La fréquence d’entretien d’une pompe à chaleur

27/05/2020 - Entretien

Article mis à jour le 16/09/2020

 

La pompe à chaleur, comme tout système de chauffage, requiert votre attention et, surtout, un entretien régulier pour assurer son bon fonctionnement. Vous pouvez faire des gestes simples pour entretenir votre PAC mais un contrôle régulier par un professionnel est recommandé. Quand effectuer cet entretien ? On vous dit tout !

 

La pompe à chaleur : comment ça marche ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage et rafraîchissant qui produit une climatisation douce de votre habitation. Pour fonctionner, la PAC utilise des énergies renouvelables pour produire du chauffage ou de la climatisation : les calories de l’air, de l’eau et du sol. L’énergie utilisée par l’équipement n’utilise pas d’énergie fossile ce qui le rend plus écologique qu’une chaudière gaz par exemple. Cependant, la PAC a besoin d’électricité pour fonctionner. Son installation nécessite de l’espace pour l’unité extérieure et les travaux doivent être réalisés par un installateur certifié RGE car ce label assure l’expertise du chauffagiste/frigoriste en matière de PAC.

La pompe à chaleur peut être complétée par un système de chauffage solaire pour produire de l’eau chaude sanitaire ou chauffer une piscine par exemple. C’est la pompe à chaleur hybride.

Il existe deux modèles de PAC : aérothermiques (type air/air et type air/eau) et géothermiques (type eau/eau).

Comment se déroule l’entretien d’une PAC par un professionnel ?

Lors de sa visite, le professionnel réalisera les contrôles suivants :

 

  • Vérification du compresseur situé dans l’unité extérieure ;
  • Nettoyage des pièces principales à l’intérieur de l’unité extérieure ;
  • Vérification de la pression du circuit hydraulique et du fluide caloporteur ;
  • Contrôle de la performance énergétique de l’équipement ;
  • Vérification de l’étanchéité du circuit frigorifique ;
  • Vérification des réglages ;
  • L’état des connexions électriques ;

Si un problème est diagnostiqué, le professionnel se chargera de le résoudre immédiatement. Il vous donner également des conseils personnalisés à votre équipement et vos besoins pour maintenir voire améliorer ses performances.

Quand faut-il planifier le contrôle de ma pompe à chaleur ?

L’entretien d’une pompe à chaleur dont la puissance est comprise entre 4 kW et 70 kW est obligatoire tous les 2 ans selon le décret 2020-912 paru en juillet 2020:

 

« Le premier entretien d’un système thermodynamique soumis aux dispositions du présent paragraphe est effectué au plus tard deux ans après son installation ou son remplacement. »
« Le premier entretien des systèmes thermodynamiques existants au 1er juillet 2020 est effectué au plus tard le 1er juillet 2022. »

 

Si vous l’utilisez pour produire uniquement du chauffage, nous vous conseillons de planifier son entretien pendant la saison estivale entre le mois de juin et septembre. Dans le cas où votre PAC produit du chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour votre logement, il n’y a pas une saison à privilégier pour son entretien. Cependant, la fréquence de l’entretien peut varier si vous disposer d’une pompe à chaleur aérothermique. Ce modèle utilise des fluides frigorigènes pour transmettre la chaleur à l’intérieur de l’habitation depuis l’extérieur. La quantité de fluide utilisé par la PAC déterminera la fréquence de la visite d’entretien.

Pour les pompes à chaleur utilisant :

  • De 2 à 30 kg : l’inspection sera annuelle ;
  • De 30 à 300 kg : le contrôle est semestriel ;
  • Au-delà de 300 kg : l’entretien est trimestriel ;

Les pompes à chaleur installées chez les particuliers utilisent entre 2 et 30kg de fluide. L’inspection se déroulera tous les 2 ans.

Y-a-t-il des obligations concernant l’entretien des pompes à chaleur ?

De nombreux systèmes de chauffage sont soumis à un entretien obligatoire quant à leurs spécificités. Par exemple, une chaudière au gaz nécessite une analyse de combustion pour des raisons de sécurité.

Pour une pompe à chaleur, c’est le contrôle d’étanchéité du circuit frigorifique qui rend l’entretien obligatoire des pompes à chaleur aérothermiques. Dans ce circuit se trouve le fluide frigorigène qui est un élément important à vérifier régulièrement à cause de sa composition : fluor, chlore et hydrogène de carbone. Il est aussi connu sous le nom de fluide HFC ou HCFC par sa composition. Il est utilisé pour apporter de la chaleur à l’intérieur de l’habitation depuis l’extérieur par les pompes à chaleur aérothermiques.

Depuis 2010, l’entretien annuel d’étanchéité est obligatoire par la loi pour les pompes à chaleur aérothermiques fonctionnant avec :

  • Plus de 2kg de fluide HCFC R410 ;
  • Plus de 7,4kg de fluide HFC R32 ;

Jusqu’à ce jour, seules les PAC dotées de ces caractéristiques sont soumises à un entretien obligatoire annuelle. Cependant, Alexandre Dozières, Chef du bureau des économies d’énergies et de la chaleur renouvelable à la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat), a annoncé en Mars 2020 que l’entretien des pompes à chaleur sera obligatoire tous les deux ans. Le décret est actuellement soumis au Conseil d’Etat.

Quel contrat d’entretien est le plus adapté à mon équipement ?

A la fin des travaux d’installation de votre pompe à chaleur, l’installateur vous proposera de souscrire un contrat d’entretien. Le contrat inclut la visite de contrôle annuelle ainsi que le déplacement et la main d’œuvre en cas de panne. Un tel service peut s’avérer très utile pour vous assurer un dépannage rapide.

 

Au-delà du service inclus, le contrat de maintenance a de nombreux autres avantages comme :

  • Prévenir les dysfonctionnements ;
  • Allonger la durée de vie de votre équipement ;
  • Maintenir les performances énergétiques de votre appareil afin de vous assurer un chauffage et une climatisation de qualité ;
  • Faire des économies sur le long terme ;

 

Les gestes simples à effectuer soi même en complément d’un entretien professionnel

Tout au long de l’année et en complément de la maintenance effectuée par un professionnel, voici quelques astuces pour optimiser le fonctionnement de votre PAC tout au long de l’année.

Pour les PAC géothermiques, vous pouvez :

  • Surveiller la pression du module hydraulique afin de maintenir la quantité d’eau optimale pour le bon fonctionnement de votre PAC et de votre circuit de chauffage ;
  • Si vous effectuez un complément d’eau dans votre circuit de chauffage, vous devez respecter la composition exacte du fluide caloporteur de votre pompe à chaleur ;
  • Renouveler le fluide caloporteur pour maintenir les performances énergétiques de la PAC ;

Pour les PAC aérothermiques, vous pouvez :

  • Nettoyer régulièrement l’unité extérieure pour une bonne circulation de l’air : des feuilles ou des jouets peuvent rapidement entraver la bonne circulation de l’air ;
  • Dépoussiérer et laver les bouches d’insufflation intérieures avec de l’eau savonneuse. Cela permettra d’assurer une bonne qualité de l’air dans votre maison.

Nos contrats de maintenance

Vous pouvez demander un devis avec les prix détaillés de nos contrats à un de nos experts ou souscrire directement un contrat d’entretien pour votre pompe à chaleur sur notre site. En ce moment, obtenez une remise de -20€ sur la première année de votre contrat d’entretien !

Souscrire un contrat d'entretien

Photos iStock