Peut-on installer une pompe à chaleur soi-même ?

18/10/2021 - Installation / Remplacement

Vous avez entendu parler des pompes à chaleur ? Vous vous êtes renseignés et vous souhaiteriez en installer une chez vous ? Vous vous demandez alors peut-être s’il est possible d’installer une pompe à chaleur par vous-même pour économiser le coût de la pose sur le prix total. L’installation est techniquement possible si vous avez des compétences techniques confirmées et le matériel nécessaire, mais vous risquez des problèmes de fiabilité et vous n’aurez pas droits à toutes les aides financières.

 

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur (PAC)

Une pompe à chaleur est un système de chauffage pour votre logement et pour votre eau chaude sanitaire. Il s’agit d’une alternative intéressante à un mode de chauffage comme la chaudière gaz ou la chaudière fioul, que ce soit des modèles classiques, basse température ou à condensation. Certains modèles de PAC que l’on appelle « réversible » sont également capables de refroidir votre logement pendant l’été. Il existe différents types de technologies de pompes à chaleur.

Une pompe à chaleur est un système de chauffage pour votre logement et pour votre eau chaude sanitaire. Il s’agit d’une alternative intéressante à un mode de chauffage comme la chaudière gaz ou la chaudière fioul, que ce soit des modèles classiques, basse température ou à condensation. Certains modèles de PAC que l’on appelle « réversible » sont également capables de refroidir votre logement pendant l’été. Il existe différents types de technologies de pompes à chaleur.

 

Vous pouvez faire le choix d’opter pour un système de pompe à chaleur avec le chauffage de l’eau chaude sanitaire intégré. Sinon vous pouvez également décider de la coupler à un système complémentaire d’eau chaude sanitaire : comme un chauffe-eau thermodynamique ou encore une chaudière à condensation.

 

La PAC air-eau

Une pompe à chaleur air-eau récupère les calories dans l’air extérieur de votre jardin. Le système de votre pompe à chaleur va ensuite transporter cette chaleur récupérée pour l’emmener dans votre logement. La valorisation de l’énergie renouvelable nécessite de l’électricité, notamment pour permettre le fonctionnement du compresseur, qui est comme le cœur de la pompe à chaleur. La chaleur transférée dans l’eau de chauffage circulera dans vos radiateurs ou dans votre plancher chauffant pour ainsi réchauffer votre logement.

 

La PAC géothermique

Une pompe à chaleur géothermique fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur air-eau. La seule différence provient de la source de l’énergie renouvelable. L’unité extérieure de la PAC récupère des calories dans le sol de votre jardin et non pas dans l’air. Cela implique donc l’installation de capteurs dans le sol grâce à une opération de forage (pour des capteurs verticaux) ou de terrassage (pour des capteurs horizontaux). Attention, la superficie de forage dans le sol peut être importante selon les types de capteurs choisis.

 

La PAC air-air

Une pompe à chaleur air-air utilise également les calories contenues dans l’air extérieur de votre jardin. Mais la façon dont elle va chauffer votre logement diffère : la PAC souffle de l’air chaud via des splits / des bouches positionnés dans votre logement.

 

Les exigences de conformité de l’installation : pour votre sécurité

L’installation et la mise en service

Ce qui pose le plus de problème pour votre sécurité en tentant l’installation votre pompe à chaleur par vous-même est la manipulation du fluide frigorigène. C’est donc l’étape de mise en service qui est la plus dangereuse. En effet, ce fluide est un puissant gaz à effet de serre et une manipulation malencontreuse le relâcherait intégralement dans l’environnement. Pour cette raison principale, depuis le 1er janvier 2015, l’installation ne sera pas conforme à la loi si elle est réalisée par un particulier.

 

C’est le même fluide qui circule dans certains systèmes de climatisation.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un climatiseur purement électrique. Si vous souhaitez tout de même installer votre PAC par vous-même, cela vous expose à des problèmes de garantie constructeur ou encore avec votre assurance en cas de dégât. C’est également compliqué voir dangereux de gérer la partie installation électrique du système. En effet, la mise en place d’une pompe à chaleur nécessite la mise en place de lignes électriques dédiées dans votre coffret, ainsi que l’installation d’éléments de protection différentielle.

 

L’entretien annuel

Si vous vous posez la question, il n’est également pas possible de réaliser l’entretien annuel de votre pompe à chaleur par vous-même. Un décret rend en effet le contrôle d’étanchéité par un professionnel obligatoire pour tous les équipements utilisant des fluides frigorigènes. Le contrôle doit être réalisé au moins tous les 2 ans pour les pompes à chaleurs domestiques.

Le positionnement et le dimensionnement du système : pour votre confort futur

Installer sa pompe à chaleur soi-même implique qu’il faut que vous réalisiez également l’étude de positionnement et de dimensionnement de votre système. Ce sont des étapes complexes et primordiales pour votre confort futur. C’est l’une des raisons de faire appel à un professionnel. On vous explique pourquoi.

Le positionnement de l’unité à l’extérieur et de l’unité à l’intérieur

Il est très important de faire le choix de la place de l’unité extérieure correctement. D’un côté, vous ne pouvez pas la positionner trop loin de votre maison, car la liaison frigorifique sera longue, ce qui implique un surcoût. De l’autre, vous ne pouvez pas faire le choix d’une place trop près des pièces de vie / de nuit de votre maison pour ne pas être gênés par les nuisances sonores. Il existe également des endroits qui sont dangereux pour l’équipement. Par exemple, l’appareil ne peut pas être installé sous un petit toit qui pourrait générer des chutes de neige par exemple. Il ne faut pas que l’appareil soit sous une évacuation de gouttière… Un lieu totalement fermé ne peut pas fonctionner non plus. Les points d’attention sur le sujet sont nombreux.

 

Votre unité intérieure doit être positionner dans une pièce de la maison isolée mais tout de même chauffée.

 

Pourquoi ? parce qu’une pièce à l’intérieur trop proche des pièces de vie / de nuit entraînera une nuisance sonore indésirable. Et il est important que la température de la pièce ne soit pas trop froide pour un mode de fonctionnement optimal de votre appareil.

 

Le dimensionnement de votre PAC

C’est le deuxième sujet complexe et primordial pour votre confort. Quand on se questionne sur le dimensionnement adéquat d’un système de chauffage, on parle de la puissance nécessaire du matériel pour vous apporter un confort optimal dans votre logement. En effet, une pompe à chaleur pas assez puissance n’arrivera pas à atteindre la température de consigne demandée pendant les jours les plus froids de l’année. Au contraire, une pompe à chaleur trop puissante s’usera plus rapidement et consommera plus d’électricité pour fonctionner. Pour plus d’infos sur la puissance des pompes à chaleur : cliquez ici.

 

Pour faire le bon choix parmi les différentes puissances disponibles et les modèles de pompes à chaleur avant l’installation du système de chauffage, il faut prendre en compte les critères suivants :

 

  • La taille de votre logement mesurée par le volume (superficie par hauteur)
  • Le type d’émetteur actuel. En effet, la température de l’eau nécessaire pour chauffer un radiateur n’est pas la même selon s’il s’agit d’un radiateur basse, moyenne ou haute température ou d’un plancher chauffant. Si la température de l’eau est plus basse, la puissance nécessaire de la pompe à chaleur serait également plus basse.
  • La température intérieure souhaitée selon vos habitudes de vie. C’est la température de consigne que vous demanderez à votre thermostat.
  • Le niveau d’isolation de votre logement. Un logement mal isolé aura besoin d’une pompe à chaleur plus puissante.
  • La température la plus froide de votre zone géographique. Il ne fait pas la même température à Rouen, à Annecy ou encore à Montpellier pendant l’hiver. Votre pompe à chaleur doit être dimensionné pour répondre à vos besoins même les jours les plus froids de l’année.

En savoir plus sur le calcul de la puissance nécessaire d’une pompe à chaleur. Un installateur agréé saura vous conseiller la puissance nécessaire pour un confort futur optimal

 

Le cas de la climatisation (clim) et de la PAC réversible

On lit parfois qu’un climatiseur ou qu’une pompe à chaleur air-air sont plus faciles à installer qu’une pompe à chaleur air eau classique ou réversible.

 

C’est techniquement le cas mais pour les travaux d’installation.

 

Mais il n’en reste pas moins qu’un climatiseur (une clim) ou un modèle air air possède un fluide frigorigène qui implique les mêmes restrictions à la mise en service qu’un modèle air eau.

 

Vous ne pouvez donc pas faire la mise en service par vous-mêmes pour une installation conforme.

Les aides de l’état : pour un devis réduit

Le dernier point d’attention concerne l’éligibilité aux différentes aides de l’état actuellement en cours. L’attribution des aides est soumise à la réalisation des travaux par un professionnel certifié QUALIPAC / RGE comme Garanka.

 

Ces aides sont par exemple :

 

  • La tva a 5,5% : ce taux de TVA au lieu de 20% n’est appliqué que si l’achat et la pose de la pompe à chaleur est réalisée par un professionnel. Si vous réalisez vous-même la pose, vous devrez acheter la pompe à chaleur avec un taux de TVA de 20% au lieu de 5,5%. Au regard du prix du matériel, cela a un impact important.
  • La prime Coup de Pouce Chauffage ou les Certificats d’Economie d’Energie : cette prime, mise en place par le gouvernement et gérée par les énergéticiens peut atteindre pour une pompe à chaleur jusqu’à 5 000 € (en fonction des revenus).
  • Ma Prime Rénov (qui a remplacé le crédit d’impôt). Pour un financement par l’état d’une pompe à chaleur, MaPrimeRénov’ peut atteindre 4000 € en fonction des revenus.

Le montant total des aides peut donc atteindre 9 000 € pour le financement d’une pompe à chaleur, permettant ainsi de réduire significativement le coût de votre installation. Pour avoir un aperçu des aides de l’état auxquelles vous pourriez avoir le droit en fonction de votre situation, vous pouvez utiliser notre simulateur ci-dessous :

Chargement...
Votre dernier revenu fiscal de référence ? ?
Nombre de personnes dans votre foyer ? ?
Où se situe votre logement ? ?
Année de construction de votre habitation ?
Vous êtes ?
Type de logement ?
Surface habitable de votre logement ?
Type de résidence ?
Votre équipement actuel ?

Faites réaliser les travaux d’installation de votre pompe à chaleur ou de votre climatisation par un professionnel : un installateur agréé. Pour obtenir un devis gratuit et personnalisé afin de connaître le prix d’achat du produit et de l’installation dans votre cas, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Crédits photos Canva et Istock