Comment sont déterminés les tarifs des fournisseurs de gaz naturel ?

29/06/2021 - Aides et financements

Entre les taxes, l’abonnement, les frais d’acheminement ; rares sont les personnes à connaître en détail ce qui se cache derrière le montant de leur facture de gaz. Pour tout comprendre sur le prix de votre gaz, nous vous expliquons en détail comment il est calculé.

 

De quoi est composé le tarif du gaz naturel ?

Stylo et calculette posés sur une feuille de budget avec graphique de fluctuation de prixQuand on n’est pas expert, comprendre en détail sa facture de gaz naturel s’avère compliqué. Première difficulté : le fait que votre consommation apparaisse en kilowattheures sur votre facture alors que sur votre compteur personnel, elle est exprimée en m3. C’est votre fournisseur, qui, après calcul pourra convertir les mètres cube en kwh.

 

De plus, quand vous vous acquittez de votre facture d’énergie, vous ne payez pas seulement le prix du kWh de gaz. À elle s’ajoutent les coûts d’approvisionnement qui comprennent toutes les dépenses liées aux contrats avec les producteurs et les coûts hors approvisionnement comme le transport, le stockage, la commercialisation et la distribution du gaz naturel.

 

POURQUOI LE PRIX DU GAZ FLUCTUE ?

 

Les coûts d’approvisionnement et ceux hors approvisionnement évoluent chaque mois, il est donc naturel que cela se répercute sur votre facture de gaz. Cependant, ce n’est pas le seul élément à prendre en compte dans l’évolution du prix du gaz naturel.

 

Indexé sur le prix des énergies concurrentes comme le pétrole et autres produits raffinés, le tarif du gaz est soumis aux fluctuations des prix du pétrole et à la valeur du dollar, monnaie universelle. À cela s’ajoutent les répercussions économiques de la production de gaz elle-même et le volume de la demande à l’international. Le marché du gaz étant influencé par de nombreux éléments, il est naturel que les tarifs pratiqués soient instables.

Les différents tarifs de gaz

Plaque de cuisson gaz naturel en marche et pièces de monnaie posées à côtéAvec l’ouverture de la concurrence sur les marchés de l’énergie en 2007, nombreux sont les nouveaux fournisseurs à avoir vu le jour. Avec eux, l’émergence de nouveaux tarifs pour les consommateurs : les tarifs réglementés, encadrés par les pouvoirs publics et les tarifs libres fixés par les fournisseurs eux-mêmes.

 

Les tarifs dits réglementés ont jusqu’à aujourd’hui été proposés par la Commission de régulation de l’énergie et validés par les pouvoirs publics. Cependant, afin d’aligner le droit français au droit européen, la fin des tarifs réglementés a été adoptée. Ce qui signifie que depuis novembre 2019, il n’est plus possible de souscrire un contrat de ce type et, en 2023, tous les consommateurs bénéficiant du tarif réglementé devront avoir souscrit une nouvelle offre.

 

Comprendre sa facture de gaz naturel

Femme assise dans un canapé en train de lire une facture de gaz naturelVotre facture d’énergie est composée d’une partie fixe qui correspond au prix de votre abonnement et d’une part variable qui est votre consommation réelle de gaz. Cependant, le prix de l’abonnement et du kWh ne sera pas le même pour tous. Ils vont dépendre premièrement de la classe de consommation de votre habitation. Selon l’usage que vous avez de cette énergie, le tarif ne sera pas le même. En effet, particuliers, professionnels et collectivités ne bénéficient pas des mêmes tarifs ; ni même ceux qui consomment le gaz pour la cuisson (Base), l’eau chaude (B0) ou le chauffage (B1) comme une chaudière qui peut consommer beaucoup d’énergie.  De plus, la zone tarifaire de votre habitation va également influencer le prix de votre consommation. Plus l’acheminement du gaz est difficile, plus son tarif sera élevé. Troisième élément à prendre en compte pour comprendre votre facture : le choix de votre fournisseur. Fixant librement leurs tarifs, il peut être judicieux de parcourir la liste des fournisseurs de gaz pour trouver celui qui vous conviendra le mieux : le moins cher, le meilleur service client, les prix fixes à court ou long terme, l’origine du gaz (naturel ou par méthanisation), la compensation ou non des émissions de CO2 générées, etc. Vous pouvez notamment comparer les tarifs entre Eni et Engie pour vous rendre compte des différences de tarifs de ces deux géants du gaz en France et en Europe ; selon les éléments que nous vous avons cités précédemment afin de faire des économies sur votre facture de gaz.