Où installer une pompe à chaleur ?

24/07/2019 - Installation / Remplacement

Une pompe à chaleur (PAC) aérothermique ou géothermique est un système de chauffage écologique et performant. Le choix de l’emplacement lors des travaux d’installation sera tout particulièrement important pour assurer un rendement optimal de votre appareil et le plus d’économies d’énergie possibles. Le professionnel installateur de votre système sera bien entendu là pour vous conseiller. Cet article vous permettra d’avoir un premier aperçu des localisations possibles pour votre pompe à chaleur.

 

La pompe à chaleur

Les différentes technologies

La pompe à chaleur est un système de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire qui  devient de plus en plus préconisé, dans la rénovation lorsque c’est possible (selon la configuration de la maison) comme dans le neuf avec la sortie prochaine de la RT 2020.

 

Si vous êtes dans un cas de rénovation et que vous possédez déjà un système de chauffage central, c’est possible ! Un type de système de chauffage de ce type est caractérisé par un organe central qui produit de la chaleur (comme une chaudière gaz ou fioul par exemple). Cet organe réchauffe de l’eau qui va circuler dans un circuit avant de réchauffer les différents radiateurs de votre maison. La PAC fonctionne grâce à une énergie renouvelable en complément d’une énergie électrique. On vous dit tout.

Le fonctionnement

La pompe à chaleur aérothermique (air-eau) est un système de chauffage qui permet de capter les calories naturellement présentes dans l’air extérieur afin de les transformer en énergie. Elle va utiliser cette énergie pour réinjecter de la chaleur dans votre maison. La pompe à chaleur géothermique fonctionne sur le même système qu’une pompe à chaleur air-eau. Le seul élément qui varie est l’endroit où la pompe à chaleur capte ses calories : pour une pompe à chaleur géothermique, c’est dans le sol et non dans l’air.

 

Par conséquent, votre pompe à chaleur va se composer d’un module extérieur et d’un module intérieur. C’est le fluide frigorigène présent à l’intérieur du circuit qui passe à l’état gazeux à basse température grâce aux calories récupérées dans l’air extérieur ou dans le sol.

Le fluide frigorigène circule vers le compresseur et le condenseur et reprend ensuite un état liquide. Ces changements d’états permettent de produire l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau de votre circuit de chauffage qui circule entre vos radiateurs.

Les avantages & inconvénients

Votre pompe à chaleur marche en partie de l’énergie renouvelable et en partie de l’énergie électrique pour fonctionner. Cela représente donc des économies d’énergie à la clef pour votre logement. En effet, l’énergie renouvelable utilisée apporte un très bon niveau de rendement et un très bon coefficient de performance énergétique à votre système de chauffage.

 

Installer une PAC constitue également une amélioration énergétique de votre logement au même titre que des travaux d’isolation thermique par exemple.

 

Les inconvénients principaux généralement perçus sont le prix (plus élevés que ceux d’une chaudière à condensation gaz par exemple), ainsi que le bruit de l’unité extérieure (particulièrement si l’emplacement de l’unité extérieure n’a pas été choisi avec attention).

L’unité extérieure

La présence d’une unité extérieure implique forcément qu’il faut que votre logement possède un minimum de surface extérieure : un bout de jardin ou une cour par exemple. Pourquoi ? Parce qu’il faudra de la place pour votre unité extérieure ainsi que pour les capteurs si vous choisissez un modèle géothermique.

 

Il faudra également penser à plusieurs autres points avant de la positionner dehors :

 

  • Les nuisances sonores. En effet, il vous faudra faire attention à ne pas positionner le module extérieur trop près de vos voisins ou trop près de votre terrasse par exemple pour que le bruit ne devienne pas une gêne. En effet, si vous avez l’habitude du niveau de bruit d’une chaudière (gaz ou fioul), le module extérieur de votre PAC sera en comparaison plus bruyant. On vous dit tout sur le bruit généré par les pompes à chaleur. S’il n’y a pas d’autres solutions, installer un dispositif d’isolation phonique autour de l’unité extérieure est tout à fait envisageable.
  • La taille du module. Ce système est relativement imposant, il faut donc que la disposition et la surface de votre extérieur se prête à l’installation de ce système. C’est d’autant plus le cas si vous choisissez un modèle géothermique avec des capteurs horizontaux : la surface de terrain nécessaire est non-négligeable. Il  faut que cela ne vous gêne dans l’utilisation de votre jardin, de votre terrasse ou encore de votre piscine.
  • L’esthétique. Il  ne faudrait pas qu’une pompe à chaleur positionné en plein milieu de votre jardin vous gâche la vue. Un endroit un peu à l’écart est donc toujours mieux.
  • Les conditions météorologiques & les emplacements dangereux pour l’équipement. Il s’agit d’un point important à prendre en compte. En effet, il ne faut pas que l’appareil se trouve sous un petit toit par exemple pour éviter une potentielle chute de neige ou de glace. Il ne faut également pas se trouver sous une évacuation de gouttière pour éviter les chutes d’eau directes et trop importantes.

Les lieux totalement fermés ne peuvent pas non plus correspondre. En effet, la pompe à chaleur va rejeter un air froid et la température y deviendrait très vite glaciale. De plus, la pompe à chaleur ne pourra plus chauffer le logement à cause d’un renouvellement de l’air inexistant et donc à terme une absence de calorie utilisable.

 

Enfin, il y a une distance minimum à respecter entre le module extérieur et intérieur. Votre professionnel de la pose vérifiera les directives des constructeurs.

L’unité intérieure

En règle générale, on va préférer positionner le module intérieur dans une pièce isolée de la maison pour éviter toute gêne sonore. Par exemple, on préférera éloigner le module intérieur des pièces de nuit.

 

La solution souvent préconisée est le cellier. Pourquoi ? Car c’est une pièce à l’écart mais tout de même chauffée (c’est important que la pièce ne soit pas trop froide pour le fonctionnement optimal de de votre appareil). Cela peut également être une buanderie. Dans certains cas, on peut également envisager le garage.

Les travaux d’installation d’une PAC

Installer une pompe à chaleur constitue des travaux complexes. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel reconnu RGE et Qualipac (comme Garanka par exemple). Ce professionnel pourra réaliser une étude de dimensionnement, de positionnement et réaliser un devis en conséquence tout en vous informant sur les aides de l’état auxquelles vous pouvez avoir le droit. Il y a par exemple le crédit d’impôt et ma prime rénov’ qui possèdent des conditions d’éligibilité, notamment en fonction de vos ressources. Il existe également la prime coup de pouce qui n’est pas basée sur vos ressources mais sur le type de matériel que vous souhaitez installer. Toutes les infos sur les aides disponibles en 2020 en cliquant ici. Le professionnel que vous aurez choisi pourra ainsi vous donner un prix indicatif final, aides déduites, sous conditions que vos dossiers sont acceptés par les différents organismes de l’état.

 

Si vous êtes intéressés par les pompes à chaleur et que vous souhaitez en savoir plus, nous vous conseillons d’autres informations : les prix des pompes à chaleur, les pompes à chaleur hybrides, les pompes à chaleur réversibles et enfin les fiches produits des pompes à chaleur proposées par Garanka.

 

Pour un rendez-vous personnalisé et un devis gratuit afin d’avoir le meilleur dimensionnement et emplacement pour votre système :

Crédits photos IStock