Chaudière en panne : que couvre mon assurance habitation ?


Mis à jour le : 07/03/2022

Il est conseillé de souscrire un contrat d’assurance habitation pour obtenir une indemnisation financière en cas de sinistre comme une chaudière en panne. En fonction des garanties supplémentaires souscrites, le niveau de protection du contrat d’assurance habitation sera plus ou moins élevé. Il est important de choisir un contrat totalement adapté à ses besoins pour obtenir une indemnisation financière suffisante en cas de sinistre.

 

 

Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

À quoi sert une assurance habitation ?

 

L’assurance habitation est un contrat fortement utile qui va permettre aux occupants d’un logement d’obtenir une compensation financière en cas de sinistre. En fonction du contrat d’assurance habitation, les occupants d’un logement pourront obtenir une indemnisation plus ou moins élevée selon le sinistre.

Il est important de souscrire un contrat d’assurance habitation adapté aux besoins du ménage pour garantir une couverture maximale, peu importe le sinistre. Dans le cas d’un incident non pris en charge par l’assurance habitation, les travaux de réparation nécessaires à la remise en état du logement seront entièrement à la charge des occupants du logement. Par conséquent, il est important de déterminer ses besoins avant de contacter une compagnie d’assurance.

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

 

Il est obligatoire de souscrire un contrat d’assurance habitation dans plusieurs situations :

 

  • La location d’un bien immobilier
  • L’achat d’un bien immobilier situé dans une copropriété

 

Les propriétaires d’un bien immobilier non situé dans une copropriété peuvent s’abstenir de souscrire un contrat d’assurance habitation afin de réaliser des – petites – économies à l’année. Néanmoins, il est fortement conseillé de souscrire une assurance habitation pour se protéger en cas d’incident comme une chaudière en panne ou un incendie, par exemple. En fonction du contrat d’assurance habitation, les frais de réparations seront pris en charge par la compagnie d’assurance ce qui peut permettre aux occupants d’un logement de réaliser des économies.

 

Il existe plusieurs types de contrats d’assurance habitation et les propriétaires d’un bien immobilier non situé dans une copropriété peuvent souscrire l’assurance habitation la plus basique qui couvre uniquement les risques locatifs. Néanmoins, il est important de choisir un contrat plus complet et adapté à la configuration du logement et les besoins des occupants.

Comment souscrire une assurance habitation ?

Il est très simple de souscrire une assurance habitation. Il suffit de contacter une compagnie d’assurance ou un établissement bancaire et choisir l’offre la plus adaptée. Peu importe l’acteur du marché, l’occupant du logement devra indiquer toutes les caractéristiques du bien immobilier afin de permettre à l’établissement de proposer l’offre la plus adaptée au meilleur prix.

 

Il est possible de souscrire une assurance habitation assez basique mais la plupart des Français optent davantage pour l’assurance multirisques habitation qui proposent des garanties minimales plus nombreuses comme la Responsabilité Civile, par exemple. Plus d’informations concernant l’assurance multirisques habitation sur cette page. Il est également possible – en fonction de ses besoins – de souscrire des garanties complémentaires qui vont permettre d’obtenir une couverture plus élevée.

Peu importe les besoins des occupants d’un logement, il est fortement conseillé de comparer les différentes offres proposées afin de choisir le contrat d’assurance habitation le plus adapté à ses besoins. De plus, il est très important de déclarer précisément l’intégralité des pièces de son logement et tous ses biens puisqu’en cas de fausse déclaration, la compagnie d’assurance peut refuser de couvrir le ménage, engageant d’éventuels frais de réparation très élevés.

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation en cas de chaudière en panne ?

La couverture d’une assurance habitation en cas de chaudière en panne va dépendre des termes du contrat. L’assurance habitation la plus basique protège les occupants d’un logement contre les risques locatifs, c’est-à-dire les incendies, les explosions et les dégâts des eaux. Par conséquent, en cas d’une chaudière en panne, la compagnie d’assurance va prendre en charge les frais de réparation liés au dégât des eaux mais pas nécessairement les frais de réparation de la chaudière.

 

Néanmoins, il est possible de souscrire une garantie supplémentaire qui prend également en charge la réparation de la chaudière et permet aux occupants du logement d’éviter de dépenser de l’argent en plus. Le niveau de garantie va dépendre des assureurs : certains proposent une indemnisation pour le déplacement du réparateur et la première heure de main d’œuvre, par exemple. La plupart du temps, la majorité des compagnies d’assurance proposent de rembourser la main d’œuvre.

 

Afin de connaître son degré de protection en cas de chaudière en panne, il est nécessaire de contacter sa compagnie d’assurance pour mieux s’assurer le cas échéant.

En cas de panne, contactez nos experts !

Pour éviter tout type d’incident de votre système de chauffage, il est important d’effectuer l’entretien annuel de votre chaudière qui est obligatoire. En entretenant votre chaudière régulièrement, vous garantissez la sécurité de votre foyer, notamment la fuite de monoxyde de carbone ou bien une mauvaise évacuation des fumées. Par un entretien de votre chaudière annuellement, votre équipement sera également plus performante et vous fera faire des économies d’énergie allant de 8 à 12%. Sa durée de vie sera 2-3 fois plus longue et les risques de panne diviser par 5.

 

 Bon à savoir : en cas de panne de votre chaudière, l’assureur refusera votre dossier si l’entretien annuel n’a pas été réalisé.

 

En cas de panne de votre chaudière, nos experts Garanka sont disponibles, à votre écoute et interviendront dans les plus brefs délais. Faites-votre demande en ligne !

Demander un dépannage