Les éco-gestes : pensez à l’environnement et à vos factures

03/07/2018 - Economies d'énergie

Vous l’avez peut-être déjà constaté : les éco-gestes constituent un moyen de faire des économies sur vos factures d’énergie tout en réduisant votre impact sur l’environnement. Pour en savoir plus sur ces petits gestes du quotidien que l’on peut tous faire, c’est ici !

Consommer moins d’énergie

Les thermostats

L’un des moyens pour consommer moins d’énergie est d’installer un thermostat dans son logement. En effet, le contrôle de la température de manière précise la température vous permettra d’effectuer de 10 à 25 % d’économies d’énergie en moyenne (1).

 

Plus de surchauffes inutiles et donc plus de gaspillages : programmez votre thermostat à 19°C le jour et moins pendant la nuit ou les longues absences (entre 12 et 15°C).

 

N’oubliez pas que baisser la température d’1°C, c’est diminuer votre consommation annuelle d’environ 7% (1) ! Vous voulez en savoir plus sur les thermostats ? Cliquez ici

Dans le cas particulier des planchers chauffants, il n’est pas nécessaire de baiser de plus de 2°C la température pendant vos périodes d’absences quotidiennes. En effet, le système réagissant moins rapidement que des chauffages, votre confort pourrait en subir les conséquences.

 

La chaudière et les radiateurs

Pour économiser de l’énergie, je nettoie régulièrement mes radiateurs. En effet, la poussière bride leur performance ! Je les dégage également de tout obstacle à la circulation de la chaleur pour un confort optimal.

 

L’été, je bascule ma chaudière en mode « eau chaude seule ». Cela permet d’éviter un déclenchement inutile du chauffage dans le cas où la température viendrait à baisser légèrement.

 

L’aération

D’autres petits gestes du quotidien vous permettront de limiter vos consommations d’énergie :

 

Par exemple, pensez à laisser la porte des pièces humides ouvertes. Un logement humide est plus difficile à chauffer. Je laisse donc l’air circuler ! L’été, profitez de la fraicheur de la nuit pour ventiler votre logement, votre air sera assainit, et vous profiterez de la fraicheur nocturne.

 

Dans le même esprit, je veille régulièrement à ce que les bouches d’aération de mon logement soient propres et dégagées.

 

Conserver la chaleur de son logement

Pour ne pas surchauffer son logement pendant l’hiver, il faut conserver au maximum la chaleur déjà présente.

 

En hiver, il faut aérer les pièces environ 5 minutes pour renouveler l’air sans refroidir les murs sans réaliser une déperdition de chaleur trop importante. Réalisez si possible cette opération pendant les heures les plus chaudes de la journée.

 

De plus, fermer les volets pendant la nuit permet de réduire les pertes de chaleurs jusqu’à 60% (1). Pensez-y !

L’entretien régulier de sa chaudière

L’entretien de votre chaudière doit être réalisé tous les ans. En effet, votre appareil est ainsi mieux réglé, la combustion est plus efficace et vous augmentez sa longévité dans le temps. Ainsi, vous pouvez économiser entre 8 et 12% d’énergie (1).

Et un zeste d’attention

Enfin, il faut savoir prêter attention à ce qui semble inhabituel et qui peut être révélateur de dysfonctionnements.

 

Par exemple, vos chauffages font plus de bruit que d’habitude ? Cela peut révéler que vos radiateurs ont besoin d’être purgés. De l’air s’est infiltré dans vos circuits et prend la place de l’eau dans vos tuyaux. Vos radiateurs chauffent alors moins efficacement et obligent la chaudière à consommer plus d’énergie (pour plus d’informations cliquez ici)

 

Ou encore, votre chaudière fait plus de bruit que d’habitude et l’eau dans votre système est noirâtre ? Votre système est probablement emboué (pour plus d’informations cliquez ici). Dans ce cas, ce sont des impuretés qui prennent la place de l’eau et augmentent les consommations d’énergie de votre chaudière.

(1) Source ADEME