Reconnaître les signes de vétusté de votre chaudière

04/06/2018 - Systèmes de chauffage

Nous le savons bien, l’achat d’une chaudière est une décision mûrement réfléchie. Peut-être que vous vous posez la question: comment savoir quand il devient nécessaire de changer ma chaudière ? Et surtout, pourquoi est-ce que cela devient nécessaire ? Voici quelques éléments de réponse pour vous permettre d’y voir plus clair.

 

Quels sont les signes de vétusté d’une chaudière ?

La longévité d’une chaudière est variable. En moyenne, elle est comprise entre 10 et 20 ans. Cela varie souvent selon la qualité de l’équipement et de l’entretien. Bien sûr, l’objectif n’est pas de remplacer votre chaudière à un âge précis. Il s’agit plutôt de reconnaître certains signes précurseurs de vétusté qui vous indiquent qu’elle arrive en fin de vie.

Quels sont donc ces signes ?

– Des pannes récurrentes
– Une mise en sécurité
– Un bruit fort émis par la chaudière
– Une augmentation des factures énergétiques sans changement de vos habitudes
– Une température non-homogène dans les différentes pièces
– Une difficulté à obtenir de l’eau chaude

Pourquoi est-ce important d’être attentif à ces signes ?

Pour trois raisons principales : le confort, le budget et l’environnement.

Le confort : éviter la panne

L’objectif est d’assurer la continuité de votre confort. En effet, avoir connaissance de ces signes vous permet de remplacer votre chaudière au bon moment et d’éviter LA panne désagréable. Quoi de plus déplaisant qu’une interruption de chauffage ? Ou encore que des douches à l’eau froide en plein hiver ?

 

De plus, cela vous permet d’éviter de choisir une chaudière en urgence. Vous pourrez alors prendre le temps de la réflexion : quelle solution vous correspondra le mieux et vous apportera un confort optimal pour les années à venir ? Pour pouvoir prendre le temps de la réflexion, et choisir la meilleure solution adaptée à votre logement, une solution : anticipez la panne.

Le budget : éviter la surconsommation

Une chaudière qui fonctionne mal est très souvent une chaudière qui consomme plus. Pour éviter de voir vos factures d’énergie augmenter encore et toujours, le changement de chaudière peut être la solution. De plus, les nouvelles technologies de chaudière à condensation consomment jusqu’à 30% moins d’énergie qu’une chaudière basse température.

L’environnement : protéger la planète

Les chaudières à haute performance énergétique sont plus respectueuses de l’environnement que les générations précédentes. Elles consomment donc moins d’énergie mais rejettent également moins d’émissions polluantes.

Vous avez encore des questions ? Profitez d’un rendez-vous personnalisé et d’un devis gratuit.

Prendre RDV