Les chaudières à condensation : qu’est-ce que c’est ?

04/06/2018 - Installation / Remplacement

[ Article mis à jour le 13 Novembre 2020 ]

 

Aujourd’hui la chaudière à condensation devient la technologie de chauffage gaz obligatoire dans une majorité des cas de remplacement (1). Vous avez peut-être déjà entendu ce terme, mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Comment ça marche ? En quoi est-ce que ce type de chaudière diffère des basses températures ? Et surtout pourquoi est-ce devenu obligatoire ? Vous trouverez ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur le sujet en réponse à ces questions fréquemment posées.

 

Le fonctionnement de la technologie à condensation

Une chaudière à condensation utilise l’énergie contenue dans la vapeur d’eau des fumées de combustion afin de réchauffer l’eau alors qu’une chaudière classique rejette ces fumées sans s’en servir.

Et plus concrètement ?

Je démarre ma chaudière : elle va utiliser un combustible comme du gaz ou encore du fioul pour chauffer de l’eau. La combustion de cette énergie aura émis des fumées.

 

L’eau chaude va alors partir dans mon circuit de chauffage et en faire le tour. Lorsqu’elle reviendra dans la chaudière, l’eau sera plus froide.

 

Pour réchauffer cette eau, la chaudière à condensation va utiliser en priorité la vapeur d’eau précédemment émise dans les fumées de combustion. Elle finira de réchauffer l’eau avec le combustible qui produira à nouveau des fumées, l’eau repart et ainsi de suite. C’est la différence principale avec une chaudière basse température et une chaudière condensation. En effet, les fumées enregistrent une température d’environ 180°C. C’est une énergie que la chaudière à condensation valorise et qu’une chaudière basse température n’utilise pas du tout.

La chaudière à condensation: qu'est-ce que c'est?

Les composants de votre chaudière gaz à condensation

Une chaudière gaz à condensation est un système de chauffage composés de nombreux composants. Bien les connaitre vous aidera à mieux comprendre en quoi consiste leur entretien ou les causes d’une potentielle panne. Voici les principaux composants de votre chaudière gaz à condensation:

 

  • Le brûleur

Le brûleur est l’élément le plus important d’une chaudière gaz quel que soit le modèle de cette dernière. Il permet de mélanger le combustible (gaz ou fioul) avec l’air. Sans cette étape, la combustion ne survient pas.

 

  • Le corps de chauffe

Il est tout aussi essentiel que le brûleur. Le corps de chauffe sert à produire de la chaleur et la transfère vers le circuit de chauffage puis aux radiateurs.

  • Le ballon d’eau chaude

Ce composant permet de stocker de l’eau chaude pour vous permettre d’obtenir de l’eau chaude à la demande rapidement. Il est bon de noter que toutes les chaudières gaz ne sont pas dotées d’un ballon d’eau chaude.

 

  • L’échangeur à plaques

Cet élément permet à votre chaudière d’optimiser ses performances de chauffe. L’échangeur à plaques est important pour les chaudières dotées d’une puissance importante.

 

  • Le vase d’expansion

Ce dernier a deux fonctions. Il permet de compenser le phénomène de dilatation de l’eau lorsque sa température augmente. Il garantit également le niveau de pression d’eau nécessaire au bon fonctionnement de la chaudière gaz.

 

  • La soupape de sécurité

Lorsqu’il il y a un excès de pression ou de température dans la chaudière gaz, la soupape de sécurité s’ouvre et permet d’évacuer l’excédent d’eau. Lorsque que la pression est revenue à un niveau normal, la soupape de sécurité se referme.

 

  • Le système ventouse

Il permet à la chaudière gaz condensation de s’alimenter en air mais également de rejeter les fumées produites lors de la combustion de gaz.

Où installer votre chaudière gaz à condensation?

La chaudière gaz à condensation peut être facilement installée dans votre logement: une cuisine, un placard, une salle de bain  ou encore une cave ! A la différence d’un autre modèle de système de chauffage, une chaudière à condensation ne rejette pas de monoxyde de carbone dans la pièce où elle est installée. Le monoxyde de carbone est rejeté directement à l’extérieur du logement. Ce type d’évacuation s’appelle un système ventouse.

Bon à savoir: Certains modèles de chaudières gaz à condensation sont de petite taille et silencieux: un vrai plus pour les petits logements!

Combien coûte l'installation d'une chaudière gaz à condensation?

Le prix d’achat d’une chaudière gaz à condensation se situe entre 2 000 et 4 000 euros TTC pour les modèles d’une puissance de 25kW. A ce prix s’ajoute le coût de la main d’oeuvre pour l’installation de l’appareil. Pour une chaudière dotée d’un ballon d’eau chaude, le prix augmente et est estimé entre 3 500 et 5 000 euros TTC.

Bon à savoir: la marque est un facteur qui influence le prix d’une chaudière.

Les chaudières murales sont moins coûteuses qu’une chaudière au sol. Pour bien choisir sa chaudière, il est important de connaitre vos besoins en chauffage et eau chaude sanitaire mais également la surface à chauffer de votre logement et le nombre de personnes vivant dans la maison.

 

Voici un comparatif de prix des chaudières à condensation:

 

Energie Prix chaudière murale

(Hors installation)

Prix chaudière au sol

(Hors installation)

Gaz naturel ou propane Entre 2000 et 5000 euros Entre 5500 et 7000 euros
Fioul Entre 4500 et 5000 euros Entre 4000 et 7000 euros
Granules Entre 12 000 et 15 000 euros
Bois Entre 3000 et 10 000 euros

Financer votre chaudière grâce aux aides de l'Etat

Les chaudières gaz dites « Très Haute Performance Energétique » (THPE) sont éligibles aux aides. Qu’est-ce qu’une chaudière THPE ? C’est un appareil dont l’Efficacité Energétique Saisonnière (ETAS) est égale ou supérieure à 92%  (dans le cas d’une chaudière dotée d’une puissance de 70kW). Bonne nouvelle ! La chaudière gaz à condensation est une chaudière THPE. Son installation peut donc être en partie financer par l’Etat grâce aux aides suivantes:

  • MaPrimeRénov’ qui a totalement remplacée le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Energetique) depuis Octobre 2020;
  • Le programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat);
  • Le chèque énergie;
  • Les Certificats d’Economies d’Energie (CEE);
  • L’éco Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ);
  • Les aides d’Action Logement;
  • Le taux de TVA à taux réduit;
  • Les aides de votre collectivité.

Bon à savoir: certaines de ces aides sont soumises à des conditions de ressources pour en bénéficier

Les avantages pour votre foyer

Les chaudières à condensation présentent l’avantage d’utiliser moins d’énergie pour produire plus de chaleur. Cette technologie vous permet donc, par définition, d’avoir une chaudière avec un meilleur rendement et donc plus de performance. Ce rendement dépasse les 100% alors que votre consommation d’énergie diminue de près de 30%.

 

Vous profitez par conséquent d’un chauffage de qualité et d’un confort optimal avec une température idéale tout en diminuant vos factures d’énergie. C’est également une valorisation de votre logement si vous souhaitez le louer ou le vendre.

Une obligation en cas de remplacement

Les règlements écoconception (2) fixent des exigences de performance énergétique afin de bannir du marché européen les modèles les moins performants. Les chaudières basses températures sont par conséquent condamnées dans une majorité des cas (1).

 

La chaudière à condensation devient donc à minima une obligation en termes de performance énergétique dans un esprit de respect de l’environnement. Bien sûr ce n’est pas le seul choix qui s’offre à vous : par exemple des solutions solaires sont également envisageables.

 

Pour faciliter l’installation d’une chaudière gaz performante pour les particuliers, l’Etat a développé des aides financières pour l’installation de chaudière Haute Performance Energétique (HPE) (3) comme le crédit d’impôt, cliquez ici pour plus d’informations.

Vous avez encore des questions ? Profitez d’un rendez-vous personnalisé et d’un devis gratuit concernant l’installation de votre chaudière condensation.

Prendre RDV

(1) Installation d’une chaudière basse température possible uniquement si votre logement est raccordé à un conduit collectif VMC gaz, « Shunt », conduits dit « Alsace » et conduits pour alvéole technique gaz

(2) Règlements 813 et 814 / 2013 de la commission européenne du 2 août 2013.

(3) Une chaudière HPE signifie Haute Performance Energétique. Cela implique que son ETAS soit supérieure ou égale à 90% pour une chaudière gaz. L’ETAS signifie Efficacité Energétique Saisonnière : cela qualifie en % le niveau de rendement des chaudières. Cette donnée est calculée sur l’intégralité de son cycle de chauffe, sur une année complète. Cette méthode de calcul permet de comparer les chaudières entre elles et d’aider les consommateurs à choisir les appareils les plus respectueux de l’environnement et les plus performants.