La pompe à chaleur avec chauffage au sol

15/04/2020 - Installation / Remplacement

Une pompe à chaleur (PAC) est un système chauffant votre maison de manière écologique. C’est une alternative à différents systèmes : les chaudières gaz ou fioul, les solutions solaire ou bois. Mais avec quels émetteurs de chauffage est-elle compatible ? Est-ce qu’une pompe à chaleur (PAC) peut par exemple fonctionner avec un plancher chauffant ? Existe-t-il certaines technologies de PAC à privilégier dans ce cas ? On vous dit tout.

 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

Les pompes à chaleurs aérothermique et géothermique

Une pompe à chaleur (PAC) que l’on souhaite associer à un chauffage au sol doit être de technologie air/eau ou géothermique.

 

Cela implique qu’un module extérieur à votre maison récupère des calories soit dans l’air de votre jardin, soit dans son sol. Attention, si vous choisissez un modèle géothermique, il faut posséder une certaine surface de jardin attenante à votre maison. En effet, il faut alors enterrer des capteurs dans le sol. C’est cette surface de capteurs qui récupère les calories nécessaires au fonctionnement de la PAC. Dans le cas d’un système air/eau, c’est votre module extérieur qui récupère les calories nécessaires.

La valorisation des calories récupérées

Ensuite le système de la pompe à chaleur se charge de valoriser cette énergie récupérée grâce au fluide frigorigène. Ce fluide va changer d’état et entraîner une valorisation des calories. Le système fonctionne en partie grâce à une alimentation électrique.

Le chauffage de l’eau de vos radiateurs / plancher chauffant

Ensuite votre module intérieur utilise cette énergie valorisée pour chauffer vos tuyaux d’eau chaude. Cette eau chaude sera ensuite propulsée vers votre plancher chauffer (et/ou vos radiateurs) afin de chauffer votre maison.

 

Une PAC utilise donc en grande partie une énergie renouvelable : c’est bon pour la planète et aussi pour vos factures d’énergie ! Et elle utilise en petite partie une énergie électrique.

Qu’est-ce que le chauffage au sol ?

Quand on parle de chauffage au sol, on désigne un émetteur de chauffage spécifique : le plancher chauffant. Ce type de chauffage vous apporte un excellent niveau de confort. En effet, il se matérialise par un réseau de canalisations (des tuyaux en polyéthylène) ensuite recouvertes par une chape de béton sur toute la surface. On viendra ensuite poser le sol que vous avez choisi (carrelage, pierre, parquet…) par-dessus cette chape.

 

Dans ces tuyaux enterrés va circuler l’eau chauffée et envoyée par votre organe de chauffage central : une chaudière gaz ou une pompe à chaleur par exemple.

Les avantages du chauffage au sol

Les avantages sont nombreux !

 

Le confort

Un plancher chauffant est très intéressant en termes de confort. En effet, quoi de plus agréable en plein hiver qu’une chaleur uniforme dans toutes les pièces ainsi que la possibilité de marcher pied nu à la sortie de la douche ? En plus, contrairement à des radiateurs classiques, vous n’aurez plus à supporter de désagréables bruits d’écoulements d’eau, et ce notamment pendant la nuit. Un plancher chauffant est parfaitement silencieux dans son fonctionnement.

 

Il faut ajouter à cela le fait qu’un plancher chauffant peut aussi être rafraîchissant pour vous apporter également quelques degrés de moins à l’intérieur de votre maison pendant l’été ! Attention, tous les planchers chauffants ne sont pas forcément rafraîchissants. C’est une fonctionnalité qu’il faut prévoir lors de l’achat de l’équipement si elle vous intéresse.

L’aspect esthétique

Et puis, visuellement c’est plus discret que de multiples radiateurs. Cela vous permet ainsi de garder l’esthétisme de la pièce comme vous le souhaité et cela économise de la place pour vos meubles et votre décoration.

 

Les économies d’énergie

Enfin, un plancher chauffant entraîne des économies d’énergie, puisque l’eau qui circule à l’intérieur des tuyaux est chauffée à basse température. Comme cette température d’eau est plus basse que dans certains types de radiateurs (moyenne ou haute température), votre appareil de production de chauffage consommera donc moins d’énergie pour une même température intérieure souhaitée.

Les inconvénients du chauffage au sol

Il existe trois  inconvénients majeurs :

 

  • La difficulté à intervenir en cas de panne ou de problème dû au plancher chauffant. Si une fuite se déclare sous le sol, il faudra probablement casser le carrelage posé.
  • Le prix d’un plancher chauffant et son installation est plus élevé que ceux de radiateurs pour chauffer une même surface.
  • L’entretien d’un plancher chauffant est plus contraignant que celui d’un radiateur. Cet entretien est une purge ainsi qu’un nettoyage complet du système à réaliser tous les trois ans.

Attention, l’installation d’un plancher chauffant est beaucoup plus facile à envisager dans une construction neuve qu’en rénovation. En effet, en rénovation, il faudra réaliser des travaux d’envergure qui vont surélever votre sol. Cela vous obligera donc par exemple à ajuster toutes vos portes.

La combinaison pompes à chaleur et chauffage au sol

La réalisation de belles économies d’énergie

Coupler des pompes à chaleur air/eau ou géothermique à un chauffage au sol est une combinaison très intéressante. En effet, moins la différence entre la température extérieure et la température demandée pour l’eau de chauffage est importante, plus votre pompe à chaleur aura un bon rendement. On mesure notamment ce rendement grâce à un indicateur : le coefficient de performance (COP). Un COP intéressant signifie que vous dépenserez une petite quantité d’énergie (ici électrique) pour répondre à vos besoins de chauffage. C’est le cas pour la solution PAC / plancher chauffant : son COP sera très intéressant et sa consommation électrique basse.

 

La température d’eau de chauffage demandée pour un plancher chauffant est de seulement 40°C : on parle d’émetteurs basse température. Par conséquent, la pompe à chaleur (PAC) est une solution particulièrement efficiente et adaptée aux planchers chauffants.

 

Si vous vivez dans une région particulièrement froide pendant l’hiver, il faudra le prendre en compte dans l’étape de dimensionnement de l’équipement. En effet, un modèle classique ne possédera peut être pas assez de puissance pour chauffer suffisamment l’eau de votre circuit de chauffage. L’étude de la puissance nécessaire pour votre maison est particulièrement importante pour votre confort futur. Si cette étape est un mal réalisée, un chauffage d’appoint pourra être nécessaire pendant les périodes les plus froides. Ce serait dommage car ce chauffage d’appoint, souvent électrique, réduira vos économies d’énergie.

Une valorisation énergétique de votre logement

En choisissant ce type de solution alliant économies d’énergie et un confort optimal à tous niveaux, vous réalisez donc des travaux d’amélioration de votre logement. Ce sont des travaux à valoriser le jour d’une revente par exemple. Des travaux d’isolation peuvent être une amélioration énergétique complémentaire. En effet, une bonne isolation entraîne moins de déperditions d’énergie.

 

Un prix global du système plus élevé

Vous l’aurez compris, cette combinaison présente de nombreux avantages en termes de consommation d’énergie, de respect de l’environnement et de confort. En contrepartie, le prix du matériel et de son installation sera plus élevé qu’une chaudière à condensation gaz ou fioul avec des radiateurs par exemple. Que l’on soit dans le cas d’une construction neuve ou en rénovation, ce fait se vérifie.

 

D’autres solutions existent

Bien sûr, d’autres solutions et combinaisons existent : une chaudière à condensation gaz ou fioul avec un plancher chauffant, une pompe à chaleur avec des radiateurs basse température, une pompe à chaleur avec des radiateurs haute température ou mêmes des solutions solaire ou bois. A noter, qu’il est possible d’installer un plancher chauffant par exemple uniquement dans votre pièce de vie et de mettre des radiateurs basse température dans une autre pièce ou plusieurs (chambre, salle de bain etc..).

Les travaux d’installation

L’installation d’un plancher chauffant en rénovation entraîne forcément une gêne voir une obligation de loger ailleurs pendant le temps des travaux. Comme expliqué précédemment, il faudra bien prendre en compte les conséquence et ajustements à mettre en place à cause du rehaussement de votre sol. Ces conséquences sont à prendre en compte et sont plus importantes que si vous choisissiez un couplage chaudière à condensation gaz ou fioul / radiateurs.

 

Pour faire réaliser des travaux de ce type, il vous faudra faire appel à un professionnel du chauffage pour que l’étude du dimensionnement de votre pompe à chaleur ainsi que l’installation du tout soit réalisée correctement. L’association française pour les pompes à chaleur vous indique les 10 commandement à suivre pour faire installer sa pompe à chaleur.

 

Des aides de l’état sont actuellement disponibles pour vous aider à financer ces travaux d’amélioration énergétique. Pour savoir si vous êtes éligibles aux différentes aides : crédit d’impôt, ma prime rénov’, la prime coup de pouce… n’hésitez pas à utiliser notre simulateur. En plus le crédit d’impôt reste valable sur les pompes à chaleur en 2020. Ces aides peuvent réduire le montant global de votre devis et donc votre reste à charge de manière très intéressante.

 

Pour prendre rendez-vous avec Garanka, expert des pompes à chaleur (PAC) et des systèmes de chauffage et obtenir un devis gratuit et personnalisé, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Crédits photos Istock