à pile combustible est une nouvelle technologie qui permet de produire de l’électricité sans combustion et sans mouvement de piston. La pile à combustible décompose les molécules d’hydrogènes et les mélange à de l’oxygène : cela créé de l’énergie grâce à un processus chimique. Un réacteur situé dans la chaudière prend le relais afin de convertir l’énergie créée en électricité. Cette chaudière à la particularité de produire plus d’électricité que de chaleur, contrairement aux 2 autres modèles cités précédemment.

Bon à savoir : aujourd’hui, ce système est encore à l’essai pour l’habitat résidentiel.

Les aides disponibles pour financer son installation

La chaudière à micro-cogénération permet de faire des économies importantes en énergie et en électricité. Elle est donc éligible aux primes de l’Etat pour vous aider à financer son installation. Voici les aides disponibles en 2020 :

  • Ma Prime Rénov’ qui a remplacé le Crédit D’Impôt à la Transition Ecologique (CITE). Elle permet de réduire le montant des travaux d’installation ou de remplacement pour votre chaudière ;

Bon à savoir : cette aide est soumise à des conditions de ressources pour en bénéficier.

  • La prime Coup de Pouce Chauffage qui permet aux ménages de financer le remplacement d’une chaudière vieillissante par un système de chauffage plus performant ;
  • Les aides de l’Anah pour rénover des logements en mauvais état et difficile à chauffer.
  • L’éco prêt à taux zéro pour financer des travaux énergétiques à hauteur de 30 000 euros maximum à rembourser dans les 15 ans maximum.
  • La TVA à taux réduit lorsque votre chaudière est installée par un artisan certifié et reconnu par l’Etat. Pour bénéficier de la TVA à taux réduit, c’est le professionnel qui doit commander la chaudière et les matériaux nécessaires à son installation.
  • Le chèque énergie est distribué à une liste de ménages définie par le gouvernement. Il permet de payer ses factures d’énergie mais aussi de contribuer à l’installation ou le remplacement d’une chaudière à micro-cogénération ;
  • Les aides régionales sont propres à votre région, département ou commune. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre mairie pour obtenir des informations précises sur les subventions disponibles.

Nos experts à votre écoute

Contactez dès maintenant nos experts pour choisir et installer la chaudière adaptée à vos besoins. Vous recevrez rapidement un devis en ligne gratuit.

Prendre RDV