Energies fossiles : Pourquoi les prix flambent ?


Le gaz représente environ 1/4 de la consommation énergétique de l’Union Européenne, notamment utilisé pour la production de chauffage et d’électricité. Suite aux différents évènements tels que la crise du COVID ou la guerre en Ukraine, vous voyez vos factures d’énergies augmenter, mais pourquoi ces prix flambent-ils ?

 

Quelles sont les raisons de l'augmentation des prix de l'énergie (Gaz, électricité, charbon...) en 2022 ?

Pourquoi les prix de l’énergie augmentent-ils autant ? La suite des derniers évènements sont la cause de cette envolée des prix. D’abord le COVID, puis la guerre en Ukraine. Retrouvez plus en détails la cause de cette inflation énergétique :

 

  • La pandémie du COVID et la crise économique : Suite au confinement l’économie, quasi mondiale, a été bousculé engendrant une augmentation des prix des ressources énergétiques. La cause ? Une demande trop importante, et une offre encore très limitée.
  • La guerre en Ukraine : L’invasion de l’Ukraine par la Russie montre la forte dépendance énergétique de l’Europe et de la France sur son approvisionnement en énergies fossiles et en gaz.
  • Tensions européennes : les niveaux de stockage de gaz sont très bas puisque la Russie (un de nos principaux exportateurs de gaz) a connu différents évènements tels que l’incendie d’un gazoduc en 2021 ou encore la guerre avec l’Ukraine. De ce fait, les exportations russes continuent de diminuer.

Quel est le taux d’importation du gaz par l’Europe en provenance de la Russie ?

 

Selon la Commission Européenne, en 2021 l’Union Européenne importait environ 45% de gaz naturel de la Russie. Cette invasion russe a accéléré la tendance de la hausse des prix de l’énergie qui avait commencé avec la COVID. Emmanuel Macron a, en mars dernier, lancé un plan de résilience économique et social pour contrer l’augmentation des prix de l’énergie à cause de la guerre en Ukraine. On parle de bouclier tarifaire. En juillet 2022, la Commission Européenne a proposé le plan REPowerEU pour affranchir l’UE de sa dépendance au gaz russe d’ici 2027 en diversifiant l’approvisionnement en gaz, en réduisant drastiquement l’utilisation des énergies fossiles et en accélérant le développement des énergies renouvelables.

Quelle hausse des prix de l'énergie en 2022 ?

En France, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire pour éviter que les prix n’augmentent encore plus. Il a permis de bloquer les prix sur l’électricité et le gaz mais le fioul n’a pas été concerné. Ce bouclier tarifaire est en place depuis le 1er novembre 2021 et le sera jusqu’au 31 décembre 2022. Le fioul a été multiplié par 2 en 6 mois alors que les chaudières au fioul sont interdites à la vente depuis le 1er juillet 2022. Ce bouclier tarifaire a permis de stopper les augmentations du gaz et de l’électricité à :

 

  • +4% pour l’électricité alors que l’augmentation aurait atteint les +35% sans bouclier tarifaire
  • +45% pour le gaz alors que l’augmentation aurait atteint les +108% sans bouclier tarifaire

Mais quel stock de gaz et d’électricité pour l’hiver 2022 ?

  • Concernant les stocks de gaz : ils sont en dessous du seuil nécessaire pour passer un hiver tranquille. Cependant, le Gouvernement affirme que les stocks seront pleins à l’automne.
  • Concernant l’électricité, il se peut que des coupures de quelques heures surviennent lors des jours les plus froids, lorsque l’ensemble du territoire national consommera beaucoup de chauffage.

 

Inflation du fioul, du gaz et de l’électricité en 1 an

 

Le fioul : en 1 an, le fioul domestique a pris +84%.* Par exemple, une famille qui se chauffait au fioul domestique a payé en janvier 2021 une facture annuelle de 1564€. En janvier 2022, le montant de la facture est passé à 2201€. Soit une augmentation de 637€ sur sa facture d’énergie. Le pouvoir d’achat des ménages utilisant du fioul pour se chauffer est considérablement impacté. Le fioul est un sujet primordial pour le Gouvernement et dans ses objectifs de transition énergétique et de lutte contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi, les chaudières fioul sont interdites à la vente depuis le 1er juillet 2022 et que le Gouvernement souhaite que 300 000 chaudières fioul soient remplacées par an et cela jusqu’à 2029.

 

L’électricité : les tarifs réglementés de l’électricité (TRVE) et le bouclier tarifaire ont permis de stopper l’augmentation à +4% contrairement au 36% attendu sans bouclier tarifaire.

 

Le gaz : grâce au bouclier tarifaire sur les tarifs réglementés, le gaz a bien entendu augmenté mais nettement moins s’il n’y avait pas eu ce bouclier. La hausse aurait été de 108% au lieu des 45% actuels.

Une pénurie d'énergie est-elle possible ?

Alors que le géant russe vient de suspendre le 1er septembre 2022, les approvisionnements de gaz à destination de la France, la situation ne devrait pas aller en s’améliorant dans les prochains mois. Elisabeth Borne a affirmé dans la même journée « qu’il n’y aura pas de coupure de gaz sur les ménages »** français dans les mois à venir. Ce sont les entreprises qui pourront cependant être impactées. Si l’hiver est très froid et que le besoin en chauffage est important il faudra rationnaliser.

 

Selon Julien Teddé, dirigeant d’Opéra Energie, « le vrai problème ce n’est pas l’hiver prochain mais l’hiver suivant (2024). Là, on entame l’hiver avec un stock de gaz plein, car les cuves ont été remplies au cours du premier semestre, quand les livraisons de gaz russe ne baissaient pas ».

Face à cette crise de l'énergie, opter pour des appareils utilisant des énergies renouvelables

La pompe à chaleur, la solution respectueuse de l’environnement : en installant une pompe à chaleur, vous devrez d’abord vous assurer que vous l’espace nécessaire pour installer votre unité extérieure. Si le cas, alors vous pourrez enfin voir votre facture d’énergie divisée par 2, 3 ou 4. En effet, la PAC utilise en moyenne 1kWh d’électricité et 4kWh d’énergies renouvelables pour 5kWh de chaleur produite.

 

La chaudière à condensation pour un rendement énergétique au top : grâce à son très bon rendement vous pourrez économisez entre 25 et 30% d’économies d’énergie.

Ces appareils agissent en faveur de la transition énergétique et sont donc éligibles aux diverses aides financières mises en place par le Gouvernement. Vous pourrez prétendre aux Certificats d’Economie d’Energie, à MaPrimeRénov’ ou bien aux aides locales et la TVA à taux réduit. Pour plus d’informations, faites appel à l’un de nos experts chauffagistes qui seront ravis de vous accompagner dans votre projet.

Prendre rendez-vous

Vos questions les plus fréquentes

Quand les énergies fossiles seront épuisées ?

Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la demande mondiale d’énergie pourrait augmenter de 45% d’ici 2030. Concernant les énergies fossiles, elles représentent aujourd’hui environ 80% de la production totale d’énergie primaire au niveau mondial. Si nous continuer à consommer comme nous le faisons actuellement, le pétrole arrivera à épuisement d’ici 2066, le gaz d’ici 2075 et le charbon d’ici 2134.

Pourquoi le prix du charbon augmentent-ils ?

Depuis la guerre en Ukraine et pour palier au blocage des importations de gaz en provenance de la Russie, c’est le charbon qui refait surface alors que son bilan carbone est très néfaste et que chaque pays tentent d’accomplir ses objectifs en termes de développement durable et de transition énergétique. Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la consommation mondiale de charbon devrait augmenter de 0.7% en 2022. Aussi, depuis le début de l’année, la Chine consomme a elle seule 54% de la consommation mondiale de charbon. Une forte demande et son cours qui ne cesse lui aussi d’augmenter.

*Chiffres publiés par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC) pour des livraisons de fioul domestique entre 2000 et 4999 litres

**France Info. 01/08/2022. Crise de l’énergie : que risque la France avec la suspension du gaz russe de gazprom.