Logement neuf : les démarches nécessaires pour le gaz

20/04/2020 - Aides et financements

Quel bonheur d’être le premier occupant de son logement. Mais, avant de profiter de votre nouveau cocon vous allez devoir effectuer quelques démarches. Et ce, particulièrement si vous voulez profiter d’une maison chauffée.

 

Raccorder votre nouveau logement au gaz

Avant toute chose, votre nouveau logement doit être raccordé au réseau de gaz naturel. Le raccordement est une extension du réseau déjà existant jusqu’à votre nouvelle habitation.

Il nécessite des travaux pouvant aller jusqu’à 16 semaines. Il faut donc effectuer la demande bien en amont auprès du gestionnaire du réseau de distribution de gaz de votre commune. Dans la majorité des cas ce sera GRDF.

Avant que votre logement soit raccordé au réseau de gaz, vous devez vous assurer d’avoir tous les certificats de conformité de vos installations intérieures. Vous devrez les présenter au gestionnaire de réseau le jour de votre raccordement. Sans quoi celui-ci ne sera pas fait.

Pour les obtenir, tournez-vous vers le ou les professionnels qui se sont occupés de l’installation de votre chaudière, de vos chauffages et de vos appareils de cuisson s’ils fonctionnent au gaz. Si vous avez fait appel à un promoteur immobilier, c’est lui qui vous les fournira. Il est possible d’obtenir un certificat unique pour toutes vos installations en faisant appel à Qualigaz.

Si vous emménagez dans un appartement et que vous ne possédez pas de compteur individuel, vous êtes probablement déjà raccordé au réseau. Cependant, vous devrez contacter le gestionnaire du réseau de gaz dont vous dépendez pour poser votre compteur individuel. Des délais sont ici aussi à prévoir, pensez-donc à le faire bien avant votre emménagement.

Choisir votre fournisseur de gaz

Maintenant que vous êtes raccordé au réseau de gaz naturel de votre ville, vous voulez en profiter et emménager au plus vite. Il vous faudra cependant encore un peu de patience. Vous devez maintenant choisir votre fournisseur. Sans contrat, votre compteur de gaz ne sera pas ouvert.

Avant de souscrire un contrat, vous devrez vous munir de votre numéro de point de comptage et d’estimation  (PCE) qui sert d’identification pour savoir ou livrer le gaz. Comme le rappelle Selectra ; retrouver son PCE dépend de sa situation :

– Dans un logement ancien, votre propriétaire ou votre agence immobilière vous le transmettra.

– Pour un changement de fournisseur, il faudra retrouver une ancienne facture ou contacter par téléphone un conseiller spécialisé qui vous aidera à le trouver. Pour cela, il aura besoin de votre adresse, le numéro de votre appartement, son étage et éventuellement du matricule de votre compteur.

– Et dans le cas d’un logement neuf, c’est très simple, il est fourni par le gestionnaire de réseau après le raccordement.

 

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires pour l’ouverture de votre nouveau contrat de gaz, il vous faut un fournisseur. Soit vous êtes satisfait du votre et vous le gardez, soit vous décidez d’en changer. Vous devrez alors comparer les offres disponibles sur le marché, et choisir le fournisseur qui répond le mieux à vos besoins. Dans tous les cas, vous pouvez vous renseigner sur les démarches de déménagement gaz sur Agence-Energie.com

 

Une fois choisi, il ne vous reste plus qu’à résilier votre ancien contrat et d’en souscrire un nouveau. Faites ces démarches au moins deux semaines avant votre emménagement pour être sûr que votre compteur soit ouvert à votre arrivée.

Photos iStock & Canva