Pourquoi faire l’entretien de sa chaudière l’été ?


L’entretien de sa chaudière gaz doit être réalisé une fois par an par un professionnel agréé, c’est une obligation légale. Mais quand faire l’entretien de sa chaudière ? La période idéale est le printemps et l’été puisque votre appareil, s’il a uniquement la fonction de chauffage, ne fonctionne pas durant cette période. Cela permet aussi de détecter tout type de dysfonctionnements avant la mise en route. On vous explique en détails les différentes raisons.

 

Entretien chaudière gaz ou fioul : une obligation légale

L’entretien annuel de votre chaudière gaz, fioul ou charbon est une obligation légale comme le définie le décret n°2009-649 du 9 juin 2009 pour les chaudières ayant une puissance comprise entre 4 et 400 kW. L’entretien doit être effectué par un professionnel chauffagiste agréé qui vous remettra une attestation d’entretien à la suite de son intervention. Un entretien régulier permettra d’allonger la durée de vie de votre appareil et de garantir un rendement optimal. Un document à conserver qui vous garantira une prise en charge par votre assureur en cas de sinistre. L’attestation met en avant les points suivants :

 

  • vérifications et contrôles de votre chaudière ;
  • recommandations d’utilisation de l’appareil ;
  • information sur le taux en monoxyde de carbone.

 

L’entretien de votre chaudière en 2022 reste obligatoire mais la réglementation en cours ne prévoit pas de sanctions pénales ni d’amendes en cas de de révision annuelle non effectuée. Les seuls risques vous concernent :

  • atteinte à la sécurité de votre foyer avec un risque d’intoxication au monoxyde de carbone ;
  • incident sur votre chaudière non pris en charge par l’assureur.

Toutes les chaudières gaz sont concernées : chaudière à condensation, chaudière basse température, chaudière haute température.

Quand réaliser la visite d'entretien de sa chaudière gaz ou fioul ?

Si votre chaudière fait uniquement fonction de production de chauffage il est fortement recommandé de faire réaliser l’entretien de votre chaudière gaz ou fioul en période printanière ou estivale, soit hors période de chauffe. Pour une chaudière produisant de l’eau chaude sanitaire uniquement, il n’y a pas de période type puisque l’appareil fonctionne été comme hiver.

Entretenir sa chaudière au printemps et à l’été : meilleure période

 

L’été, encore plus que le printemps, est la période idéale pour réaliser l’entretien de sa chaudière gaz ou fioul. Réalisez donc l’entretien de votre chaudière sur juin, juillet ou août ! Les raisons sont simples :

 

  • votre appareil ne chauffe plus du tout.
  • les professionnels chauffagistes sont disponibles : en automne l’ensemble des ménages français rallument leur chaudière, de nombreuses pannes apparaissent au redémarrage et les techniciens sont sollicités. Priorité dépannage ! En été, pas de pannes importantes et donc un technicien chez vous rapidement et donc pas de jours sans chaudières et donc sans eau chaude.
  • anticipation avant le rallumage de la chaudière : si des pièces sont défectueuses, le changement peut être effectif plus rapidement puisque le stock de pièces est plus important car moins de demandes.

A cette même période et pour occuper vos journées détente en vacances, n’hésitez pas à prendre le temps pour purger vos radiateurs. Il vous suffit d’ouvrir la vis de purge avec une clé, laisser l’air et l’eau s’évacuer et attendre qu’il n’y ait plus d’air ni d’eau. A ce moment-là vous n’aurez plus qu’à refermer la vis et passer au radiateur suivant.

 

Attention : il faut pensez à éteindre sa chaudière et attendre que les radiateurs soient froids. Mais en été, vous n’aurez pas cette préoccupation.

Entretenir sa chaudière à l’automne : période non optimale

 

A l’automne, c’est le moment où, selon les années, les ménages français commencent à allumer leur système de chauffage. Les créneaux disponibles pour les professionnels commencent donc à se réduire fortement notamment sur Octobre. Mieux vaut donc opter pour un entretien de la chaudière sur septembre que sur octobre, période des premières pannes et dysfonctionnement lors du rallumage de l’appareil.

 

Entretenir sa chaudière l’hiver : période déconseillée

 

En pleine hiver, il est fortement déconseillé de faire appel à un technicien pour la révision de votre chaudière. Mais pourquoi ? Les professionnels chauffagistes sont très peu disponibles à cause des pannes importantes qui arrivent. A cette période, la chaudière fonctionne à plein régime. Suite à l’entretien, il serait nécessaire de mettre la chaudière gaz en pause le temps de recevoir la nouvelle pièce, vous risquerez de plus avoir de chauffage ni d’eau chaude sanitaire…mieux vaut que cela arrive en plein mois de juillet !

Quel prix pour l'entretien de sa chaudière gaz ou fioul ?

L’entretien de sa chaudière gaz ou fioul est obligatoire mais la souscription à un contrat ne l’est pas ! Le prix sera compris entre 90 € et 300 € selon la révision hors contrat et avec contrat mais également en fonction de votre localisation, du professionnel choisi, du type de contrat et du type d’énergie. Chez Garanka, la maintenance d’une chaudière varie entre 119 € et 264.90 €.

 

Avec un contrat

 

L’avantage du contrat est qu’il vous permet d’être tranquille chaque année. Plus besoin de vous préoccuper de la planification d’une date d’entretien, on s’en occupe ! Et en plus selon le contrat choisi vous pourrez avoir le déplacement et la main d’œuvre offerte ou bien la gratuité des pièces de rechanges !

Chez Garanka, nos professionnels sont certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Nous vous proposons différentes formules selon vos besoins et votre budget :

 

  • Contrat PRIM’S : au prix de 119 euros TTC / an : comprend une visite d’entretien annuelle, un déplacement offert en cas de panne ;
  • Contrat BENEFI’S : au prix de 141.90 euros TTC / an : comprend une visite d’entretien annuelle, déplacements gratuits en illimité, ainsi main d’œuvre offerte en cas de panne ;
  • Contrat TOTALI’S : au prix de 264.90 euros TTC / an : comprend une révision annuelle, déplacements gratuits en illimité, ainsi main d’œuvre offerte en cas de panne et la gratuité des pièces de rechange.

Souscrire à un contrat c’est finalement être tranquille toute l’année !

Je découvre les contrats d'entretien

Sans contrat

 

Si vous êtes frileux des contrats mais que vous avez besoin de faire réaliser la maintenance de votre système de chauffage, il est possible d’effectuer une visite seule sans contrat.

Chez Garanka, nous proposons la formule UNI’S qui permet la révision de votre chaudière sans contrat.

 

  • Formule UNI’S : au prix de 119 euros TTC : il vous suffit tout simplement de nous contacter, prendre rendez-vous en ligne et atteindre l’intervention du technicien. A la suite de cela, nous ne vous recontacterons pas. Ainsi, pour une demande de dépannage vous devrez prendre en charge le déplacement, la main d’œuvre ainsi que les pièces de rechange.

Vos questions les plus fréquentes

Qui doit payer l’entretien annuel de la chaudière : propriétaire ou locataire ?

 

Pour un locataire d’un logement équipé d’une chaudière gaz, fioul ou bois, la réalisation de l’entretien annuel est à ses frais. Pour un locataire dans une copropriété avec un système de chauffage collectif, c’est au syndic de faire réaliser l’entretien et de contacter un professionnel chauffagiste. Retrouvez plus d’informations sur notre article « entretien chaudière : obligatoire pour les locataires« .

 

Quand faut-il faire réviser sa chaudière ?

 

En résumé, il est fortement recommandé que la réalisation de l’entretien de votre chaudière gaz soit effective sur les mois d’été, juin, juillet et août. L’objectif est d’avoir un rendez-vous rapidement, ne pas être embêté sur la température dans votre logement en cas de pièces défectueuses et de délais d’attente.

 

Le contrat d’entretien chaudière est-il obligatoire ?

 

Le contrat d’entretien chaudière n’est pas obligatoire mais la réalisation de l’entretien annuel si. L’entretien annuel de la chaudière permet de faire un contrôle global de l’appareil, nettoyage de la chaudière, vérification des éléments (vase d’expansion, veilleuse, pression, corps de chauffe…), mesure du taux de monoxyde de carbone dans l’air ambiant.