Vannes thermostatiques, tout savoir sur cet accessoire indispensable

30/03/2021 - Economies d'énergie

Vanne thermostatique, robinet thermostatique, tête thermostatique… voilà quelques noms qui peuvent semer la confusion. Dans cet article nous faisons le point sur cet accessoire de régulation qui vous apportera confort et économies d’énergies.

Principe de fonctionnement d'une vanne thermostatique

La vanne thermostatique est un équipement de régulation qui permet d’adapter la puissance d’un radiateur en fonction de la température de la pièce. La vanne thermostatique se compose de plusieurs éléments :

  • le corps de vanne : c’est l’élément qui fait le lien entre le radiateur et la vanne thermostatique ;
  • la vanne : c’est l’élément qui permet d’ajuster la quantité d’eau chaude qui circulera dans les radiateurs via le clapet. En fonction de la position de ce clapet, le radiateur diffusera donc plus ou moins de chaleur.  La vanne est liée au corps de vanne et ne peuvent être séparés ;
  • la tête thermostatique : c’est l’élément qui permet le réglage de la température souhaitée et qui contrôle la position du clapet. Il est possible de changer la tête thermostatique sur un corps de vanne, cela permet de remplacer d’anciennes vannes par des version plus efficaces ou de s’équiper de vannes électroniques ou connectées sans travaux de plomberie.

 

source : https://energieplus-lesite.be/

Les avantages des vannes thermostatiques :

  • un réglage de température possible dans chaque pièce pour plus de confort,
  • un gain sur les consommations d’énergie,
  • pour les versions électroniques ou connectées, une programmation horaire pièce par pièce.

Le fonctionnement de la vanne thermostatique est relativement simple :

  • L’utilisateur utilise la tête pour régler la température en tournant la molette de réglage,
  • La vanne règle automatiquement le clapet pour ajuster la quantité d’eau qui circule dans le radiateur en fonction de la température de la pièce,
  • Si la température de la pièce est trop basse, le clapet s’ouvre, et inversement si la température de la pièce est trop élevée.

 

 

Source CoExpert by COMAP - https://coexpert.comap.fr/
Bon à savoir :)

Mais à quoi correspondent les repères sur les robinets de vos radiateurs ?

En fait, les repères correspondent à des réglages de températures, comme pour le thermostat de votre four de cuisine !

 

Repère Température estimée Type de pièce / usage
* 7,5 °C Réglage pour éviter que les canalisations ne gèlent
1 12°C Espaces de type buanderie, cave…
2 15°C Pièces de passage (couleur, hall…)
16°C
17°C
18°C Chambre
19°C Cuisine / Salon
20°C
4 21°C Salle de bains
5 Vanne ouverte au maximum A utiliser dans la pièce ou est installé le thermostat

 

Les différents types de vannes thermostatiques

Il existe principalement 3 types de vannes thermostatiques :

  • La vanne thermostatique manuelle : le réglage est réalisé grâce à a molette et aux repère. C’est la sonde thermostatique qui fait automatiquement bouger le clapet afin d’ajuster le débit d’eau chaude dans les radiateurs.
  • la vanne thermostatique électronique : au lieu d’utiliser la molette manuelle, le réglage est réalisé sur un boitier électronique solidaire de la vanne. Le contrôle du clapet est réalisé par un moteur électrique et un capteur de température électronique. La température peut donc être réglée plus précisément et dans certains cas, il est même possible de programmer les températures en fonction des horaires ou des jours. Ce type de vanne est alimenté par des piles.
  • la vanne thermostatique connectée : c’est le même principe que la vanne thermostatique électronique, mais le réglage est réalisé sur un smartphone, plutôt que sur une interface digitale intégrée à la vanne. Parfois, il est également possible de réaliser un réglage de la température directement sur la vanne en complément des fonctionnalités disponibles via l’application de votre smartphone. Le plus souvent, cette solution permet également de contrôler les équipements à distance.

Les conditions pour une bonne installation

Il existe peu de contraintes à l’installation des vannes thermostatiques. Dans le cas d’un remplacement d’une vanne thermostatique par un nouvel équipement plus efficace et performant, il est important de vérifier le type de raccord.

Il existe en effet plusieurs versions de raccord qui peuvent varier en termes de diamètre ou de type de filetage. Certains fabricants de vannes thermostatiques livrent dans leurs packs des bagues d’adaptation pour améliorer la compatibilité de leurs produits.

 

Si vous n’avez pas encore de vanne thermostatique, il est fort probable que le corps de robinet installé sur votre radiateur ne soit pas compatible avec une vanne thermostatique. Dans ce cas, il sera nécessaire de remplacer les corps de vanne de vos radiateurs. En revanche, sachez qu’il est possible d’installer une tête mécanique « traditionnelle » sur un corps de vanne thermostatique.

 

Enfin, pour garantir un fonctionnement optimal, il est important de vous assurer que le robinet thermostatique ne sera pas directement exposé au soleil et ne sera pas couvert par un rideau ou un autre objet qui perturberait la bonne circulation de l’air.

 

Attention, afin de garantir le bon fonctionnement de votre système de chauffage, il ne faut pas installer de vanne thermostatique sur les radiateurs de la pièce ou est placé votre thermostat d’ambiance. En effet la présence de ces deux solutions de régulation de la température perturberait le bon fonctionnement du thermostat d’ambiance.

Comment installer une vanne thermostatique ?

L’installation d’une vanne thermostatique peut être réalisée sans l’intervention d’un professionnel, dans la mesure ou les corps de vanne de votre installation sont bien compatibles. Il est important de noter que si vous achetez vous même les vannes thermostatiques, vous ne pourrez pas bénéficier de la TVA à taux réduit de 5,5%, la TVA classique à 20% sera alors appliquée.

 

Si vous constatez un problème de confort dans certaines pièces, il peut être nécessaire réaliser l’équilibrage de votre circuit de chauffage. Dans ce cas nous vous conseillons de faire appel à un chauffagiste.

 

 

Les aides financières pour les robinets thermostatiques

Afin de faciliter la mise en place de ces éléments de régulation permettant de réaliser des économies d’énergies, plusieurs aides sont disponibles :

  • la TVA réduite à 5,5%, si les vannes sont achetées auprès d’un professionnel et installées par ses soins.
  • les Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Le montant de l’aide est calculé en fonction de vos revenus, de votre zone d’habitation, du type de logement et du nombre de vannes thermostatiques.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez à questionner votre technicien lors de sa visite d’entretien annuel.