Rénovation énergétique : quel chauffage choisir ?


Mis à jour le : 31/01/2022

Vous souhaitez faire une rénovation énergétique dans votre intérieur, mais la question se pose : quel chauffage choisir ? Parmi le nombre de modèles existants pour chauffer son logement, il n’est pas facile de faire son choix : chaudières gaz classique ou condensation, chaudière murale ou au sol, pompe à chaleur, poêles, radiateurs électriques...Vers quel système de chauffage se tourner lors d’une rénovation énergétique ?

 

Comment choisir ma nouvelle installation de chauffage ?

Vous avez décidé de changer votre système de chauffage dans le cadre d’une rénovation énergétique. Quel appareil choisir pour le remplacement de votre système actuel ? Consomme-t-il trop d’énergie ? Bien cibler vos besoins va vous aider à faire le meilleur choix possible pour votre prochain investissement parmi les différents choix qui s’offrent à vous : chauffage au bois, au gaz, électrique, à énergies renouvelables tels que la pompe à chaleur ou les panneaux solaires.

 

Les appareils de chauffage sont souvent très énergivores. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les dépenses énergétiques des Français sont à 70% dues au système de chauffage. Pour réduire ses factures et optimiser ses dépenses, il peut être judicieux de se tourner vers un autre système de chauffage, plus performant et plus économique.

 

Nos conseils avant de changer votre système de chauffage pour réaliser des économies d’énergie :

 

  • Opter pour un système de régulation par sonde : cet outil est utilisé pour mesurer la température extérieure et la transmettre à système de chauffage afin qu’il se régule. La sonde peut permettre de faire jusqu’à 25% d’économie d’énergie.
  • Mettre en place un thermostat : c’est un outil qui permet de programmer la température afin de garantir une certaine chaleur dans votre logement. Il permet de réaliser une économie comprise entre 10 et 25%.
  • Régler votre température en évitant de chauffer à plus de 20°C dans les pièces de vie et 18°c dans les chambres. Chaque degré supplémentaire est autant d’énergie consommée en plus.

Si malgré ces astuces, votre système de chauffage ne génère pas suffisamment de chaleur sans faire grimper le prix de vos factures, c’est peut-être qu’il doit être changé.

QUELS CRITÈRES ?

  • Surface de votre logement
  • Qualité de l’isolation
  • Entretien de l’appareil
  • Coût souhaité et votre éligibilité aux aides
  • Le type d’utilisation
  • Emplacement géographique du logement
  • Problématique environnementale

Installer une pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) a l’avantage d’être un système de chauffage très écologique, mais également économique. Elle permet de transporter les calories de l’air extérieur en chaleur à l’intérieur de votre logement. La pompe à chaleur a pour but de diffuser la chaleur partout dans votre logement et peut-être combinée à une autre installation de chauffage. Il existe de nombreux modèles de pompes à chaleur, tels que les pompes à chaleur air-eau, modèles les plus répandus, des modèles géothermiques qui captent l’énergie du sol ou encore des systèmes mixtes, également appelées « pompes à chaleur hybrides ». Ces systèmes hybrides combinent en général une pompe à chaleur air/eau et une chaudière gaz, le tout contrôlé par un système de régulation qui optimise le fonctionnement des 2 appareil pour allier confort et économie d’énergie.

Les avantages

  • Consommation d’énergie minime
  • Facilité d’utilisation,
  • Respectueuse de l’environnement
  • Nécessite qu’un seul appareil
  • Eligibilité aux aides financières tels que CEE, MaPrimeRenov’, Coup de pouce Chauffage…

Les inconvénients

  • Entretien régulier à effectuer
  • Investissement conséquent mais réduit par les aides financières
  • Besoin d’espace en extérieur
  • Peut nécessiter un changement d’abonnement électrique

Installer une chaudière au gaz

Les chaudières au gaz sont très appréciées. Parmi les modèles les plus répandus, on retrouve notamment la chaudière à condensation. Facile à installer, elle est aussi très économique et écologique. Performantes, les chaudières à condensation peuvent fonctionner au fioul, mais les modèles les plus vendus sont principalement au gaz. A noter que l’interdiction d’installer une chaudière au fioul entrera en vigueur courant 2022.

La chaudière à condensation permet un fonctionnement particulièrement efficace car elle récupère l’énergie issue des vapeurs d’eau et la transforme en chaleur, contrairement à une chaudière classique.

Pour certains cas particuliers, notamment en logement collectif et avec un raccordement en conduit collectif, il est toujours possible d’installer une chaudière basse température, appelée également Bas Nox.

CHAUDIÈRE A CONDENSATION

Les avantages

  • 20% d’économie d’énergie par rapport à une chaudière gaz classique
  • Très bon rendement énergétique
  • Energie rentable pour le moment car moins énergivore
  • Ecologique et donc respectueuse de l’environnement
  • Eligibilités aux primes versés par l’Etat (CEE, maPrimeRenov’, MaPrimeRénov’ Sérénité)

Les inconvénients

  • Installation d’un système d’évacuation des condensats ou de conduits de fumées spécifiques

CHAUDIÈRE A BASSE TEMPÉRATURE OU BAS NOX

Les avantages

  • Prix abordable
  • Facilité d’installation
  • Rendement énergétique conséquent : entre 10 et 15% meilleur que celui d’une chaudière classique
  • Facilité d’entretien
  • Moins bruyante qu’une chaudière classique
  • Durée de vie moyenne de 20 ans
  • Possibilité de programmer la température et fonctionnement automatisé

Les inconvénients

  • Installation d’un réseau de radiateurs basse température ou d’un plancher chauffant
  • Coût d’installation important
  • Moins performant que les chaudières à condensation

Installer un chauffage au bois

Depuis quelques années, le chauffage au bois a le vent en poupe. Et pour cause ! Il s’agit aujourd’hui du système de chauffage le plus écologique, mais aussi le plus économique. Le bois, matière première bon marché, est également une énergie renouvelable. Choisir un système de chauffage au bois, c’est s’assurer d’investir dans un équipement de qualité qui permettra de réduire votre impact écologique et votre consommation énergétique. Le chauffage au bois peut être combiné à un autre système de chauffage, il peut être installé dans tout type de logement quelle que soit la taille.

Parmi tous les appareils de chauffage à bois existants, vous retrouverez le plus souvent :

  • Les inserts : très appréciés, notamment pour leur design travaillé, ils apportent non seulement la chaleur dans le foyer, mais aussi une touche de décoration permettant de valoriser le bien immobilier. En chauffage d’appoint, il est très performant et permet un très bon rendement.
  • Les poêles à bois : un système de chauffage désormais très répandu. Apprécié pour son design, il l’est tout autant pour son côté pratique et économique. Il fonctionne avec des bûches et apporte un grand confort grâce à sa haute performance de chauffage.
  • Les poêles à granulés : C’est le même principe que le poêle à bois, sauf qu’il s’agit de granulés (pellets) utilisés pour la combustion. Il permet de réduire l’empreinte écologique, obtient une meilleure puissance de chauffe, stockage facile des granulés, nettoyage rapide et éligibilité aux aides financières mises en place par l’état.

Bénéficier d’aides financières pour ma rénovation énergétique

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, sachez que vous pouvez avoir le droit à certaines aides financières. En 2021, vos travaux de rénovations énergétiques sont éligibles à certaines primes. C’est le cas par exemple de la prime MaPrimeRénov’, calculée en fonction du type de travaux et des revenus du foyer. Cette prime concerne les propriétaires occupants leur logement, mais également les copropriétés pour toutes les rénovations énergétiques concernant les parties communes. Les travaux de rénovation énergétique sont également éligibles au dispositif des Certificats d’Economie d’Energie. Afin de bénéficier de ces aides, vous devez signer un devis par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) et vous ne devez engager vos travaux que lorsque le devis a été signé. N’hésitez pas à utiliser notre simulateur ci-dessous pour connaitre le montant des aides éligibles à votre projet.

 

Chargement...
Votre dernier revenu fiscal de référence ? ?
Nombre de personnes dans votre foyer ? ?
Où se situe votre logement ? ?
Année de construction de votre habitation ?
Vous êtes ?
Type de logement ?
Surface habitable de votre logement ?
Type de résidence ?
Votre équipement actuel ?

Pour toutes questions, nos conseillers Garanka pourront vous aider à déterminer votre éligibilité à certaines aides financières tels que MaPrimeRénov ou les Certificats d’Economie d’Energie. Demandez un rendez-vous en ligne en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Prendre rendez-vous