Les réglages de base d’une pompe à chaleur

29/07/2021 - Economies d'énergie

La pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage aux nombreux avantages : baisse de vos factures énergétiques, confort thermique et respect de l’environnement. Ces derniers sont effectifs à condition que le réglage de l’appareil soit adapté à vos besoins, à votre logement et que l’entretien de votre pompe à chaleur soit régulier. Voici nos explications.

 

Les réglages de votre pompe à chaleur

Plombier sur une pompe à chaleurPour améliorer les performances de chauffe de votre PAC, rien de tel qu’un réglage optimisé ! Voici nos conseils.

 

CHAUFFER A BASSE TEMPÉRATURE

 

En chauffant l’eau de votre circuit de chauffage à basse température, vous optimiserez ainsi le rendement de votre pompe à chaleur. Pourquoi ? Le fonctionnement de cette dernière est pensé pour être couplé à des émetteurs de chauffage dits basse température afin de maximiser les économies d’énergies. Nous vous conseillons donc de raccorder votre pompe à chaleur à des radiateurs basse température ou un plancher chauffant et/ou rafraîchissant pour optimiser ses performances.

Bon à savoir : Pour obtenir des performances optimales de votre équipement, la température de départ de l’eau de votre circuit de chauffage devrait idéalement être réglée à 35°C.

 

MAINTENIR UNE TEMPÉRATURE CONSTANTE

 

Une régulation efficace de la température à l’intérieur de votre logement permettra à votre pompe à chaleur de vous offrir un meilleur confort thermique. Si vous avez un plancher chauffant, inutile de trop baisser la température la nuit. Du fait de l’inertie thermique de votre plancher, cela demanderait un effort conséquent à la pompe à chaleur pour remonter la température. Il suffit donc de baisser la température la nuit de 1 à 2 degrés °C pour allier économie et confort. Votre consommation énergétique sera optimale et cela éviter de compenser d’éventuels écarts de températures trop importants entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement.

Bon à savoir : En éteignant le chauffage la nuit, la température entre l’intérieur et l’extérieur de votre habitation peut être très important en hiver. Redémarrer votre PAC chaque matin pour compenser cet écart de température ne vous fera pas faire d’économies d’énergie. Bien au contraire !

 

RÉDUIRE LA TEMPÉRATURE DE L’EAU CHAUDE SANITAIRE

 

Si votre PAC vous sert à produire l’eau chaude sanitaire de votre logement, nous vous recommandons de régler la température de cette dernière à 50°C maximum. Plus vous augmenterez la température d’eau chaude sanitaire, plus la consommation de la pompe à chaleur augmentera.

Bon à savoir : Baisser la température de l’eau chaude sanitaire n’impactera en rien votre confort.

 

MAÎTRISER LE DÉBIT DE LA PAC

 

Dans leurs notices, les fabricants de pompes à chaleur communiquent le débit nominal et minimal propre à chacun de leurs modèles. Il est important de respecter ce débit au risque de faire baisser les performances de votre PAC et provoquer d’éventuelles pannes. C’est votre installateur chauffagiste qui réaliser ce réglage afin d’adapter au mieux votre équipement à votre circuit de chauffage.

 

UTILISER UN THERMOSTAT CONNECTE

 

Pour une régulation parfaite de la température de votre logement, le thermostat connecté vous sera d’une aide précieuse ! Facile à installer et pratique, la régulation de la température se fait depuis un boitier ou votre smartphone pour un réglage à distance. La programmation hebdomadaire est ainsi simplifiée et vous pourrez également agir à distance, comme par exemple pour couper le chauffage lors d’un départ en vacances.

Comment régler la courbe de chauffage ?

graphique avec lignes rouge et bleueLa courbe de chauffage est l’un des réglages les plus importants de votre pompe à chaleur. Elle permet de produire un chauffage de qualité en consommant peu d’énergie. Certains fabriquant comme Saunier Duval ou Vaillant ont développés des régulations intelligentes permettant de régler automatiquement la courbe de chauffage. Si ce n’est pas le cas, ce réglage sera effectué par votre installateur chauffagiste. Nous vous conseillons de ne pas modifier ce réglage, au risque de générer un inconfort ou d’augmenter sensiblement les consommations d’énergie de votre système.

 

LA COURBE DE CHAUFFAGE : QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

La « courbe de chauffage » ou « courbe de chauffe » mesure et contrôle la température de départ de votre circuit de chauffage. La courbe de chauffage augmente ou diminue en fonction de la température extérieure. Les deux éléments les plus importants d’une courbe de chauffage sont la pente, aussi appelée inclinaison, et le point de base qui forme la valeur initiale de la courbe de chauffage. Pour faire simple, c’est ce réglage qui détermine la température de l’eau dans vos radiateurs ou votre plancher en fonction de la température à l’extérieur.

 

COMMENT RÉGLER LA COURBE DE CHAUFFAGE ?

 

En cas de réajustement de la courbe de chauffe, cette dernière doit être réglée de façon à être la plus horizontale possible et le plus bas possible selon les recommandations de la notice de votre pompe à chaleur. Voici quelques un de nos conseils :

  • La courbe doit être réduite de 10% maximum par rapport au réglage précédent ;
  • Un réajustement de la courbe doit être effectué par temps froid c’est-à-dire en hiver ;
  • Pour mesurer les changements de températures, prenez la température d’une pièce froide sur quelques jours pour obtenir une valeur de base ;
  • Une fois le réajustement de la courbe effectué, attendez quelques jours pour constater ses effets ;
  • Il est important d’ouvrir toutes vos vannes thermostatiques lors d’un réajustement de la courbe afin de ne pas fausser le résultat.

 

QUAND RÉGLER LA COURBE DE CHAUFFE ?

 

Il est important d’identifier à quels moments la courbe de chauffage de votre pompe à chaleur a besoin d’être ajustée. Il existe 3 situations courantes :

  • La température de votre logement est trop basse ou trop haute en hiver ainsi qu’à la mi-saison. La solution ? La courbe de chauffage sera déplacée vers le haut en parallèle s’il fait trop froid. S’il fait trop chaud, la courbe sera déplacée vers le bas en parallèle.
  • La température de l’habitation est trop fraîche en hiver uniquement : il faut augmenter la pente de la courbe de chauffage afin que la pompe à chaleur produise assez de chaleur lorsque l’appareil est davantage sollicité.
  • La température est trop basse durant la mi-saison uniquement : la courbe de chauffage de la pompe à chaleur doit être augmentée en parallèle et l’inclinaison abaissée en conséquence.

 

QUI PEUT RÉGLER LA COURBE DE CHAUFFAGE DE VOTRE PAC ?

 

C’est lors des travaux d’installation de votre pompe à chaleur que le professionnel chauffagiste va régler sa courbe de chauffage. Cependant, un ajustement de la courbe de chauffe peut être nécessaire si vous avez la sensation que votre pompe à chaleur chauffe trop ou pas assez. Dans ce cas, il est important de faire appel à un professionnel car la pompe à chaleur est un système complexe.

Bon à savoir : Le réajustement peut être effectué lors de la visite d’entretien obligatoire de votre PAC.

Bien connaitre votre pompe à chaleur

Pompe à chaleur géothermique VaillantIl est important de bien choisir et de bien connaitre votre pompe à chaleur afin d’optimiser ses réglages en fonction de vos besoins.

 

LES PERFORMANCES DE VOTRE PAC

 

Les pompes à chaleur puisent l’énergie thermique située dans l’air, l’eau ou la terre. Lorsqu’il s’agit d’air, cette dernière connaît d’importantes variations de température au fil de l’année. Ces variations génèrent une surpuissance de la PAC à la mi-saison. En effet, la puissance de la pompe à chaleur augmente avec la température extérieure et peut ainsi doubler entre l’hiver et la mi-saison, alors que vos besoins en chauffage diminuent. Cette trop forte puissance est à l’origine de phénomènes dits « courts-cycles » c’est-à-dire que l’appareil s’éteint et se rallume sur de courtes durées provoquant ainsi une surconsommation d’énergie et une usure plus rapide du compresseur. Il existe des systèmes plus économes qui fonctionnent selon vos besoins en chauffage : c’est le système « Inverter ». Il est donc important de bien choisir le système de votre pompe à chaleur avant de débuter les travaux d’installation.

 

LE DIMENSIONNEMENT DE L’APPAREIL

 

Afin d’éviter la surconsommation d’énergie, votre pompe à chaleur doit être bien dimensionnée en fonction de vos besoins, de votre logement et du nombre de personnes qui y habitent.

Une surconsommation d’énergie est due à une pompe à chaleur sous dimensionnée. Elle entraîne une usure plus rapide de certains composants tels que le compresseur et une baisse des performances de l’appareil. Il vous sera donc plus difficile d’optimiser ses réglages.

Quelles sont les conséquences en cas de surdimensionnement de la pompe à chaleur ? On pourrait croire qu’il vaut mieux surdimensionner une pompe à chaleur mais ce serait une erreur ! En plus de vous coûter plus cher à l’achat, une pompe à chaleur trop puissante va s’user plus rapidement et pourra entraîner des coûts énergétiques supérieurs.

Pour déterminer le modèle adapté, votre expert chauffagiste doit réaliser une étude de dimensionnement qui prend en compte :

  • Le type de logement : maison ou appartement;
  • Le niveau d’isolation : type de fenêtre, travaux d’isolation réalisé, matériaux des murs…
  • Les surfaces pièce par pièce;
  • Le type de radiateur ou de plancher chauffant;
  • Votre lieu d’habitation;
  • Vos consommations actuelles d’énergie.

C’est seulement en saisissant ces informations dans un outils de dimensionnement, votre expert chauffagiste pourra vous indiquer le modèle adapté à vos besoins.

Vous avez des questions ?

Nos équipes se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les réglages de votre pompe à chaleur. Besoin de nos services ? Contactez-nous dès maintenant. Nous vous enverrons un devis personnalisé et gratuit si besoin.

PRENDRE RDV

Photos Garanka & Canva