Quelle est la durée de vie d’une chaudière?

27/04/2020 - Installation / Remplacement

La chaudière est un système de chauffage essentiel au logement tout au long de l’année. Cependant, son utilisation dans le temps n’est pas illimitée et il est impératif de bien l’entretenir pour éviter les pannes. La longévité d’une chaudière dépend de nombreux facteurs : son installation, sa qualité de fabrication, des besoins énergétiques de votre habitation ou encore de son entretien. On vous explique tout.

 

La durée de vie d’une chaudière

Qu’elle soit au gaz, au fioul ou au bois, la chaudière a une durée de vie moyenne de 15 à 25 ans. Il est à noter que les anciennes chaudières durent 20 à 25 ans. Les chaudières plus récentes ont une longévité plus courte allant de 15 à 20 ans car elles ont davantage de composants électroniques. Ces dernières ont un rendement nettement supérieur à celui des anciens modèles ce qui est un réel avantage à prendre en compte lorsque vous choisirez votre appareil. Ces nouveaux modèles ont un rendement proche des 100% voire plus si vous choisissez une chaudière gaz à condensation qui a une meilleure performance que la chaudière basse température.

Le choix de sa chaudière : quel impact sur sa longévité ?

Le type de chaudière choisi a son importance. Les chaudières de type condensation et basse température ont des fonctionnements qui évitent à l’appareil d’être trop sollicité. La chaleur générée par les chaudières de types condensation et basse température peut en effet être régulée grâce à un thermostat et des sondes dans les pièces de la maison. Cela évite que la maison ne se refroidisse entraînant un effort de chauffe conséquent pour la chaudière.

 

La marque et le prix d’achat ont un réel impact sur la durée de vie de l’appareil. Les produits hauts de gamme ont un prix élevé mais ils ont de vrais avantages. Leur longévité est plus longue car les pièces sont de meilleure qualité et le service après-vente facilite le suivi et le remplacement de pièces en cas de panne. Les modèles d’entrée de gamme sont plus accessibles à l’achat mais les matériaux utilisés pour leur fabrication sont moins durables et la disponibilité des pièces de rechange eut être limitée dans le temps en cas de panne.

Il est important de choisir un combustible de qualité : du fioul domestique pour les chaudières fioul, des granules certifiés ou des bûches hautes performances pour les chaudières bois. Bien sûr, le gaz reste le combustible le plus plébiscité pour son rapport qualité /prix et son rendement énergétique intéressant.

 

Votre type de logement va également influer sur la technologie de votre chaudière. Si vous êtes en maison ou en pavillon, vous devrez opter pour une chaudière à condensation, vous n’aurez pas le choix ! Ce type d’appareil est généralement plus couteux que les chaudières basses températures, mais un certain nombre d’aides financières sont disponibles. Par contre, si vous êtes en appartement, et vous avez déjà une chaudière dite cheminée ou VMC, vous pourrez alors la remplacer par une nouvelle chaudière basse température.

 

Après avoir soigneusement choisi le modèle de votre chaudière, vient l’étape de l’installation. Elle doit être réalisée par un professionnel agréé pour assurer le bon fonctionnement de la chaudière. Elle est installée dans une pièce adaptée à l’habitation ; pour une maison, on privilégie les modèles au sol dans un garage ou une buanderie. Dans un appartement, on favorise les chaudières murales pour gagner de l’espace dans une cuisine.

L’utilisation de la chaudière en fonction des besoins en énergie du logement

Le modèle choisi doit être adapté en fonction de la taille de votre logement, de son emplacement et du nombre de personnes qui compose votre foyer.

Une chaudière avec une capacité insuffisante produira une combustion excessive et engendrera des dépenses énergétiques supplémentaires.

De même, si la chaudière est surdimensionnée par rapport à vos besoins, elle se mettra régulièrement en marche/arrêt ce qui peut la détériorer.

Pour faire votre choix, vous devrez choisir la puissance adaptée à vos besoins. Cette puissance est exprimée en KW, qui se lit KiloWatt. Un chauffagiste professionnel pourra calculer la puissance nécessaire et vous conseiller un modèle adapté.

En conclusion, si l’on choisit bien sa chaudière par rapport aux besoins de son logement et de sa famille, celle-ci pourra alors fonctionner de manière efficace et optimisé, et sa durée de vie sera alors maximale !

Comment prolonger la durée de vie de sa chaudière gaz ?

Voici les bonnes pratiques pour assurer une longue vie à votre chaudière :

·        Être attentif aux bruits anormaux émis par l’appareil pour prévenir une éventuelle panne ;

·        Baisser la température du chauffage la nuit pour éviter les relances de chauffes intempestives et faire des économies d’énergie ;

·        Désembouer vos radiateurs pour enlever la boue et l’air des circuits d’eau et permettre une meilleure circulation de l’eau ;

·        Mettre votre chaudière en mode « hors gel » lorsque vous partez en vacances ;

·        Effectuer des travaux d’isolation dans votre habitation pour éviter de trop chauffer pour assurer une chaleur ambiante constante ;

 

·        L’installation et l’entretien annuel de votre chaudière doit être effectuée par un professionnel certifié. L’entretien permet de vérifier le bon fonctionnement des pièces comme la pompe ou le brûleur, les débits d’eau et les pièces de sécurité afin d’éviter tout accident tels que les incendies ou les intoxications au monoxyde de carbone ;

Que faire de sa chaudière gaz en fin de vie ?

Il est intéressant de remplacer une chaudière de 15 ans pour plusieurs raisons :

·        Faire des économies d’énergie grâce à un modèle récent et donc plus performant ;

·        Eviter d’être dans une situation d’urgence lorsqu’il faudra la remplacer. Une panne en plein hiver à Noël, vous imaginez ?

·        Pour faire des économies sur ses impôts car l’Etat a mis en place des aides pour installer ou remplacer les chaudières des particuliers. Vous pouvez également bénéficier de ces aides pour effectuer des travaux de rénovation afin d’améliorer l’isolation de votre maison dans le cadre de la transition écologique.

·        Eviter la rupture des pièces de rechanges en cas de panne. En effet, les fabricants s’engagent sur des durées de mises à dispositions de pièces de rechanges, en général entre 10 et 15 ans.

Nos experts à votre disposition

Pour faire le bon choix et faire durer votre future chaudière, demandez des conseils à un professionnel agréé !

Nos experts chauffagistes sont à votre disposition pour répondre à vos questions, vous donner des conseils sur nos produits et vous proposer un devis si vous le souhaitez.

Prendre RDV

Photos iStock